Les banques prévoient des hausses tarifaires pour 2013

La crise ne semble pas affecter les tarifs bancaires qui continuent leur inexorable ascension. Une récente enquête a permis de braquer les projecteurs sur un panel de 8 banques et de mettre en évidence une flambée des tarifs bancaires accusant pas moins de 26 hausses prévues entre 2012 et 2013.

Hausse sensible des paiements à l'international

Les hausses des frais bancaires en ce début  2013 dépasseront le taux de l'inflation. Elles toucheront notamment les virements externes en zone euro ou virements SEPA, lorsqu'ils seront effectués depuis une agence. Il s'agit d'un système de paiement destiné à transférer des fonds vers les pays de l'Union Européenne.

Gratuites depuis Internet, ces opérations s'élèvent entre 3,5 € et 3,9 € si elles sont réalisées depuis une agence bancaire. Cinq banques sur huit prévoient d'augmenter de 4 à 6 % les tarifs appliqués à ces opérations.

Une majoration sensible va également affecter les cartes de paiement à l'international. Cinq banques sur huit prévoient d'augmenter la cotisation de la Carte Internationale à débit immédiat et quatre le feront pour la CI à débit différé dans la mesure où les prélèvements sont prévus à date fixe par suite d'un accord fixé entre la banque et le client.

Les cartes de paiement se verront donc infliger un relèvement d'environ 2 % sur un tarif qui oscillera désormais entre 35 et 41 €.

Assurances des moyens de paiement

Il s'agit de la protection contre la perte ou le vol des chéquiers et cartes bancaires. Alors que la moyenne de ces cotisations tournait autour de 22 € en 2011 elle a prévu pour 2013 d'afficher un tarif avoisinant les 24 €. Il est à noter que seulement 4 banques sur 8 prévoient d'augmenter la cotisation liée à cette assurance et qu'une seule (BNP Paribas) revoit son tarif à la baisse.

Augmentation des commissions d'intervention

Les commissions d'intervention sont des frais prélevés par la banque pour tout paiement en dépassement du découvert autorisé. Ces frais d'environ 8,24 € par opération, ne feront l'objet d'aucune diminution malgré les appels lancés en décembre 2012 dans le cadre de la conférence nationale contre la pauvreté.

Quelles mesures prendre face à ces augmentations ?

Le client dispose de plusieurs solutions pour payer moins cher les services proposés par les banques. Il peut notamment :

  • Changer d'offre tout en restant dans le même établissement bancaire et demander un package moins complet, la résiliation de services inutiles....
  • Changer de banque après avoir consulté un comparatif sur Internet. Opter pour une banque en ligne peut être économique dans la mesure où ces banques restent sensiblement moins chères.
  • Négocier les frais avec son banquier. Si une ancienneté et d'excellentes relations avec la banque le permettent... Les gestes commerciaux sont souvent un bon argument pour fidéliser un bon client et l'empêcher d'aller démarcher la concurrence.

Utilisez notre comparateur d'offres bancaires pour trouver
la banque en ligne la moins chère !

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆