Le compte Nickel engrange de premiers succès

Mis à jour le
minutes de lecture
Vif succès pour le compte Nickel

Le compte Nickel, puisque tel est son nom, faisait le pari de court-circuiter les grands réseaux bancaires traditionnels pour proposer des formules de base à tous les clients n'ayant pas besoin de davantage, dont notamment les individus sans emploi, à revenus modestes ou interdits bancaires. Neuf mois plus tard, avec 50 000 clients à son actif, le succès semble déjà au rendez-vous pour Nickel.

Le Compte Nickel, qu'est-ce que c'est ?

Des services basiques...

D'un point de vue technique, Nickel se résume essentiellement à deux éléments : son compte courant, d'une part, se distingue par le fait qu'il n'autorise aucun découvert.

Il ne permet pas, en outre, l'utilisation d'un chéquier. Les opérations possibles sont le retrait et le dépôt d'argent liquide chez le buraliste, ou la réalisation de virements interbancaires ou prélèvements, le compte étant pourvu d'un RIB. L'ouverture de ce compte bancaire est permise à tous, indépendamment d'une quelconque condition de revenu.

Le compte est par ailleurs associé à une carte bancaire internationale Mastercard, utilisable dans près de 1,4 million de distributeurs et chez 28 millions de commerçants dans près de 200 pays.

...accessibles sur Internet ou au bureau de tabac

Les différentes transactions peuvent être réalisées, comme pour n'importe quelle banque classique, sur un site Internet dédié ainsi que via une application mobile pour smartphone.

Pour pallier l'absence d'agences physiques, le Compte Nickel repose par ailleurs sur un réseau, en cours de constitution, de bureaux de tabac partenaires. Ces buralistes constituent des relais privilégiés pour ouvrir un compte en seulement cinq minutes ou pour prendre en compte les dépôts et retraits d'argent liquide.

De nombreux usages possibles...

Quelle est la valeur ajoutée d'un compte Nickel par rapport à une banque classique ? Le site officiel ne manque pas de relever de nombreuses situations dans lesquelles un compte aussi simplifié peut malgré tout se révéler utile : en tant que compte secondaire sans découvert possible, il est parfait pour réaliser des achats sur Internet en minimisant les risques de piratage, et il conviendra aussi à un adolescent pour une première responsabilisation financière.

Il peut également servir de compte de fortune pour gérer une transaction passagère, comme le revenu issu d'un petit boulot, voire... devenir une sorte de caisse noire pour réaliser des transactions discrètes, loin du compte joint familial !

...avec une tarification à l'acte

L'abonnement annuel au compte courant et à la carte bancaire atteint la somme modeste de 20 €. Toutefois la FPE et les buralistes se rattrapent en pratiquant des commissions non négligeables sur des opérations proposées généralement en toute gratuité par les grandes banques. C'est le cas des retraits d'espèces, qui sont facturés, dès la première opération du mois, 0,5 € chez un buraliste et même 1 € pour chaque passage au distributeur. Tout dépôt d'espèces chez le buraliste est par ailleurs « taxé » d'office de 2 %. Les virements, quant à eux, sont gratuits.

L'offre peut néanmoins présenter un intérêt pour les clients trop souvent à découvert dans leur ancienne banque : plus de découvert autorisé, donc pas d'agios ou de commissions d'intervention à craindre !

Le succès du compte Nickel ne se dément pas

Une croissance satisfaisante de la clientèle et des objectifs ambitieux

Un porte-parole de la Financière des Paiements Électroniques a annoncé récemment que le compte Nickel a déjà attiré pas moins de 50 000 clients à la fin du mois d'octobre, soit à peine huit mois après son lancement. L'objectif initial, fixé à 100 000 clients pour la fin de l'année (le seuil de rentabilité estimé pour le service) n'est donc pas atteint mais est repoussé au mois de février 2015, les promoteurs se montrant confiants.

De fait le réseau, composé pour l'instant de 520 buralistes, devrait rapidement s'étoffer de 450 nouveaux établissements, dont les dossiers sont en cours d'étude à la Banque de France. Le réseau devrait ainsi dépasser le millier de buralistes affiliés avant la fin de l'année, ce qui correspondait à l'objectif initial.

Qui utilise le compte Nickel ?

La FPE a par ailleurs profité de ce bilan d'étape pour dresser un premier portrait-type du client Nickel. Et les résultats sont pour le moins inattendus : les personnes sans emploi ou sans revenu fixe, qui représentaient le cœur de cible du projet, ne comptent finalement que pour 25 % des ouvertures de compte. La moitié des clients sont en fait des salariés ou des fonctionnaires, et environ 15 % se déclarent travailleurs indépendants. L'âge moyen, quant à lui, tourne autour de 40 ans.

Autre fait important : le compte Nickel est étonnamment devenu le compte principal de 75 % des clients, lesquels ont donc choisi d'y domicilier leurs revenus, compris pour la majorité entre 1 000 et 1 600 € par mois. Signe que la formule, malgré ou peut-être à cause de sa modestie, semble convenir aussi à des clients « standards », qui pourraient prétendre sans difficulté à un compte bancaire classique.

Did you find this information useful? 0% of the 0 votes found the information useful.