Isolation des combles perdus : conseils, techniques et prix

L’isolation des combles perdus est l’une des façons les plus simples de réduire vos dépenses consacrées au chauffage de votre maison tout en améliorant votre confort thermique en toute saison.

  • Publié le

Largement subventionnée par l’État, l’isolation des combles perdus est accessible à tous.

En fonction du niveau de vos ressources, vous pouvez même profiter d’offres à 1 euro.

Selon les caractéristiques de votre maison et les performances énergétiques que vous souhaitez obtenir, plusieurs techniques peuvent être mises en œuvre comme l’isolation des combles perdus par soufflage ou grâce à la pose d’isolant sous toiture en rouleaux (laine de verre, laine de chanvre, laine de roche, etc).

Isolation des combles perdus : de quoi s’agit-il ?

Les combles perdus constituent un espace situé sous la toiture et impropre à l’habitation pour différentes raisons.

Ils sont dits « perdus » par opposition aux combles « aménageables » qui peuvent être transformés en pièce à vivre ou en espace de rangement.

Comment reconnait-on des combles perdus ?

Généralement, les combles perdus sont constitués d’une charpente disposée en croisée qui empêche tout aménagement.

Ils peuvent également être trop bas pour permettre la création d’une pièce à vivre ou même d’un grenier.

Peuvent également être considérés comme « perdus » des combles inaccessibles ou des combles dont le solivage n’est pas suffisamment résistant pour permettre la pose d’un plancher.

Comment faire l’isolation des combles perdus ?

Il existe plusieurs techniques pour l’isolation des combles perdus, dont :

  • l’isolation par soufflage,
  • l’isolation par insufflation,
  • l’isolation par la pose d’un matériau isolant en rouleaux.

Isoler des combles perdus par soufflage

L’isolation des combles perdus par soufflage consiste à projeter sur les sols ou sous la toiture un isolant grâce à une machine spéciale. Cette technique est la moins coûteuse.

C’est notamment celle qui est employée dans le cadre des offres d’isolation des combles à un euro.

Isoler des combles perdus par insufflation

L’isolation des combles perdus par insufflation est similaire à la méthode par soufflage.

Des flocons de ouate de cellulose ou de laine (lin, chanvre, moutin, etc.) sont soufflés grâce à une machine.

Cette technique, aussi appelée isolation en vrac ou isolation par flocage, est particulièrement adaptée aux combles difficiles d’accès.

Isoler des combles perdus en rouleaux

Plus coûteuse que les techniques précédentes, l’isolation des combles perdus avec des rouleaux consiste à fixer sur les parois à isoler ou à même le sol un isolant en rouleaux :

  • laine de verre,
  • laine de chanvre,
  • laine de mouton,
  • ou encore laine de lin.

Elle n’est possible que pour les combles d’accès facile et permet avec une seule couche d’atteindre d’excellentes performances thermiques.

Quel est le prix d’une isolation des combles perdus ?

Le prix d’une isolation des combles perdus dépend de la technique choisie et du matériau utilisé.

La laine de verre, pour l’isolation en rouleaux, ou la ouate de cellulose pour l’isolation par soufflage ou insufflation, offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Quel isolant choisir pour l’isolation des combles perdus ?

Avantages et inconvénients, technique de pose, pouvoir isolant, prix : retrouvez dans le tableau ci-dessous un comparatif des matériaux pour l’isolation des combles perdus.

Les matériaux pour isoler des combles perdus

Matériau isolant

Avantages

Inconvénients

Technique de pose

Pouvoir isolant

Prix

Laine de verre

Bon marché, léger, facile à installer,

Peu écologique, durée de vie moyenne

En rouleaux

de 0,032 à 0,046 W/(m.K)

5 à 10 €/m2

Laine de roche

Bon marché, léger, facile à poser, répulsifs aux rongeurs

Peu écologique, durée de vie moyenne, sujette au tassement

En rouleaux

de 0,033 à 0,044 W/(m.K)

15 à 25 €/m2

Laine de lin

Résiste à l’eau, écologique, bonne longévité

Facilement Inflammable

En rouleaux

de 0,035 à 0,041 W/(m.K)

10 à 15 €/m2

Laine de bois

Longévité correcte, écologique et bon isolant phonique

Traitement fongicide et insecticide indispensable, relativement coûteux

Soufflage et en rouleaux

de 0,037 à 0,050 W/(m.K)

30 à 60 €/m2

Ouate de cellulose

Ecologique, bon marché et ininflammable

Sujette au tassement, pose délicate

Soufflage et en rouleaux

De 0,038 à 0,042 W/(m.K)

10 à 20 €/m2

Bon à savoir

La plupart des matériaux utilisés pour l’isolation des combles peuvent également être utilisés pour l’isolation des combles aménageables, à condition de les couvrir ensuite de panneaux rigides (bois ou plâtre).

Votre énergie moins chère !

Êtes-vous sûr de payer le bon prix pour l'électricité et le gaz ?
JeChange compare les offres du marché pour vous dénicher le tarif le plus compétitif selon votre consommation.
N'attendez plus, comparez et faites des économies !

Je compare

Pourquoi isoler les combles perdus ?

L’isolation des combles perdus permet d’éviter les déperditions de chaleur par la toiture et ainsi de réduire vos dépenses énergétiques.

On estime qu’une bonne isolation des combles permet de diminuer de 30% l’énergie nécessaire pour obtenir la même température qu’avant les travaux et fait baisser d’autant le montant de vos factures de chauffage.

Bon à savoir

Sur près de 30 millions de résidences principales en France, on dénombre environ 5 millions de passoires thermiques, c’est à dire des logements considérés comme très énergivores, classés F et G sur l’échelle du diagnostic de performance énergétique (DPE).

Ces logements sont responsables d’une part conséquente des émissions de gaz à effet de serre. Isoler vos combles, c’est donc bon pour votre budget et pour la planète.

Isolation des combles perdus et réglementation thermique

Les modalités et les règles à suivre pour effectuer des travaux de rénovation thermique, et notamment l’isolation des combles perdus, sont regroupées dans la Réglementation Thermique 2012 ou RT 2012.

Cette réglementation fixe notamment un seuil maximal de consommation d’énergie à 50 kWh/m2.an.

En ce qui concerne les travaux de rénovation, ils sont considérés comme efficaces si la résistance thermique du bâtiment, c’est à dire sa capacité à retenir la chaleur, est au minimum de 4,5 m2.K/W pour les combles perdus.

Néanmoins, pour bénéficier d’une aide à la rénovation énergétique, il faut aller au-delà de ce seuil et atteindre une résistance thermique de 7 m2.K/W pour les combles perdus.

Les travaux doivent également impérativement avoir été réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Quelles sont les aides financières pour l’isolation des combles perdus ?

Il existe de nombreuses incitations et aides pour l’isolation des combles perdus qui permettent de réduire considérablement le prix de l’isolation des combles, à savoir :

  • La prime énergie : ce dispositif s’inscrit dans le cadre des Certificats d’Economie d’Energie (CEE). Il permet à des professionnels d’assortir leur offre d’une aide financière subventionnée par l’État pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique, dont notamment l’isolation des combles perdus.
  • les aides « Habiter Mieux » de l’ANAH : l’Agence Nationale de l’Habitat alloue des aides financières sous condition de ressources dont le montant peut atteindre jusqu’à 50% du montant HT des travaux.
  • l’éco-prêt à taux zéro : ce prêt sans intérêt d’un montant allant de 7000 à 30 000 euros permet de financer un projet global de rénovation énergétique, dont peut faire partie l’isolation des combles. Il est accordé sous condition de ressources et en fonction de l’emplacement géographique de votre logement.
  • le Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique ou CITE : bientôt remplacé par le nouveau dispositif « MaPrimRénov », ce mécanisme vous permet de déduire de votre impôt sur le revenu une partie du coût total de vos travaux de rénovation énergétique.

Bon à savoir

Quel que soit le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre, n’hésitez pas à demander plusieurs devis pour l’isolation de vos combles perdus.

Certains professionnels peu scrupuleux ont tendance à gonfler le prix de leur prestation sachant que vous n’en paierez pas la totalité.

Foire Aux Questions

Comment isoler des combles perdus par une laine à dérouler ?

Pour isoler des combles perdus avec des rouleaux de laine à dérouler, type laine de verre, laine chanvre ou laine de lin, vos combles doivent être facilement accessible aux ouvriers.

Les rouleaux sont déroulés et fixés à même le sol. Leur épaisseur importante permet généralement de ne poser qu’une seule couche pour atteindre le seuil minimal de résistance thermique prévu par la Réglementation Thermique 2012.

Comment isoler des combles perdus par une laine à souffler ?

L’isolation des combles perdus par soufflage est recommandée pour les combles difficiles d’accès.

Une machine souffle l’isolant, le plus souvent de la ouate de cellulose, à même le sol ou sous la toiture. Facile à mettre en œuvre et peu coûteuse, cette technique est l’une des plus répandues. C’est notamment celle utilisé dans le cadre des offres d’isolation à 1 euro destinées aux ménages avec de faibles revenus.

Vous déménagez ?

Laissez JeChange se charger de la souscription et résiliation de vos contrats d'énergie, vous êtes bien trop occupé pour ça ! Nos conseillers vous guident parmi les meilleures offres du marché. Choisissez celle qui vous convient et emménagez la tête reposée !

Rappel gratuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.5/5 - 2 avis