Comment obtenir le meilleur taux pour un rachat de credit ?

Le contexte des taux d’emprunt bas perdure ce qui doit inciter les particuliers à se pencher sur l’option du rachat de crédit immobilier afin d’alléger leur mensualité de remboursement. Comment trouver le meilleur taux pour son rachat de crédit ? Explications.

Un homme empile des pièces de monnaie tout en paraphant des documents

Le rachat de crédit est une solution rentable à condition d'obtenir un taux avantageux en tenant compte des frais associés. Actuellement, la situation est propice avec une tendance baissière des taux d'emprunt notamment liée à la compétition que se livrent les établissements financiers pour capter la clientèle.

Pour décrocher le meilleur taux de rachat de crédit, le consommateur doit donc comparer les offres commerciales en utilisant des outils de simulation en ligne ou en faisant appel à un courtier spécialisé en rachat de crédit. Quels sont les éléments qui permettent de réduire les taux d'emprunt ? On vous dit tout.

Quelle est la moyenne des taux des crédits au premier semestre 2018 ?

Pour trouver le meilleur taux de rachat de crédit en 2018, il est toujours important de se référer aux taux pour un emprunt classique. D'après les données de la Banque de France récoltées au cours du premier semestre 2018, les moyennes respectives des taux d'intérêts étaient les suivantes :

Taux des crédits à l'habitat à long terme à taux fixe :

  • 1,62 % en janvier 2018 ;
  • 1,55 % en juin 2018.

Taux des crédits à l'habitat à court terme et des crédits à l'habitat à taux variables :

  • 1,67 % en janvier 2018 ;
  • 1,57 % en juin 2018.

Taux des prêts amortissables à la consommation (hors crédits renouvelables) :

  • 3,94 % en janvier 2018 ;
  • 3,70 % en juin 2018.

Taux des découverts aux particuliers (comptes ordinaires débiteurs + créances commerciales (escompte) + affacturage + crédits de trésorerie non échéancés (dont utilisations d'ouvertures de crédits permanents)) :

  • 6,03 % en janvier 2018 ;
  • 6,14 % en juin 2018.

A titre indicatif, selon le profil de l'emprunteur et la nature du rachat de prêts :

  • le meilleur taux de regroupement de crédits immobilier en 2018 est estimé à 1,60 % ;
  • le meilleur taux de regroupement de crédits consommation en 2018 est estimé à 2,45 %.

Un peu d'air dans votre budget !

1 + 1 + 1 crédits = 1 seul crédit... si, si, promis ! Avec le rachat de crédits, vous transformez toutes vos dettes en une seule, et réduisez ainsi le montant global de vos remboursements... Difficile à croire ? Simulez vos économies pour voir !

Je réduis mes mensualités

Pourquoi le taux du rachat de crédit immobilier est-il une opportunité à saisir ces dernières années ?

La trajectoire à la baisse des taux de crédit est favorable aux opérations de regroupement de prêts. L'emprunteur peut espérer se voir proposer un taux d'intérêt plus intéressant que celui qu'il a contracté initialement.

C'est particulièrement le cas pour les rachats de crédit immobilier qui sont considérés comme tels quand la part immobilière est égale ou supérieure à 60 % de l'opération. Les établissements financiers ont alors le droit de proposer une offre de rachat de crédit immobilier.

Comme vu précédemment, l'écart entre les taux de crédit à l'habitat et les taux de crédit à la consommation est important. C'est donc une opportunité de regrouper des prêts à la consommation et un crédit immobilier. Idem avec l'intégration dans l'opération d'une dette bancaire dont les taux sont encore largement plus onéreux.

Faire une simulation de rachat de crédit pour décrocher le meilleur taux du marché

Afin de trouver le meilleur taux de rachat de crédit en cours, il faut s'intéresser aux paramètres qui sont pris en compte par les banques et autres organismes prêteurs. Le taux de regroupement de prêt varie en fonction de plusieurs critères :

Le profil de l'emprunteur

Une banque s'intéresse au profil de l'emprunteur pour mieux cerner son comportement et donc savoir s'il est digne de confiance. Autrement dit : elle s'interroge sur sa capacité à pouvoir rembourser l'argent emprunté sur toute la durée du prêt. Plus le profil est jugé favorable, plus l'offre commerciale est avantageuse.

Pour disposer des meilleurs taux de rachat de crédit, le consommateur doit présenter des revenus suffisants et un taux d'endettement ne dépassant pas 30 % après l'opération. Sa situation financière mais aussi personnelle et patrimoniale doit être stable :

  • revenus fixes ;
  • ancienneté du contrat de travail ou de l'activité ;
  • assise familiale ;
  • propriétaire d'un bien immobilier, etc...

L'organisme prêteur s'intéresse particulièrement aux comptes bancaires, analysant les relevés sur plusieurs mois et détectant les éventuels incidents de paiement et autres comportements à risque (addiction aux jeux d'argent, achats compulsifs, etc.). Si le profil de l'emprunteur s'avère risqué, la banque peut rejeter la demande de rachat de crédit ou formuler une offre à un taux élevé, alourdissant sensiblement le coût de l'opération.

La nature du rachat de crédit

Un rachat de crédit immobilier n'implique pas les mêmes exigences qu'un rachat de crédit à la consommation. Par exemple, les taux présentés sont différents. De même, les conditions d'exigence sur le profil de l'emprunteur n'ont pas la même ampleur.

L'emprunteur doit fixer ses objectifs :

  • se désendetter ;
  • financer un projet personnel ;
  • faire face à une évolution de sa situation ;
  • obtenir une trésorerie, etc...

Cette réflexion permet de déterminer la durée du prêt.

Or, plus la période de remboursement du regroupement de prêt est courte, plus il est possible de décrocher un meilleur taux de rachat de crédit. En effet, l'établissement financier prend moins de risque avec une fin de prêt fixé à 12 ans qu'à 25 ans !

La politique de l'organisme prêteur

Les banques ne s'appuient pas sur les mêmes critères pour chiffrer leur taux d'emprunt. Certains établissements financiers sont plus stricts alors que d'autres se révèlent plus souples.

Toutefois, faire jouer la concurrence en comparant les taux de rachat de crédit est essentiel. La tendance baissière des taux actuels est en partie due à la concurrence qui existe entre les organismes prêteurs pour capter la clientèle et atteindre leurs objectifs annuels. Un consommateur n'a cependant pas les connaissances pour évaluer la politique de telle ou telle banque.

La démarche logique serait de contacter un maximum d'établissements financiers. Mais, pour simplifier cette tâche, des outils en ligne existent comme des simulateurs. Ceux-ci permettent d'obtenir rapidement une photographie en temps réel des meilleurs taux de rachat de crédit actuellement proposés par rapport à son profil et à la nature de son projet.

Une autre possibilité est de prendre contact avec un courtier en rachat de crédit. Cet intermédiaire intervient à plusieurs niveaux depuis la négociation avec les partenaires financiers jusqu'à l'élaboration du dossier en passant par des prestations de conseils. Sa rémunération n'est effective qui si l'offre aboutit, sachant que les frais de courtage sont obligatoirement inclus dans le calcul du TAEG.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆