Envol des prêts personnels au détriment du crédit renouvelable

Le crédit révolving a été réformé avec la loi Lagarde, en vigueur depuis le mois de mai 2011. Résultat, sa production chute et les taux font de même ...

  • Publié le 09/12/2011 (mis à jour le 04/04/2012)
  • Écrit par

Exit le crédit revolving !  Depuis la premier mai dernier, date de l'application de la loi Lagarde (1) il faut parler de « crédit renouvelable ». Au delà de ce distinguo sémantique, quel a été l'impact de la nouvelle réglementation ? L'une des principales dispositions de la loi Lagarde est de borner la durée maximale des prêts souscrits depuis le 1er mai 2011 :

  • Le remboursement ne peut pas dépasser 36 mois si le montant total du crédit est inférieur ou égal à 3.000 euros
  • Le remboursement ne peut pas dépasser 60 mois si le montant total du crédit est supérieur à 3.000 euros

Six mois après son entrée en vigueur, cette disposition a fait reculer les crédits renouvelables au profit des prêts personnels (également non affectés et dont le montant dépasse parfois 20.000 euros). Leur production a progressé de 8,8 % alors que celle des crédits renouvelables reculait d'autant. Par ailleurs, la durée moyenne de remboursement est tombée de 78 à 31 mois, assure une étude du cabinet Athling, spécialisé dans les services financiers, en comparant des données collectées auprès de 15 établissements de crédit en 2008 et de 13 établissements en octobre 2011.

En réduisant la durée du crédit, le coût moyen pour le consommateur a été divisé par 2,5 entre 2008 et 2011, calcule Athling qui observe, par ailleurs, que la concurrence a provoqué une baisse des taux pratiqués de 18,8%, en moyenne, en 2008 à 15,6%, en octobre dernier. Ces résultats n'étonnent pas l'Association française des sociétés financières (ASF). Du fait des nouvelles dispositions réglementaires, « professionnels et consommateurs se montrent plus raisonnables », assure-t-elle. Cet optimisme doit cependant être tempéré car la majorité des crédits renouvelables ont été souscrits avant application de la loi Lagarde.

(1) : Loi portant réforme du crédit à la consommation et lutte contre le surendettement. Promulguée le 1er juillet 2010, publiée le jour suivant et entrée en vigueur le 1er mai 2011.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆