L'éco-crédit : coup de pouce à l'achat dans l'ancien ?

Promu au rang des grandes réformes de notre gouvernement, le Grenelle de l'environnement dévoile petit à petit ses différents atouts.

C'est donc au tour de la commission de l'Anah (Agence Nationale pour l'habitat) dirigée par Philipe Pelletier d'expliciter ses propositions de lois. La première d'entre elles concerne la possibilité d'émission d'un « éco-crédit à taux zéro ». Destiné à l'aménagement et au réaménagement, ce nouvel emprunt permettra aux particuliers d'effectuer leurs travaux domestiques dans la durée. Ce prêt aura pour avantage non seulement de ne pas comporter d'intérêts, mais également d'étendre les remboursements sur une période allant de 15 à 20 ans.

Dans les faits, « l'éco-crédit » a pour but de vous aider à rénover vos équipements domestiques afin de diminuer les pertes d'énergie. Isolation des portes extérieures, des fenêtres, des murs, du toit seront ainsi pris en charge dans ce plan.

Aider puis contraindre

Pour faire respecter le dispositif mis en place par le Grenelle, le Gouvernement pratique une politique en deux temps. Dans un premier temps, il aidera les ménages et les PME à la mise en conformité, ensuite il appliquera une taxe énergie. Cette taxe aura la particularité de s'adapter aux situations de chacun : les mauvais élèves de l'énergie se verront taxés, alors que les bons élèves se verront exonérés. À cet effet, le comité délivrera des certificats de diagnostic en consommation d'énergie. Pour la partie de l'investissement qui peut éventuellement rester à votre charge, jechange vous invite à comparer les offres de crédit travaux.

Edit : si, au lieu de rénover votre logement ancien, vous souhaitez acquérir un logement neuf conforme au label "bâtiment basse consommation", vous pouvez bénéficier du triplement du prêt à taux zéro à partir du 1er décembre 2009.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆