Crédit pour… payer ses factures, une inquiétude pour les Français

Une étude démontre que 28 % des Français déclarent avoir recours au crédit pour payer leurs factures : comment pallier ? Focus !

  • Publié le

Loyer, énergie, abonnement téléphonique… Ces factures incompressibles du quotidien

Cette année, la France occupe la deuxième place des pays où l’on emprunte pour payer ses factures. Le recours au crédit pour couvrir les dépenses considérées comme essentielles est de plus en plus fréquent. Malgré la reprise économique du pays, les Français estiment que leur situation financière s’est dégradée au cours des derniers mois. Pour la majorité d’entre eux, l’inflation en est en grande partie la cause, et leur pouvoir d’achat diminue.

Cinq bons plans pour votre épargne

A ce jour, ce sont 40 % des Français qui sont dans cet état d’esprit. Ceci peut paraître paradoxal à la suite d’une reprise économique forte. Le pouvoir d’achat des Français est estimé en moyenne à la hausse.

Dans une étude* menée, 28 % des personnes interrogées déclarent avoir emprunté pour payer leurs factures sur les six derniers mois. Ce chiffre est à la hausse, puisqu’on atteignait les 21 % en 2020. Aussi, 27 % des consommateurs assurent avoir manqué le paiement de factures sur cette année écoulée. 49 % reconnaissent en revanche avoir réitéré sur ces derniers mois. Cette étude a été réalisée pour Intrum, une entreprise suédoise de gestion et de recouvrement de créances. Créée en 1923, elle opère dans 24 pays, majoritairement en Europe. 

     Bon à savoir :

*Le rapport annuel est réalisé par Intrum et basé sur un questionnaire administré simultanément dans 24 pays d’Europe. 24 012 consommateurs ont participé à l’édition 2021. L’analyse et le contenu du rapport sont élaborés par Intrum en collaboration avec Longitude, et Dynata a contribué au travail de terrain dans les 24 pays. L’étude a été menée entre le 21 juillet et le 26 août 2021.

Plus d’un quart des Français dénoncent un recours au crédit pour les payer

En effet, 32 % des Français déclarent avoir recours au crédit. Il s’agirait de sommes allant de 10 à 25 % de leurs revenus mensuels, et ce, pour payer leurs factures. Un chiffre supérieur au niveau européen qui, quant à lui, est évalué à 25 %. Selon cette même étude, la France est à la deuxième place des pays à emprunter. La première étant prise par le Royaume-Uni et l’Espagne où il est question de 37 % des personnes interrogées.

Globalement, 40 % des Français estiment que leur situation financière s’est détériorée au cours des derniers mois. Cela a un impact sur leur capacité à payer leurs factures, mais aussi sur leur capacité à épargner. A l’échelle européenne, ce chiffre s’élève à 37 %. Et pour plus d’une personne sur quatre dans l’hexagone, soit 28 %, la situation ne devrait pas s’arranger si vite. En effet, les personnes interrogées estiment que la crise impactera de façon négative leur quotidien pendant encore deux ans.

N’attendez pas d’avoir recours à un crédit, économisez sur vos factures courantes.

Boostez votre pouvoir d’achat

Avec ses 10 ans d’expérience dans le conseil en réduction de factures, JeChange s’y connait en boost du pouvoir d’achat ! Prenez vite contact avec nos conseillers et faites des économies !

L’inflation : une crainte plus que présente !

« La croissance du PIB Français […] frôle son niveau d’avant crise, et les dépenses de consommation des ménages, soutenues par la réouverture des secteurs liés aux loisirs et au tourisme, se sont elles aussi fortement accélérées. Pourtant, la crise sanitaire n’a pas été sans conséquences pour tous les Français », déclare Jean-Luc Ferraton, directeur général France d’Intrum.

67 % des personnes interrogées pointent du doigt l’inflation, en particulier des prix du carburant, des produits alimentaires et de consommation courante, souligne l’étude.

Même si l’Union européenne assure qu’elle n’est que temporaire, l’inflation devient une source d’inquiétude grandissante pour les foyers. Il faut dire qu’elle dure depuis quelques mois et ne semble pas faiblir. L’Insee publie une estimation provisoire dénonçant une augmentation des prix à la consommation de 2,6 % en octobre et de 2,8 % en novembre. Les Français sont préoccupés par l’impact de la situation sur leurs finances.

Homme remplissant sa voiture à la pompe à essence

Une période marquée par un manque de visibilité

« Les inégalités provoquées par la crise et l’incertitude qui pèse sur les perspectives économiques à long terme nécessitent plus que jamais un niveau de connaissances adapté et une gestion financière plus éclairée et efficace », commente Jean-Luc Ferraton.

Il faut dire que l’incertitude face à la crise sanitaire et les diverses augmentations de prix ne rassurent pas les Français. Parmi les personnes interrogées, 27 % sont persuadées que le crise aura encore un impact sur les deux prochaines années. De plus, 22 % des Français dénoncent manquer de visibilité sur leur situation d’endettement par rapport à l’avant crise de la pandémie covid-19.

Échapper au surendettement en passant par un rachat de crédit

La crise sanitaire et l’inflation entraînent des difficultés financières pour de nombreux foyers. Elles creusent un peu plus les découverts, de manière générale. Une solution potentielle pour éviter de dégrader la situation ou bien tomber dans le surendettement ? Le rachat de crédit. Ce dernier peut aider à pallier la situation en allongeant la durée de remboursement, mais en baissant le montant des mensualités. L’emprunteur retrouve alors un reste à vivre et protège son pouvoir d’achat.

N’hésitez pas, pour vous aider dans vos démarches et prendre la meilleure décision concernant votre situation, les experts CréditUnique se tiennent à votre disposition, et ce gratuitement. Un appel suffit pour une étude de dossier. Le conseiller peut, avec vous et pour vous, faire le point sur vos possibilités afin que vous puissiez reprendre du souffle dans vos finances !

Un peu d’air dans votre budget !

1 + 1 + 1 crédits = 1 seul crédit ! Avec le rachat de crédits, vous regroupez toutes vos dettes en une seule, et réduisez ainsi le montant global de vos remboursements… Difficile à croire ?
 
Simulez vos économies pour voir !
 

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.5/5 - 11 avis