Crédit conso au plus bas : les Français osent s’endetter

Grâce à des taux de crédit à la consommation ayant chuté de 6 % en 2015 à 1 % aujourd’hui, les Français n’hésitent plus à opter pour cette solution de financement.

Une jeune femme laisse s’envoler des billets de banque de son portefeuille

La faiblesse des taux de crédit à la consommation incite les particuliers à s'endetter pour financer leurs projets personnels. La Banque de France indique que l'encours des crédits affectés et des prêts personnels a atteint 121 milliards d'euros au premier semestre 2018, soit une progression de 5,5 % sur un an. Explications.

Des taux de crédit conso à 1 %

Les établissements financiers se livrent à une rude concurrence pour séduire les clients désireux de souscrire un emprunt pour financer l'achat d'un véhicule ou tout autre projet personnel. Actuellement, certains acteurs en ligne proposent des taux à 0,90 % sur six mois. Les Français saisissent l'opportunité et n'hésitent plus à s'endetter au lieu de puiser dans leur épargne pour assouvir leurs attentes.

En moyenne, ils empruntent 13.000 euros pour une durée de remboursement de 4 ans. Les banques renouent ainsi avec l'attrait commercial du crédit conso qui offre notamment des marges supérieures au crédit immobilier. D'autant que les établissements bancaires usent désormais d'outils innovants de ciblage et de scoring (système de notation de la qualité de crédit) qui leur facilitent la tâche.

Un peu d'air dans votre budget !

1 + 1 + 1 crédits = 1 seul crédit... si, si, promis ! Avec le rachat de crédits, vous transformez toutes vos dettes en une seule, et réduisez ainsi le montant global de vos remboursements... Difficile à croire ? Simulez vos économies pour voir !

Je réduis mes mensualités

2018 : vers une année record pour le crédit à la consommation

Selon la lettre statistique mensuelle d'activité du mois d'août 2018 publiée par l'Association française des sociétés financières, la tendance favorable s'est confirmée avec une hausse de la production de 7,9 % par rapport à août 2017. Ce chiffre confirme la progression de l'activité du crédit à la consommation établie à 9,7 % sur les trois derniers mois.

Les résultats sont portés par les financements d'automobiles neuves (+18,7 % sur un an), notamment la location avec option d'achat (+ 34,9 %). Mais tous les secteurs sont orientés à la hausse : financements d'automobiles d'occasion (+ 9,2 %), prêts personnels (+ 6 %), crédits affectés aux biens d'équipement du foyer (+ 6,9 %), crédits renouvelables (+1,2 %). 

La tentation du crédit à la consommation est donc grandissante, d'autant que les emprunteurs sont rassurés par les taux fixes qui permettent de bien évaluer le coût de l'opération. Il ne faut donc pas hésiter à comparer les offres de crédit pour accéder à la meilleure solution de financement tout en sachant calculer le risque.

0 note - Soyez le premier à noter
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆