Poursuite de l'amélioration du crédit à la consommation au T3 2015

Selon les résultats publiés par l'Association Française des Sociétés Financières, l'amélioration de l'activité du crédit à la consommation constatée depuis quelques mois s'est poursuivie au troisième trimestre.

Après un mois d'août marqué par l'évolution positive de tous ses secteurs, y compris celui des crédits renouvelables, l'activité du crédit à la consommation des établissements spécialisés continue de s'améliorer au mois de septembre 2015.

Avec une production de 2 999 millions d'euros, les nouveaux crédits à la consommation progressent de 7,4 % par rapport au mois de septembre 2014, ce que l'Association Française des Sociétés Financières (ASF) interprète dans son bilan statistique mensuel comme une confirmation de la « récente tendance au redressement ».

La variation annuelle de la production reste positive

Faisant suite à une augmentation de la production du crédit à la consommation de 5,1 % en juillet 2015 par rapport au même mois en 2014, puis de 9,7 % en août 2015 par rapport à août 2014, la hausse de 7,4 % constatée au mois de septembre permet d'atteindre une évolution moyenne de 7,1 % sur l'ensemble du troisième trimestre 2015.

Cette évolution confirme le redressement du secteur amorcé depuis le début de l'année avec une progression d'abord modeste au premier trimestre (+ 1,9 % par rapport au T1 2014) puis s'étant amplifiée au second trimestre (+ 6,3 % par rapport au T2 2014). L'augmentation de la production de 4,2 % sur le premier semestre se poursuit donc, permettant d'enregistrer une hausse de 5,2 % pour les neuf premiers mois de 2015.

Variation annuelle de la production du crédit à la consommation
Variation annuelle en pourcentage de la production du crédit à la consommation toutes opérations confondues. Données mensuelles. Moyenne trimestrielle mobile. (Source : ASF)

Le redressement de la production se confirme

La production de près 3 milliards d'euros enregistrée en septembre 2015 porte le cumul des sommes collectées depuis le début de l'année à 26,68 milliards d'euros. Sur les douze derniers mois, la production du crédit à la consommation dépasse les 36 milliards d'euros, ce qui lui permet de retrouver un niveau supérieur à celui observé sur la même période en 2012, avant le point bas de 2013 et 2014.

Même si cette progression ne permet pas de compenser le déclin de la production constaté entre 2008 et 2013, l'écart se réduit de mois en mois : évalué à 20,9 % en juin, il n'est plus que de 20 % à la fin du troisième trimestre.

Production du crédit à la consommation en année mobile
Production en année mobile du crédit à la consommation toutes opérations confondues (en milliards d'euros). Données mensuelles cumulées sur 12 mois. (Source : ASF)

Le secteur automobile poursuit son essor

Parmi les différents crédits à la consommation, le rapport de l'ASF souligne tout particulièrement la bonne orientation des financements d'automobiles neuves qui augmentent de 31 % par rapport à septembre 2014. Ce secteur continue donc son envolée : après une croissance de 24 % en juillet et de 29,4 % en août par rapport aux mêmes mois en 2014, les résultats de septembre permettent d'atteindre une hausse de 27,7 % en moyenne au troisième trimestre 2015. Depuis le début de l'année, la production du financement d'automobiles neuves a progressé de 18,3 %, contre seulement 4,4 % pour la même période en 2014.

Dans le détail, le dynamisme des financements d'automobiles neuves s'explique, comme depuis plusieurs mois, par le fort développement des opérations de location avec option d'achat (LOA) qui ont augmenté de 61,3 % par rapport à septembre 2014. Les crédits affectés à l'achat de voitures neuves croissent également de 3,1 % en septembre 2015 par rapport au même mois en 2014, mais leur production apparaît globalement en recul sur les neuf premiers mois de 2015 (- 2,8 % par rapport à la même période en 2014).

Les opérations de crédit classique progressent...

Si l'ensemble des opérations de crédit classique semble plutôt en bonne forme avec une progression globale de 3 % en septembre par rapport à septembre 2014, et une augmentation de la production cumulée des neuf premiers mois de l'année de 1,7 % par rapport à la même période en 2014, l'effort est assez inégalement réparti sur les différents secteurs.

Les prêts personnels poursuivent leur ascension et affichent une production en hausse de 7,1 % en septembre 2015 par rapport à septembre 2014. Après une modeste hausse de juillet (+ 1,5 % de plus qu'en juillet 2014) et un envol en août (+ 9,2 % par rapport à août 2014), les résultats de septembre portent la progression des prêts personnels à 5,5 % sur l'ensemble du troisième trimestre et à 5,3 % depuis le début de l'année (contre 4,3 % pour la même période en 2014).

… malgré un recul des crédits renouvelables et de certains crédits affectés

Les crédits affectés à l'amélioration de l'habitat et à l'achat de biens d'équipements du foyer ainsi que ceux appartenant à la catégorie « autres biens et services » connaissent en revanche un ralentissement de leur activité en septembre. Les premiers stagnent quand les second régressent de 6 % par rapport à septembre 2014. Les bons résultats enregistrés pour ces deux postes depuis le début de l'année leur permettent néanmoins d'afficher une progression sur l'ensemble du début de l'année :

  • les crédits affectés à l'amélioration de l'habitat ont augmenté de 2,9 % quant ils régressaient de 7,2 % en 2014
  • les crédits affectés à d'autres biens et services enregistrent une production en hausse de 8,4 % sur les neuf premiers mois de 2015 par rapport à la même période en 2014

Enfin, la légère hausse des nouvelles utilisations de crédits renouvelables en août (+ 2,7 % par rapport à 2014) ne se confirme pas en septembre. La production enregistre un recul de 1,4 % par rapport à septembre 2014 et diminue de 0,8 % sur l'ensemble du troisième trimestre. Sur les neuf premiers mois de 2015, l'activité des crédits renouvelables régresse de 3,8 % par rapport à la même période en 2014... qui marquait déjà un recul de 1,4 % par rapport à l'année précédente.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆