Boursorama se lance dans l'assurance prévoyance

Avec plus de 500 000 clients recensés en France à la fin de l’année 2013, Boursorama s’impose dans le groupe de tête des banques en ligne et entend bien y rester. C’est la raison pour laquelle la filiale de la Société Générale multiplie les initiatives qui atteindront leur pleine maturité en 2015.

Logo de Boursorama banque

Certaines annonces, comme la création de plusieurs contrats d'assurance prévoyance à destination des particuliers, s'inscrivent dans le développement logique de la banque en ligne.

D'autres, comme l'ouverture d'une e-boutique privative, sont plus inattendues et indiquent que Boursorama cherche à sortir des sentiers battus pour fidéliser une clientèle souvent jeune et exigeante.

L'objectif est simple : convaincre qu'un modèle 100 % en ligne est parfaitement viable.

Boursorama lance deux formules d'assurance pour les particuliers

Pour sa toute première offre en assurance décès, lancée au cours du mois d'octobre, Boursorama a pu utilement profiter de l'appui de Sogecap, qui est une autre filiale de la Société Générale et se spécialise dans certains produits assurantiels. Le nouveau contrat commercialisé par Boursorama peut être souscrit entièrement en ligne et devrait proposer à terme un choix de prestations de prévoyance assez classiques, dont le versement d'un capital décès, d'une rente de survie ou d'une rente éducation.

La banque en ligne ne va pas s'arrêter là : avant la fin du mois de décembre 2014, une seconde formule devrait voir le jour et cibler plus précisément les assurés ayant d'importantes charges de famille. Outre la couverture des risques de décès et d'invalidité, cette offre pourrait même inclure un téléservice de consultation médicale en ligne.

L'élaboration d'une assurance dommages ferait, enfin, l'objet de discussions au sein du groupe pour l'année prochaine.

Une initiative conforme à sa stratégie de diversification

La percée de Boursorama dans le monde de l'assurance n'est guère surprenante, puisqu'elle constitue l'aboutissement logique d'une diversification entamée dès 2011. C'est en effet à cette date que la banque en ligne faisait déjà parler d'elle en devenant la première, en France, à se lancer dans le crédit immobilier 100 % dématérialisé. En 2013, le crédit à la consommation faisait à son tour son apparition dans l'éventail des offres Boursorama.

Ces différentes avancées constituent des étapes essentielles pour le groupe : il s'agit de fidéliser les clients, qui doivent pouvoir trouver une réponse à l'ensemble de leurs besoins sans nécessité de se tourner à nouveau vers les banques physiques. De fait, seuls 40 % des clients de Boursorama affirment pour l'instant utiliser cette dernière comme leur banque principale, ce qui est jugé insuffisant par la direction du groupe.

BoursoShop : des produits non financiers à des conditions préférentielles

Un communiqué de presse du 3 décembre 2014 a permis à Boursorama de mettre en valeur un nouveau service lancé en toute discrétion le mois précédent : un nouvel onglet, ajouté à l'espace personnel des clients de la banque en ligne, leur permet d'accéder immédiatement à une boutique baptisée « BoursoShop ». Le principe, assez comparable à celui des sites de vente privée, consiste à proposer à la clientèle tous types de produits non financiers à des conditions préférentielles et introuvables ailleurs, avec la garantie supplémentaire que représente une transaction sécurisée et réalisée directement sur le site de la banque.

Afin de marquer les esprits, l'ouverture de la boutique a été accompagnée d'un accord d'envergure signé avec ALD Automotive, une entreprise française spécialisée dans la location longue durée de véhicules et la gestion de parcs automobiles privés. Les clients de Boursorama ont désormais accès à plusieurs centaines de véhicules d'occasion et de toutes marques, qu'ils peuvent réserver et acheter à des conditions préférentielles, avec une remise garantie comprise entre 500 et 1 000 €. Ils bénéficient par ailleurs des mêmes garanties que s'ils contactaient directement ce vendeur professionnel (historique complet du véhicule, près de 100 points de contrôle et surtout une garantie constructeur d'un an).

Il est difficile encore de dire si l'initiative suscitera l'engouement des clients, la première vente conclue avec succès n'ayant eu lieu que le 21 novembre, dans un centre ALD à Chilly-Mazarin. On peut toutefois supposer que d'autres produits vont vite faire leur apparition en vitrine (high-tech, voire des voyages) et pourraient, à terme, augmenter l'attractivité de la banque auprès de clients potentiels.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆