Les tarifs de l'assurance habitation vont-ils augmenter en 2013 ?

Les assureurs en MRH ont commencé à faire le bilan des sinistres qu’ils ont pris en charge sur les huit premiers mois de l’année (de janvier à août 2012). Si la fréquence de certains sinistres est à la baisse depuis le début de l’année, certains autres sont en augmentation, voire explosent littéralement. Les tarifs des assurances habitation devraient logiquement être impactés à la hausse en 2013.

  • Publié le 23/10/2012 (mis à jour le 14/03/2013)
  • Écrit par

Moins d'incendies mais des coûts à la hausse

Ce constat est encourageant pour les assureurs. Après un hiver en nette détérioration, à +12 % sur le premier trimestre 2012, la tendance à la baisse aura été continue ensuite pour être mesurée à -5 % sur la période courant de janvier à août 2012.

Pour expliquer en partie le phénomène constaté au premier trimestre, les assureurs rappellent l'épisode de grand froid vécu l'hiver dernier. Ils mettent en avant la vétusté de certaines installations électriques et la multiplication des prises et rallonges électriques, qui ont pour effet d'augmenter les risques d'incendie.

Les assureurs constatent néanmoins une augmentation de 12 % des indemnisations liées aux incendies. Ils l'expliquent pour partie par le fait que les foyers sont de plus en plus équipés de matériels électroniques ou audiovisuels onéreux.

Tendance à la hausse pour les cambriolages

Après un pic d'augmentation des vols et cambriolages au premier trimestre 2012 (+8,4 %), la hausse du nombre de ces sinistres est restée positive toute l'année. Les projections des assureurs pour l'année complète 2012 indiquent une hausse de +4 % des cambriolages par rapport à 2011. Avec 137 000 cambriolages recensés sur les huit premiers mois de 2012, les assureurs envisagent que leur nombre sera légèrement inférieur à 209 000 pour toute l'année, quand il était de près de 200 600 en 2011.

Le montant des indemnisations versées aux sinistrés augmentera évidemment en conséquence.

Ce sont les dégâts des eaux qui ont le plus augmenté en nombre et en coût

Ici, ce sont le vieillissement du parc immobilier et l'épisode de dégel qui a suivi la période de gel l'hiver dernier qui sont en cause. Ils expliquent l'augmentation très importante du nombre des dégâts des eaux en 2012. Au cours du premier trimestre 2012, cette augmentation a été de +58,4 % ! Les dégâts causés sur cette seule période sont évalués à 500 millions d'euro.

Les projections des assureurs pour l'année 2012 fixent ainsi à +24% l'augmentation du nombre des dégâts des eaux par rapport à l'année précédente.

Augmentation des tarifs en 2013 ?

Le bilan en cours, effectué sur les mois de janvier à août de cette année, laisse donc à penser aux assureurs que sur la totalité de l'année leurs coûts de gestion et d'indemnisation pour l'assurance habitation vont dépasser le montant des cotisations perçues. Après avoir été équilibré en 2011, le ratio combiné correspondant devrait se dégrader à 104 %.

On peut dès lors s'attendre à une augmentation des cotisations de l'ordre de 3 % à 4 % en 2013, puisqu'il est par ailleurs constaté que leurs tarifs suivent les évolutions de la sinistralité : l'ensemble était en baisse par exemple au milieu des années 2000.

Marre de payer trop cher ?

Assurer son logement à moindre coût, c’est possible en comparant les devis. JeChange travaille avec 5 assureurs partenaires et vous aide à trouver la meilleure offre pour protéger votre logement. A la clé : de grosses économies !

Je compare

1 commentaire 0 note - Réagissez à votre tour
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆

Fourneraut  -  Le 3 septembre 2013 à 23h38

4% ! Alors comment expliquer la hausse de la prime d'assurance d'une chambre d'étudiant à Angers de +17% ???