Trottinette électrique : sortez couvert en toute situation

Assurez-vous que tout se passe au mieux : ayez le bon réflexe, quelle que soit la trottinette électrique ! JeChange vous parle assurance

  • Publié le

Les trottinettes électriques en libre-service

L’espace public est envahi par ces engins à moteur de plus en plus en vogue : la trottinette électrique. Avec le sentiment de temps gagné et la sensation de liberté de déplacement, elle séduit de 7 à 77 ans. Souvent perçue comme un moyen de locomotion à moindre coûts, elle n’est toutefois pas sans risques.

Un avocat explique qu’un « simple clic sur une application ne doit pas nous faire oublier qu’il ne faut pas conduire sans assurance ! ».

Lorsque vous décidez de louer une trottinette électrique en libre-service, vous acceptez les conditions générales de cette location, comme un contrat. Attention de bien lire ces dernières avant utilisation et validation de votre location ! Ainsi, et bien souvent, les loueurs de trottinettes électriques se dégagent des responsabilités potentielles. Ils indiquent clairement, pour la plupart, que le conducteur doit être assuré, comme l’indique la loi. En effet, ils précisent que vous devez avoir souscrit à une assurance responsabilité civile et dommages corporels.

trottinettes libre-service

L’obligation légale d’être assuré pour l’usage d’une trottinette électrique

La trottinette électrique fait partie de ces moyens de locomotion appelés engins de déplacement personnel (EDP) motorisés. Légalement, les textes imposent au conducteur de trottinette électrique une assurance minimale. En effet, personne ne pouvant prévoir le cas où il y aurait un accident, provoquant des dégâts matériels et/ou corporels. De fait, le conducteur doit avoir souscrit une assurance responsabilité civile.

En d’autres termes, si vous n’avez pas fait le nécessaire pour avoir une assurance responsabilité civile, et que votre assurance habitation ne couvre pas spécifiquement ce risque, sachez que vous n’êtes pas assuré lorsque vous louez une trottinette électrique pour quelques euros.

Comment ça se passe si vous n’êtes pas assuré et qu’il y a un accident ?

Attention, plusieurs cas de figure sont à envisager !

Si vous conduisez une trottinette électrique et que vous percutez un piéton

     Bon à savoir :

De manière pénale, le piéton n’est quasiment jamais considéré comme responsable dans un accident face à un véhicule à moteur !

Vous aurez en effet, si des démarches sont effectuées, le risque de poursuites éventuelles pour blessures involontaires et défaut d’assurance. De plus, le piéton victime de l’accident peut enclencher des poursuites civiles, avec une demande de dommages et intérêts.

Dans le cadre de ce scénario, chaque préjudice fera l’objet d’une étude et sera indemnisé par le Fonds de garantie. Ce dernier se retournera contre vous.

Si vous êtes percuté par un véhicule à moteur

Lorsqu’il s’agit d’un accident impliquant des véhicules motorisés, c’est le code de la route qui intervient. De fait, les règles classiques entrent en jeu et le fautif devra indemniser l’autre.

Si vous êtes victime et que l’autre véhicule est en faute, l’assurance de l’autre conducteur vous indemnisera, que vous ayez une assurance ou non. Cependant, attention si vous êtes responsable de l’accident en conduisant une trottinette électrique sans être assuré. En effet, vous devenez responsable de même des dommages corporels et matériels du conducteur impliqué et victime.

Dans ce cas, encore, le Fonds de garantie entre en jeu et prendra en charge l’ensemble des dépenses, en attendant de votre part un remboursement.

accident trottinette électrique

Vous conduisez une trottinette électrique et vous chutez sans facteur extérieur

Si vous n’êtes pas assuré et que vous chutez seul, sans intervenant extérieur, aucun organisme ne prendra en charge les dommages corporels.

Quel que soit le cas de figure listé ci-dessus, vous risquez de vous retrouver dans une situation financière compliquée, avec un risque de saisie de biens. De plus, si un simple accrochage ne vous fait pas prendre beaucoup de risques, avec tout au plus un bras cassé, attendez-vous au « pire » avant de valider votre location. Il peut y avoir des cas graves, comme un traumatisme crânien sévère, une tétraplégie, etc. Ce n’est pas anodin.

Pour faire le nécessaire, faites appel à un agent expert JeChange, qui fera le point avec vous sur votre couverture actuelle. Souvent entendue, cette phrase n’est pas anecdotique : sortez couvert ! Un appel gratuit pour répondre à toutes vos questions et trouver l’offre la plus adaptée en fonction de votre profil, n’hésitez plus.

Luko-PNO
LUKO vous propose d’assurer vos véhicules électriques individuels.

Découvrez toutes les garanties pour assurer vos véhicules.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.5/5 - 35 avis