Télévision : Orange fait disparaître 10 chaînes de BFM.TV, pourquoi ?

Niveau télévision, la bataille entre Altice et Orange fait que ce dernier a coupé les chaînes locales sur les box de ses clients.

  • Publié le

Historique des chaînes de télévisions BFM.TV

Altice Média est une filiale du groupe de télécommunications et médias français, Altice France. Cette société évolue d’abord dans l’univers de la radio sous le nom de NextRadio puis NextRadio TV. Son activité, centrée sur l’information, se divise en cinq thématiques comme l’information générale, l’économie, le sport, la technologie ou bien la découverte. Pour ce faire, elle s’appuie sur plusieurs supports médiatiques tels que la radio, la télévision et divers supports numériques.

BFM télévision

Constitution d’un groupe de médias diversifié

Si en 2005 le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) n’accepte pas le projet d’une chaîne d’information sportive, il retient une candidature d’une chaîne d’information en continu. Avec l’arrivée de la TNT, BMF.TV voit le jour, dans un concept de chaîne d’information à vocation économique. C’est à cette période que NextRadio devient NextRadio TV, en novembre 2005, pour lancer la chaîne de télévision.

Rachat par Altice, intégration à SFR Média

En 2015, Alain Weill et Altice (Patrick Drahi) acquièrent des parts dans NextRadio TV. Alain Weill détient alors 51 % des parts, là où Altice en détient à hauteur de 49 %. En revanche, Altice content est créé en parallèle. Altice la détient en majorité, laissant 24 % à Alain Weill.

En 2016, SFR prend la main sur les activités d’Altice dans les médias et naît alors SFR Média, filiale dirigée par Alain Weill. Sont alors lancées deux nouvelles chaînes : BFM Sport et BFM Paris.

En 2022, Altice annonce des négociations concernant l’acquisition des chaînes 6ter et TFX (des groupes M6 et TF1). Le rachat par Altice de ces deux médias est confirmé en juillet par l’Autorité de la concurrence.

Un paiement aux groupes audiovisuels pour les services additionnels et la diffusion

C’est un désaccord qui dure maintenant depuis plusieurs années. Depuis 2018, les chaînes de télévision demandent aux fournisseurs une rémunération pour la libre diffusion de leurs contenus. Un premier bras de fer avait opposé Altice Média et Free en 2019. Cela avait conduit à l’arrêt de la diffusion de BFM.TV des box Free pendant plusieurs semaines avant une renégociation contractuelle. Orange, en 2019, était arrivé à la même conclusion et a forcé Altice à revoir sa position.

Cette année, le problème revient entre les deux entités, mais aucun accord n’a été trouvé.

Un jeune homme regarde le sport à la télévision sur son canapé

La bataille entre Altice et l’opérateur Orange pour sa chaîne de télévision

Le 18 août dernier, Orange a coupé le signal de ses box pour les chaînes régionales de télévision de BFM.TV. Le contrat avec Orange arrive à terme, et Altice revoit sa grille tarifaire proposée à l’opérateur. Lors de leur dernier désaccord, les chaînes étaient toutes récentes, et ne faisaient donc pas partie du contrat de rémunération.

Aujourd’hui, la donne a changé par rapport aux nombre de téléspectateurs qui, chaque jour, regardent les chaînes locales de BFM.TV. En effet, avec l’acquisition de nouvelles régions et villes, BFM s’est élargi et des chaînes ont vu le jour ces dernières années. Dans chaque zone couverte par BFM, c’est un français sur quatre qui regarde les informations sur la chaîne locale sur la saison.

La brouille entre les deux enseignes concerne donc les frais de diffusion. En effet, Orange refuse de payer la somme demandée par Altice pour la diffusion de chaînes proposées gratuitement via la TNT.

Si le groupe Orange continue de diffuser les chaînes nationales, il a coupé court à dix chaînes locales du groupe Altice. Il s’agit de BFM Marseille, BFM Nice Côte d’Azur, BFM Toulon Var, BFM Lyon, BFM Paris Ile-de-France, BFM Grand Lille, BFM Grand Littoral, BFM Alpes du Sud, BFM Haute-Provence et LCN (Normandie).

Cette rémunération est importante pour le groupe Altice qui a besoin de financement. SFR portait à lui seul des dettes à hauteur de 23.3 milliards d’euros et les premiers remboursements sont prévus pour 2025. Le PDG du groupe a d’ailleurs été récemment remercié.

Ainsi, si les chaînes ne sont plus diffusées via la box pour les clients de l’opérateur Orange, ces derniers peuvent toujours y avoir accès sur internet ou bien via la TNT.

Orange a-t-il fait un choix définitif ?

TF1 est la première chaîne ayant demandé aux opérateurs de payer en contrepartie de la diffusion de son contenu. Bouygues avait alors coupé le service Replay de la chaîne sur ses box.

Orange quant à lui a pris la décision de couper les chaînes locales de BFM.TV, mais selon une déclaration que l’opérateur a faite à l’Agence France-Presse, il n’a « pas trouvé d’accord sur les conditions de distribution, mais Orange reste ouvert à la discussion ».

Les opérateurs jugent bien souvent que des chaînes disponibles gratuitement sur la TNT n’ont pas à générer de frais supplémentaires de leur part. Orange cherche donc à renégocier l’accord, toutes les chaînes de BMF étant disponibles depuis la TNT et internet.

Dans le même principe, Canal+ a envoyé une notification à ses clients ce jour même pour les prévenir d’un arrêt de diffusion des chaînes du groupe TF1.

Et vous, quel est votre opérateur ? Avez-vous les chaînes que vous souhaitez disponibles ? N’hésitez pas à faire le point sur les différents bouquets proposés. Un appel gratuit vers nos conseillers experts peut vous permettre de choisir sereinement en fonction de vos besoins, de vos envies, et de votre budget !

C’est si simple de faire des économies !

Trouvez en quelques minutes la meilleure offre Box et/ou mobile du moment. ADSL, fibre, 4G ou 5G ? Nos conseillers vous orientent et répondent à toutes vos questions. JeChange s’occupe de tout  !

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.5/5 - 29 avis