SFR et Altice : du changement à la direction du groupe

SFR et Altice entame une valse de patrons. Plusieurs changements à la tête du groupe Altice et du grand opérateur français.

  • Publié le

Patrick Drahi et Armando Pereira reprennent en main SFR

Patrick Drahi est monté au capital du groupe britannique de télécommunications BT, à hauteur de 18 %. Cela s’est fait suite à une enquête des autorités le 23 août dernier. Au même moment, un mail interne, consulté par Les Echos, annonçait l’éviction de Grégory Rabuel, le président directeur général de SFR. Entré en 2004 chez SFR, il avait occupé plusieurs postes de direction depuis 2014, date de rachat de SFR par Altice. En 2020, Grégory Rabuel devient directeur général de SFR en 2020, puis PDG de Altice et SFR en 2021.

Officiellement, le départ de Grégory Rabuel était prévu et organisé d’un accord commun, correspondant au changement de cycle de l’entreprise. Cependant, tout laisse à penser qu’il s’agit d’une prise en main d’Armando Pereira, l’associé de Patrick Drahi. Spécialiste des opérations de restructuration, le départ de Grégory Rabuel serait dû à une insuffisance de résultats. Nous retrouvons par ailleurs le départ de Fabien Costa, jusque-là directeur de l’activité grand public.

Le PDG de SFR et Altice laisse sa place à Mathieu Cocq et Arthur Dreyfuss

Ce changement de perspectives concerne donc Grégory Rabuel qui est remercié après 13 ans. Son remplaçant, Arthur Dreyfuss, est un proche de Patrick Drahi. Ce dernier sera chargé de piloter les activités médias. Quant à la direction de SFR, elle est confiée à Mathieu Cocq, actuellement directeur de la zone outre-mer.

Suite au départ de Fabien Costa, la direction grand public sera reprise par Eric Pradeau, le patron de Coriolis, opérateur racheté par Altice en 2021.

Le retour d’Armando Pereira fait signe d’urgence. Juste après le rachat de SFR, Armando Pereira a effectué la réorganisation de l’opérateur en 2015. Début 2021, Altice s’est retiré de la Bourse et l’empire de Patrick Drahi s’envole jusqu’aux Etats-Unis où il investit de manière importante dans le déploiement de la fibre, et en Grande-Bretagne où des opportunités se présentent au sein de BT Group.

Photo LinkedIn : Arthur Dreyfuss
Photo LinkedIn : Mathieu Cocq

Une stagnation dans les chiffres

Le magazine Capital relate une stagnation dans les résultats de SFR depuis plus de trois ans. Un poids dans les bénéfices, une baisse de 0.8 % dans les revenus d’abonnements fixes (fibre ou ADSL). Si selon Patrick Drahi, le changement de poste s’est fait « d’un commun accord », une source syndicale explique aux Echos que Grégory Rabuel aurait été remercié pour des résultats insuffisants. Dans la note informative cependant, il est noté que « Patrick Drahi remercie chaleureusement et amicalement Grégory Rabuel pour le travail colossal réalisé ces dernières années, son parcours exemplaire, son engagement sans faille et sa fidélité », communiquée par un mail interne et consulté par Les Echos.

Reuters ayant eu accès de même au mail précise la notification du départ de Fabien Costa. « Altice annonce aussi avoir « mis fin aux fonctions » de Fabien Costa, le directeur exécutif Grand Public de SFR. Il sera remplacé par Eric pradeau, l’actuel directeur général de Coriolis qui conservera ce poste ».

Ne déclarez pas forfait !

JeChange a fait pour vous la sélection des meilleures offres sur le marché !
Découvrez le forfait qui vous correspond.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.8/5 - 9 avis