Bouygues Telecom lance Miami, sa box anti-Free

À en juger par les premières appréciations élogieuses de la presse spécialisée, et tout simplement par l’intérêt suscité, Bouygues Telecom semble avoir remporté une première victoire ce jeudi 4 décembre lors de la présentation officielle de sa nouvelle box Internet haut-de-gamme, répondant au nom de code « Miami ».

Commercialisée à 25,99 € dès l'année prochaine, la petite nouvelle aura la particularité d'embarquer un système d'exploitation Android, ce qui lui permettra de proposer des fonctionnalités et une polyvalence assez rares pour une box.

L'appareil symbolise en tout cas une véritable volonté de conquête de parts de marché de la part de Bouygues Telecom, notamment face à son principal concurrent Free.

Bbox Miami : des caractéristiques qui sortent de l'ordinaire

D'un point de vue purement technique, la nouvelle Bbox Miami de Bouygues devrait afficher des performances satisfaisantes, notamment si l'on considère la puissance dégagée par son processeur quadri-cœur Marvel BG2Q, cadencé à 1,2 GHz, et la fluidité délivrée par les 2 Go de RAM. Côté connectivité, la box est compatible avec l'ADSL, la fibre optique (bientôt), les normes Bluetooth 4.0 et dispose d'un émetteur wifi de 2,4 GHz, d'un débit théorique de 300 Mb/s. Tout cela malgré un aspect sobre et, surtout, des dimensions plutôt réduites qui tranchent avec les concurrentes.

Le plus grand sujet de curiosité reste toutefois l'utilisation d'un OS Android en sous-couche, ce qui revient à passer d'un logiciel fermé à un système ouvert : de fait, c'est justement cette perspective de « donner les clés à Google » qui avait conduit Free, il y a quelques mois, à renoncer à cette piste. Du côté de Bouygues, on met volontiers en avant les avantages liés à cette transition, et qui passent notamment par une externalisation des coûts de recherche et de développement et une compatibilité native avec un grand nombre de logiciels ou périphériques. Bref, de quoi potentiellement multiplier à volonté les fonctionnalités offertes par Miami.

L'interface de la box, accessible aussi bien du bout de la télécommande de la télévision que depuis un smartphone, ne sera cependant pas similaire à celle que vous pourriez trouver sur un terminal Android classique. La conception d'une interface spécifique a été confiée aux bons soins d'une start-up française, iFeelSmart. Les différents menus devraient par ailleurs être enrichis par du contenu contextualisé, qui évoluera en fonction des goûts manifestés par l'utilisateur.

Présentation vidéo de la Bbox Miami de Bouygues Telecom

Polyvalence et connectivité

La possession d'une Bbox Miami devrait permettre de rapprocher et décloisonner les usages liés respectivement à la télévision, aux applications mobiles et au web. C'est du moins le pari réalisé chez Bouygues par l'équipe de pilotage du projet. Dans les faits, le petit appareil disposera, comme tout terminal sous Android, d'un lecteur intégré YouTube, d'un navigateur Chrome, mais aussi d'un accès au Play Store et à une grande variété de jeux. Tous ces contenus pouvant être facilement exploités au moyen de périphériques Android compatibles (manettes, claviers…).

Comme les autres box de l'opérateur, Miami proposera enfin la possibilité de s'abonner à Netflix et de bénéficier de tout son contenu en streaming. Bouygues devrait se rémunérer en prélevant une commission sur tout abonnement souscrit à Netflix depuis sa box, sachant toutefois que le prix affiché pour le client final restera inchangé.

Un positionnement tarifaire agressif

À seulement 25,99 € par mois, Bouygues Telecom propose à ce jour la box évoluée la moins chère du marché. Elle affiche en effet sept à dix euros de moins que ses équivalentes dans la concurrence, dont la Freebox Revolution ou la Livebox. L'opérateur compte justement sur cette tarification audacieuse pour poursuivre son mouvement de sape sur le marché de l'Internet fixe, entamé avec sa fameuse offre « triple play » à 19,99 € . Les différentes formules « fixe » de Bouygues, de fait, ont déjà su attirer plus de 100 000 nouveaux clients par trimestre au cours des douze mois écoulés : un record dans le secteur.

Quel calendrier pour la nouvelle box ?

La Bbox Miami sera proposée en exclusivité, dès le mois de janvier 2015, à l'ensemble des clients Bouygues Telecom en fixe et en mobile. Tous les clients sont concernés, à l'exception des quelques 400 000 personnes abonnées à une offre câblée via Numericable. Les clients en ADSL et en fibre raccordée au domicile (FTTH), quant à eux, auront accès à l'offre sans difficulté.

La date de commercialisation auprès du grand public n'est, en revanche, pas encore connue.

Une sortie dans un contexte difficile pour Bouygues

La communication positive liée à la sortie imminente de Miami vient utilement compenser d'autres nouvelles moins réjouissantes pour la direction de Bouygues.

L'opérateur, bien qu'il ne soit pas cité, est notamment tancé avec une certaine sévérité par l'ARCEP dans un communiqué publié le 7 décembre. En cause : l'utilisation par Bouygues, jugée abusive, des données contenues dans le dernier observatoire sur la qualité du service fixe d'accès à Internet, et ce à des fins purement promotionnelles. L'autorité de régulation des télécoms, donnant implicitement raison à une réclamation de Free, rappelle que ces chiffres doivent être pris « avec la plus grande prudence », la méthodologie étant encore en test.

Besoin d’un conseil ?

ADSL, fibre optique, box 4G… vous êtes perdu parmi les offres ?
Demandez conseil à JeChange pour trouver une box internet rapide, fiable et bon marché. Nos conseillers répondent à toutes vos questions et vous font des offres Internet sur-mesure !

Rappel gratuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.5/5 - 13 avis