Iliad, la maison mère de Free, se retire de la Bourse

Le groupe Iliad, maison mère de Free, annonce vouloir sortir de la Bourse via Xavier Niel, fondateur et actionnaire majoritaire du groupe.

  • Publié le

Sortir de la cotation boursière, pourquoi ?

Free annonce une très forte croissance sur le premier semestre 2021. Xavier Niel, fondateur du groupe Iliad, annonce sa décision de sortir le groupe de la Bourse.

Lors du deuxième trimestre, comparé au premier, Free annonce 6 812 000 abonnés fixes, soit 47 000 clients de plus. Même si une perte de clients mobiles est recensée, Free peut se targuer d’un lancement efficace de la 5G. S’il dénombre 36 000 abonnés de moins au global, il voit aussi ses utilisateurs du forfait illimité augmenter de 97 000 clients, contre 133 000 abonnés en moins sur l’offre à deux euros.

Pour favoriser cette croissance et sécuriser l’indépendance du groupe, Xavier Niel compte, de fait, renforcer son contrôle sur l’opérateur. Il faut savoir qu’être coté en Bourse, pour un opérateur, cela implique entre autres :

  • la publication des comptes
  • et le respect des règles de trading
  • une dépendance aux fluctuations du marché
  • ainsi que la pression des actionnaires
  • mais aussi l’impact de la réputation de la marque sur l’action

Thomas Reynaud, directeur général d’Iliad, annonce dans un communiqué que « les dirigeants d’Iliad accueillent très favorablement cette nouvelle marque de l’engagement de Xavier Niel. Cette opération sécurise l’indépendance stratégique d’Iliad et la poursuite sereine de notre plan de développement. »

Xavier Niel

Iliad sortant de la Bourse, comment ça marche ?

Sortir de la Bourse implique le rachat du capital, qui se fait par un investisseur. En début d’année, SFR avait été retiré de la cotation par le milliardaire Patrick Drahi, actionnaire majoritaire du groupe Altice.

Dans le cas de Free, dont la maison mère est Iliad, le fondateur et actionnaire majoritaire est le milliardaire Xavier Niel, prêt à débourser trois milliards d’euros pour sortir son groupe de la Bourse. Ce dernier déclare dans un communiqué que « désormais, la nouvelle phase de développement d’Iliad exige des transformations rapides et des investissements significatifs qui seront plus aisément menés à bien en tant que société non cotée. Notre ambition pour Iliad nous pousse à accélérer son développement pour en faire un leader des télécommunications en Europe » dans laquelle l’opérateur souhaite s’étendre.

Dans le but de sortir le groupe de la Bourse, Xavier Niel lance une opération de rachat d’actions publique (OPA). Cette opération est lancée par HoldCo II, une société dont Xavier Niel détient 70,6 % du capital et 78,7 % des droits de vote. HoldCo II est composée de BNP Paribas, du Crédit Agricole et de la Société Générale. L’OPA lancée à 182 € par titre s’est terminée vendredi 24/09 au soir.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.4/5 - 12 avis