Haut Débit : la France au 2e rang derrière la Corée du Sud

L’Union Internationale des Télécommunications place la France au 2e rang mondial dans son classement qui tient compte du taux de pénétration des abonnements haut débit fixe d'une part, et la bande passante dont bénéficient les usagers d'autre part.

  • Publié le 09/05/2014 (mis à jour le 09/08/2018)
  • Écrit par

Basée à Genève, l'UIT est une agence spécialisée de l'ONU en charge du développement des TIC. Elle vient de rendre public son dernier rapport qui éclaire le rôle majeur qu'occupe désormais ce secteur de l'économie dans les pays développés comme dans les pays en développement.

2,3 milliards d'abonnements au haut débit mobile

Pour s'en convaincre il suffit d'examiner l'extraordinaire progression du nombre d'abonnements à la téléphonie mobile qui dépassera le plafond des 7 milliards avant la fin 2014. 3,7 milliards sont à mettre au crédit de la seule région Asie-Pacifique. Plus significatif encore, l'UIT estime qu'à cette date toujours 78 % du nombre total des abonnements mobiles seront détenus par des usagers vivant dans un pays en développement. Ces derniers assurent désormais aussi la progression du taux de pénétration du haut débit mobile. 55 % des 2,3 milliards d'abonnements à cette technologie sont à mettre à leur compte.

La France en tête des pays européens pour la technologie ADSL

Pour ce qui est de la technologie ADSL et d'une façon plus large de toutes celles qui permettent de bénéficier du haut débit fixe à domicile, les habitants de l'Asie-Pacifique se placent encore une fois en tête de classement avec 44 % des abonnements enregistrés à l'échelle mondiale. La part de l'Europe atteint 25 %. On notera que dans son classement l'UIT place la France en tête des pays du Vieux continent et à la seconde place derrière la Corée du Sud au niveau mondial. Pour cette dernière le taux de pénétration des abonnements haut débit est de 37,5 % et surtout la très grande majorité des usagers bénéficient d'une bande passante égale ou supérieure à 10 Mb/s. Dans l'Hexagone, le rapport publié par l'agence onusienne estime le taux de pénétration de l'ADSL à plus de 38 %, mais seulement 33,5 % des abonnés bénéficieraient de débits supérieurs ou égaux à 10 Mb/s. L'Islande et le Danemark occupent respectivement la 2e et 3e place du podium européen, suivis de près par l'Andorre.

3 milliards d'internautes à la fin 2014

Si l'accès Internet dans les pays développés est désormais proche de la saturation c'est loin d'être le cas dans les pays en développement et notamment en Afrique où près de 20 % de la population sera connectée à la toile avant la fin 2014. Le nombre total d'internautes au niveau mondial devrait alors s'approcher de la barre des 3 milliards. Le taux de pénétration, tous pays confondus, atteindra alors les 40 %. Dans les pays développés cette proportion avoisinera les 78 %, et dans les pays en développement elle devrait atteindre les 32 %. L'Europe arrive en tête de ce classement tandis que la région Asie-Pacifique rassemblera à elle seule 45 % des internautes comptabilisés à l'échelon mondial.

Besoin d’un conseil ?

ADSL, fibre optique, box 4G… vous êtes perdu parmi les offres ? Demandez conseil à JeChange pour trouver une box internet rapide, fiable et bon marché. Nos conseillers répondent à toutes vos questions et vous font des offres Internet sur-mesure !

Rappel gratuit
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆