Fin du réseau cuivre : expérimentation dans six communes en France

La fin du réseau cuivre est prévue sur les prochaines années, selon un plan d'Orange. Une expérimentation est menée dans 6 communes.

  • Publié le

Fin du réseau cuivre, six communes en France lui font leurs adieux

La fin du réseau cuivre est une démarche longue et complexe. Il faut dire que ce dernier accompagne les Français depuis plusieurs dizaines d’années. Dans un premier temps pour les communications en téléphonie fixe, le réseau cuivre a ensuite amené la généralisation de l’accès internet via l’ADSL. Enfin, il a permis l’accès au haut débit par les différentes évolutions technologiques, comme la VDSL par exemple.

Les usages se sont multipliés et les performances du réseau cuivre montrent leurs limites, notamment dans l’évolution du très haut débit. Le gouvernement et les télécoms cherchent à déployer ce très haut débit pour le rendre accessible au plus grand nombre, et Orange a déjà mis en place un plan pour la fin du réseau cuivre. Ce dernier montrant des signes de faiblesse et une maintenance trop coûteuse.

La couverture très haut débit, notamment par la fibre optique, devrait se faire sur l’ensemble du territoire d’ici à 2025. Dans ce contexte, Orange a annoncé la fin du réseau cuivre, étape par étape. Ce dernier devrait connaître un retrait total en 2030. C’est par zones géographiques que les opérateurs vont commencer à cesser la fourniture de service sur le réseau cuivre.

Orange propose donc à ce jour d’expérimenter ce retrait dans six communes. Tous les clients, résidentiels ou professionnels, seront donc concernés.

La Fédération française des télécoms précise que « des expérimentations sont actuellement menées pour préparer cet important chantier de modernisation. Une commune, Lévis-Saint-Nom, a fait l’objet d’une expérimentation réussie en 2021, à l’issue de laquelle le réseau cuivre a été totalement fermé ».

Déploiement de fibre optique

Première étape dans la fin du réseau cuivre, la fermeture commerciale

Il s’agit ici d’une première étape, c’est-à-dire que « les opérateurs ne pourront plus proposer d’offres sur cuivre », comme le précise la Fédération. Pour cette fermeture commerciale du réseau cuivre, l’éligibilité à d’autres technologies a bien sûr été vérifiée, et ces six communes sont toutes raccordées à la fibre optique. La technologie fibre n’est pas obligatoire et la municipalité laisse le choix à ses habitants de se tourner vers des solutions alternatives, car plusieurs technologies de connexion existent.

La fin du réseau cuivre dans ces six communes se fera par étapes :

  • Premièrement,
    • depuis le 31 mars 2022, il n’y a plus de souscription possible à une offre ADSL, quel que soit l’opérateur.
  • Deuxièmement,
    • et au plus tard en 2023, tous les services actifs sur le réseau cuivre seront définitivement coupés. Il s’agit de la fermeture technique du réseau.

Ces expérimentations pourront être menées et élargies à l’ensemble du territoire, dans les communes « test ». Elles sont en effet nécessaires pour le déploiement du haut débit sur l’hexagone et permettent d’anticiper la fin du réseau cuivre.

A partir de 2025, Orange envisage de « fermer concrètement le réseau afin de ne plus avoir aucun client en service sur cuivre fin 2030. Cette phase vise notamment à arrêter la commercialisation de tout nouvel accès sur cuivre ».

Les opérateurs semblent se prêter au jeu. Fin 2021, Free a demandé à Orange de stopper les réparations sur son réseau cuivre afin de pousser les consommateurs vers la fibre optique.

La Fédération française des télécoms souhaite la réussite de cette expérimentation

Le travail de la Fédération est d’accompagner l’ensemble des parties prenantes. Elle a élaboré plusieurs ressources et les met à dispositions des collectivités sur son site.

Elle dit se tenir à dispositions des élus, des professionnels, des administrations, des entreprises et des médias, mais aussi des particuliers pour que cette transition se déroule au mieux.

Et vous ? A quelle technologies êtes-vous éligible ? Prêt à faire le saut dans la transition et dire au-revoir au réseau cuivre ? Faites le test gratuitement, et n’hésitez pas à faire appel à un conseiller expert. Ce dernier se met à votre disposition pour faire le point sur votre éligibilité aux différentes offres, et ce gratuitement !

Alors fibre ou ADSL ?

Vous souhaitez savoir si votre logement est éligible à la fibre ou à l’ADSL et à quelle rapidité vous allez pouvoir surfer sur internet ?
Contactez nos conseillers pour tester votre éligibilité !
Appelez directement le : 01 88 85 13 51 Coût d’un appel local

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.4/5 - 12 avis