Besoin d'aide pour changer d'opérateur internet ?

Nos experts vous conseillent les offres les mieux adaptées à vos besoins, à votre budget et vous font profiter des promotions en cours. Service gratuit et sans engagement.

Obtenir de l'aide ou appeler directement le :
Appelez le 01 73 30 95 44

La fibre passe le million d’abonnés

Les chiffres de l'ARCEP sur la fibre au T1 2015
Le gendarme des télécoms vient d'annoncer que les abonnements à l'Internet à très haut débit via FTTH ont dépassé le cap symbolique du million de foyers.

Suite à la publication des derniers chiffres de l'ARCEP, on observe une tendance à la hausse du nombre de foyers abonnés à l'Internet très haut débit, raccordés à leur domicile via la fibre optique (FTTH). Explications.

Les publicités incessantes diffusées sur Internet ou à la télévision pourraient faire croire que de nombreux foyers bénéficient, déjà, du très haut débit sous une forme ou sous une autre. Dans les faits, et selon le dernier « observatoire sur le haut et le très haut débit » pour le premier trimestre 2015, les personnes déjà raccordées en fibre optique ou en VDSL2 restent en réalité de rares privilégiés, avec environ 3,6 millions de foyers concernés.

L'Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) met cependant en valeur des évolutions très nettes, avec une diminution du nombre d'abonnés ADSL au profit du très haut débit. Parmi les technologies montantes, la FTTH se démarque.

Un ADSL toujours largement majoritaire mais en recul…

Pour une grande majorité de Français, l'accès à Internet ou aux différents services liés (offres triple play Internet/TV/téléphone, etc.) passe encore par la technologie ADSL. Au 31 mars 2015, pas moins de 22,135 millions de foyers disposaient d'une offre ADSL selon des chiffres provisoires communiqués par le gendarme des télécoms. Cela représente 84,58 % du total des foyers raccordés à Internet en haut ou très haut débit.

Les différentes technologies xDSL permettant un flux en haut débit (inférieur à 30 Mb/s) confirment cependant un recul tout à fait inédit, qui avait été entamé au quatrième trimestre 2014. Ainsi, et en seulement trois mois, 247 000 foyers ont renoncé à leur abonnement en ADSL. Depuis le 30 septembre 2014, ils sont même 579 000 à avoir fait ce choix, ce qui représente une diminution substantielle de 2,55 % en seulement six mois.

…au profit des offres en très haut débit

Ce début de déclin, pour l'ADSL, intervient alors même que le nombre global d'abonnements haut et très haut débit, toutes offres confondues, connaît une progression ininterrompue : on comptait 26,170 millions d'abonnements au 31 mars 2015, contre 25,652 millions au 30 septembre 2014, soit une progression de 2 % en six mois.

À l'évidence, les internautes qui ont abandonné l'ADSL classique l'ont fait pour se tourner vers une nouvelle offre en très haut débit. Ce secteur ne connaît pas la crise et continue de recruter à un rythme très soutenu : au 31 mars 2014, on ne dénombrait encore que 2,219 millions de foyers bénéficiant d'un débit supérieur à 30 Mb/s. Un an plus tard, ils sont au total 3,560 millions dans cette situation, soit une explosion de 60,43 % en l'espace de douze mois.

Bien plus que la fibre optique, c'est la diffusion de la technologie VDSL2 qui semble expliquer la plus grande partie de cette croissance : les offres proposant un débit situé entre 30 Mb/s et 100 Mb/s (très souvent en VDSL2) gagnent 785 000 fidèles en un an et doublent en importance, avec une augmentation de 101 % de la clientèle concernée ! Rien d'étonnant puisque cette technologie n'est officiellement utilisée et proposée par les opérateurs que depuis le 1er octobre 2013. Le nombre de foyers éligibles, par ailleurs, a connu une hausse importante au 27 octobre 2014, avec l'accès autorisé aux lignes en distribution indirecte. Au total, plus de 4,3 millions de foyers peuvent désormais prétendre à du très haut débit en VDSL2, ce qui augure donc d'une montée en puissance qui va se poursuivre à bon rythme en 2015.

Le FTTH franchit le million symbolique…

Pour la première fois, la fibre optique raccordée à domicile passe un cap important et atteint 1,040 millions d'abonnés au 31 mars 2015. 400 000 nouveaux clients ont signé une offre de ce type en un an, soit une augmentation de la clientèle de 63 %. Le régulateur des télécoms note que le record de croissance établi au quatrième trimestre 2014 n'a pas été battu, mais que le premier trimestre 2015 reste néanmoins un excellent cru pour la FFTH, avec 302 000 logements de plus.

Rappelons que le réseau FTTH, qui se caractérise par l'utilisation de la fibre optique « de bout en bout » et jusqu'au domicile de l'abonné, constitue actuellement la technologie numérique la plus aboutie pour les particuliers. Avec le développement progressif de leurs réseaux propres, certains opérateurs n'hésitent plus à promettre des débits allant jusqu'à 1 Gb/s pour ceux de leurs clients situés dans les zones (urbaines) les mieux dotées.

…et garde d'excellentes perspectives de croissance

Moins d'un quart des foyers éligibles à un abonnement en FTTH ont franchi le pas de la fibre optique pour l'instant : au 31 mars 2015, en effet, pas moins de 4,4 millions de logements pouvaient déjà opter pour cette technologie. Un chiffre amené à augmenter de façon importante dans les deux années à venir, au vu des investissements programmés par plusieurs opérateurs tels que Bouygues Telecom et Numericable‐SFR.

L'augmentation rapide des abonnements en FTTH est d'autant plus probable que la différence tarifaire entre les formules box ADSL et fibre tend à devenir de plus en plus négligeable pour le budget des ménages. Ces derniers, par ailleurs, multiplient les usages qui rendront nécessaire un débit amélioré à domicile, comme la SVOD ou encore la télévision en 4K.

À lire également : Tout savoir sur la fibre optique

Nos experts sont à votre service

Nos conseillers spécialisés vous rappellent gratuitement et vous conseillent dans le choix de votre opérateur. Vous pouvez également les joindre au 01 73 30 95 44.

Me faire rappeler

Aucun commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)