Le retour à 3 opérateurs va-t-il se concrétiser en 2019 ?

Après plusieurs tentatives de consolidation du marché des télécoms ces dernières années, le sujet est de nouveau d'actualité en ce mois de janvier. Une alliance entre opérateurs verra-t-elle le jour en 2019 ?

Trois câbles ethernet de couleur sont disposés côte à côte

Alors que les opérateurs ne cessent de se livrer à une guerre des prix bas depuis l'arrivée de Free Mobile en 2012 sur le marché des Télécoms, le sujet d'un rapprochement entre opérateurs et donc d'un éventuel retour à 3 acteurs est à nouveau évoqué en ce début d'année 2019.

Un marché partagé entre quatre opérateurs

Depuis l'arrivée fracassante de Free Mobile en 2012, quatre opérateurs se partagent le marché des télécoms : Free, Orange, l'opérateur historique, SFR appartenant au groupe Altice et Bouygues Telecom.

Afin de contrer les offres très agressives de l'opérateur Free, les acteurs du marché se livrent depuis plusieurs années à une guerre des prix bas au péril de leurs marges. Cette ouverture du marché à un quatrième opérateur a cependant permis aux consommateurs de réaliser de belles économies sur leurs forfaits mobiles mais aussi sur leurs abonnements box internet.

Les nombreux échecs de consolidation du marché

Plusieurs tentatives de retour à 3 opérateurs ont été menées sans succès avec, en 2016, Orange qui avait tenté le rachat de l'opérateur Bouygues Telecom ou encore, en 2018, de nouvelles discussions entre les opérateurs Bouygues Telecom et SFR.

Malgré ces échecs de convergence, le sujet de la consolidation du marché est à nouveau envisagé en ce début d'année 2019. Rappelons que pour l'opérateur Orange, ce retour à 3 opérateurs en France est une nécessité notamment pour maintenir le niveau des investissements concernant les déploiements de la fibre optique et de la 5G.

Que nous réservent les opérateurs télécoms en 2019 ?

Malgré son souhait d'une consolidation du marché, Stéphane Richard, le PDG d'Orange a indiqué en décembre dernier qu'il ne sera « pas l'initiateur d'un mouvement » en 2019. Néanmoins, celui-ci se tient prêt à y participer si un projet devait voir le jour cette année.

Alors qui pourrait racheter qui ? Les dernières rumeurs en date laissaient sous-entendre de nouvelles discussions en vue d'un rapprochement entre Free et SFR. Attention tout de même, les acteurs du marché ne disposent devant eux que de quelques mois pour entamer de nouvelles discussions, en raison des futurs lancements d'appels d'offre sur la 5G. Rappelons que lors de ces périodes, le conseil de la concurrence veille à ce que les opérateurs ne communiquent pas entre eux.

Que dit l'Arcep, le gendarme des télécoms ?

En attendant de nouvelles hypothèses, le régulateur des télécoms, l'Arcep doit quant à lui garantir la préservation d'un marché concurrentiel afin de protéger les consommateurs d'une hausse des prix. Ce dernier ne s'oppose pas pour autant à une alliance entre opérateurs tant que ce rapprochement reste bénéfique pour le marché. L'année 2019 sera-t-elle synonyme du remaniement du marché des télécoms ? Affaire à suivre…

Marre du hors forfait ?

Vous êtes bavard(e) et un smartphone sans data internet est pour vous un cauchemar ?
Découvrez notre sélection de 5 forfaits ILLIMITES pour rester connecté à petit prix !

Je découvre

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3,7/5 - 13 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆