Tout savoir sur la vidéo à la demande (VOD et SVOD)

Le développement de l'accès au haut ou au très haut débit Internet a permis l'émergence de nombreuses offres de vidéo à la demande (VOD). JeChange vous explique le fonctionnement de ce service, ainsi que les avantages et les inconvénients liés à son utilisation.

  • Publié le

La multiplication des chaînes permise par le développement de la TNT et du satellite n’a pas fait disparaître le syndrome du téléspectateur démuni. Il découvre, selon la formule consacrée, qu’il n’y a « rien à la télé ce soir ».
Pour s’adapter aux nouveaux usages de consommation, grands groupes télévisuels et fournisseurs d’accès ont développé de nombreuses offres de vidéo à la demande (VOD). Elles proposent à leurs membres un accès à des milliers de vidéos contre un forfait mensuel. Grâce à ces nouveaux services, les utilisateurs ne sont plus soumis au carcan arbitraire des horaires de programmes des chaînes. Ils peuvent se constituer leur propre menu à la carte.

Principe de la vidéo à la demande

Les services de vidéo à la demande ont pour objectif de remplacer avantageusement les anciens vidéoclubs de quartier. Il s’agit de mettre à la disposition des internautes une vaste bibliothèque de contenus accessibles directement depuis leur salon. Des films, séries, documentaires ou dessins animés sont librement choisis et payés à l’unité par le client. Ce dernier, après le paiement, dispose d’un libre accès à l’œuvre pendant une durée déterminée. Celle-ci est généralement comprise entre 24 et 48 heures.

Deux modes de diffusion coexistent : certains services privilégient le visionnage en streaming, qui consiste à télécharger la vidéo en même temps qu’elle est regardée par le spectateur. Ce choix suppose bien sûr de disposer d’une connexion haut débit de qualité. L’autre solution consiste à télécharger la vidéo dans un premier temps sur disque dur pour la regarder ensuite.

Dans les deux cas, la diffusion est modulable à volonté : le téléspectateur peut mettre le programme en pause, accélérer ou revenir en arrière, et le regarder autant de fois qu’il le souhaite dans la durée impartie.

ADSL ou fibre ?

Pour savoir si votre logement est éligible à l’ADSL ou à la fibre optique, faites notre test d'éligibilté ! Et découvrez à quelle vitesse vous allez pouvoir surfer sur Internet. Je fais le test

La VOD est accessible via Internet ou un décodeur TV

Il est possible de bénéficier d’un service de vidéo à la demande de deux manières principales.

Si vous disposez d’un abonnement ADSL ou fibre à une offre Internet fixe « triple play » (Internet/TV/téléphone), votre décodeur TV propose très probablement l’accès à un service de VOD. Elle se fait directement sur votre téléviseur de salon. Tous les opérateurs ont en effet développé leur propre service en la matière. Free proposait par exemple FHV, ce service maison a été remplacé par un accès à Canalplay. On peut également citer le Club Vidéo de SFR-Numericable et la VOD TV d’Orange. Tous disposent aujourd’hui de catalogues incluant au minimum plusieurs milliers de titres dans tous les genres.

De nombreuses plateformes web de VOD ont par ailleurs vu le jour au cours des dernières années. Elles proposent, en streaming ou en téléchargement (contrôlé par DRM), l’accès à de très nombreux contenus sur l’écran de votre ordinateur, de votre tablette ou de votre smartphone. Pour bénéficier de ces offres, il suffit de s’inscrire sur le site et de régler chaque achat par carte bancaire. Pour une qualité de service optimale, il est recommandé de disposer d’une bonne connexion (ADSL ou fibre) et d’un ordinateur à jour de certains logiciels et plugins, qui peuvent varier en fonction de la plateforme (Windows Media Player, VLC…).

Les plateformes les plus connues incluent Canalplay, MyTF1VOD et M6VOD pour les services des grandes chaînes de télévision. Mais vous trouverez aussi Jook Vidéo, Virgin Mega, Vodeo, Filmo TV ou encore Videofutur du côté des acteurs transversaux.

L’avantage : une flexibilité totale pour le téléspectateur…

A toute heure du jour et de la nuit, la VOD permet d’accéder instantanément à un catalogue de programmes. Sa richesse est potentiellement sans limite.

Du point de vue des chaînes de télévision, cette flexibilité représente un réel atout pour reconquérir une clientèle plus jeune. Cette dernière ayant tendance à délaisser fortement le petit écran depuis une quinzaine d’années.

Les services de replay, souvent proposés en complément d’une plate-forme VOD et à titre gratuit, participent d’ailleurs de la même logique et permettent au public de rattraper une émission manquée au moment souhaité et dans un délai d’une à deux semaines après sa diffusion.

L’autre atout majeur de la vidéo à la demande, c’est de proposer des programmes dénués de toute coupure publicitaire intempestive.

…mais un coût et un délai d’attente non négligeables

Consommer exclusivement de la vidéo à la demande peut rapidement revenir assez cher ! Le prix à l’unité de chaque programme dépend bien sûr de différents facteurs comme sa nouveauté, son caractère plus ou moins inédit et exclusif, sa durée ou encore l’existence éventuelle de promotions. En règle générale les contenus les plus prestigieux, c’est-à-dire les films sortis en salle il y a peu, seront facilement facturés jusqu’à 5 € sur la plupart des plateformes.

Même si vous êtes prêt à payer le prix fort, il vous faudra faire preuve de patience pour voir les toutes dernières nouveautés. La mise à disposition d’un film en VOD ne peut intervenir avant sa sortie en DVD, laquelle a lieu normalement six mois après la sortie du film en salle. En pratique, on constate une attente de six à neuf mois entre la sortie d’une nouveauté dans les salles obscures et son apparition dans le catalogue des opérateurs et des plateformes web.

La SVOD : un nouveau secteur en pleine expansion

La SVOD est un nouveau modèle économique qui propose de souscrire un abonnement mensuel ou annuel. En échange, il aura un libre accès à un vaste catalogue, toujours en expansion. Il se différencie donc de la vidéo à la demande classique reposant sur le principe d’un paiement de vidéo à l’unité.

Numericable-SFR et Canal+, via son service Canalplay, sont les deux principaux acteurs français de ce marché mais font face depuis peu à l’arrivée du géant américain Netflix, qui a construit son image autour de ses séries à succès et de son abonnement pour une poignée d’euros par mois. Orange, de son côté, propose également un « Pass » pour son offre Livebox Play.

ADSL ou fibre ?

Pour savoir si votre logement est éligible à l’ADSL ou à la fibre optique, faites notre test d'éligibilté ! Et découvrez à quelle vitesse vous allez pouvoir surfer sur Internet. Je fais le test

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.1/5 - 338 avis