Comment négocier ou renégocier son forfait internet ?

Vos factures internet crèvent régulièrement votre budget ? Ces dépenses élevées sont loin d’être une fatalité. Nos conseils pour négocier votre forfait internet.

Des câbles sont branchés sur un modem

Tarifs élevés, augmentation des prix, options par défaut qui font grimper la facture… Il existe milles bonnes raisons de vouloir payer moins cher son forfait internet sans qu'il ne soit pour autant nécessaire de changer d'opérateur. Concurrence oblige, ces derniers sont en effet de plus en plus disposés à consentir une réduction significative pour vous garder comme client. Profitez-en !  

Peut-on négocier son forfait internet ?

Beaucoup l'ignorent, mais c'est tout à fait possible ! Et même de plus en plus fréquent. Et pour cause, les Français paient en moyenne 36 euros par mois pour leur abonnement internet, soit bien plus que pour leurs forfaits mobile et fixe, sans compter les mensualités qui ne cessent d'augmenter.

En plus du tarif figurant sur le contrat s'ajoutent en effet les augmentations régulières des prix, et très souvent le coût d'options passées inaperçues. Pourtant, que vous soyez engagés ou non auprès d'un opérateur, il existe différentes solutions pour réaliser des économies.

Mais pour cela, pas de secret : il est indispensable d'agiter le chiffon rouge de la concurrence. Les opérateurs n'y étant pas insensibles, il est fort probable que vous puissiez négocier avec eux une diminution de vos mensualités, quelques mois d'abonnements gratuits, ou encore une remise sur des options.

ADSL ou fibre ?

Pour savoir si votre logement est éligible à l’ADSL ou à la fibre optique, faites notre test d'éligibilté ! Et découvrez à quelle vitesse vous allez pouvoir surfer sur Internet.

Je fais le test

Négociation : mode d'emploi

Premier cas de figure, vous êtes déjà engagé auprès d'un opérateur. Dans ce cas procédez étape par étape en commençant par vérifier minutieusement vos factures. Veillez à ce que le prix indiqué sur votre contrat soit exactement le montant que vous payez chaque mois.

Si vous constatez une hausse, cherchez d'où celle-ci peut provenir. Peut-être avez-vous acheté un service supplémentaire ou téléphoné à un numéro en 08 ? Sachez que dans la plupart des cas, les hausses sont à rechercher dans la propre consommation des abonnés. Ces derniers ayant effectué, plus ou moins consciemment, des dépenses qui ne sont pas contenues dans leur forfait.

Si c'est le cas, inutile de vous tourner vers votre fournisseur pour négocier. En revanche si vous ne vous expliquez pas l'augmentation du prix de votre forfait, alors décrochez votre téléphone sans hésiter. 

Objectif : revenir au prix initial

Vous êtes parvenu(e) à joindre un conseiller client ? Fantastique ! Ce dernier va commencer par chercher la cause de cette augmentation. Plusieurs pistes possibles :

  • le prix du forfait a tout simplement augmenté
  • une remise qui vous a été accordée a désormais expiré
  • des options vous ont été ajoutées...

Dans ces trois cas vous avez la possibilité de négocier et de demander à revenir au prix initial de votre forfait. Encore mieux, vous pouvez aussi obtenir le remboursement des sommes prélevées par l'opérateur, et même faire baisser le montant de vos mensualités pour le restant de l'année.

Pour la négociation, commencez par vous appuyez sur l'article L121-84 du Code de la Consommation qui stipule que toute augmentation de prix doit être précisée par écrit un mois à l'avance.

Précisez que vous n'avez pas été informé(e) de l'augmentation et que, par conséquent, vous la refusez.

Dans le cas où des options ont été rajoutées à votre contrat sans votre consentement, faites savoir à votre opérateur que vous n'en n'avez pas fait la demande et que vous refusez catégoriquement que des options payantes vous soient ajoutées sans votre consentement. C'est une violation des termes du contrat que vous avez signé. Exigez le remboursement des sommes supplémentaires prélevées et demandez la suppression des options pour la prochaine facture.

Enfin, si une remise a expiré, tentez d'expliquer que celle-ci vous avait été accordée parce que vous envisagiez de passer chez un concurrent. Arguez que sans cette remise le prix demandé vous parait trop élevé, et demandez tout simplement sa reconduction…

Dernier recours : demandez le service Résiliation

Pour engager ces négociations sachez cependant qu'il faudra certainement vous armer d'un peu de patience. En effet, les services clients des opérateurs sont particulièrement sectorisés.

La personne que vous aurez au téléphone ne sera pas forcément habilitée pour vous accorder une remise ou effectuer une régularisation de vos mensualités. Demandez-lui alors tout simplement de vous mettre en relation avec le service « Résiliation ». Vous n'aurez plus qu'à commencer les négociations…

Voici le B-A BA : en cas de refus ou de fortes réticences, faites savoir qu'un téléconseiller d'un opérateur internet concurrent vous a proposé récemment un rabais significatif pour vous pousser à résilier votre contrat et souscrire une nouvelle offre.

Pas d'inquiétude, il s'agit d'une pratique courante. Elle permet souvent d'obtenir quelques mois d'abonnements gratuits. Mais un conseil, soyez crédible ! Soyez au fait des tarifs et des politiques commerciales des opérateurs concurrents.

Deuxième cas de figure : vous n'êtes pas engagé chez l'opérateur. Vous êtes donc un client potentiel. Dans ce cas faites naturellement jouer la concurrence pour obtenir un forfait au meilleur tarif et des garanties sur l'évolution des prix. Là aussi, mieux vaut connaître en détail les offres et les avantages offerts par les autres opérateurs. Cette approche peut parfois se traduire par un geste commercial conséquent.

Privilégiez les engagements d'un an pour faciliter la négociation

Pour vous faciliter la tâche, il est fortement conseillé d'opter pour un engagement de seulement un an auprès d'un opérateur internet. C'est non seulement plus avantageux sur le long terme d'un point de vue financier et cela permet de négocier régulièrement.

Enfin, si l'opérateur reste sourd à toute négociation, il ne vous reste plus qu'une solution : allez voir ailleurs. Ce sera l'occasion de demander à votre futur opérateur de faire un geste, qu'il acceptera automatiquement.

Résilier votre abonnement et ouvrir une nouvelle ligne est à la fois simple et rapide. Seule (petite) ombre au tableau, vous risquez de passer quelques jours sans internet.

Besoin d’un conseil ?

ADSL, fibre optique, box 4G… vous êtes perdu parmi les offres ? Demandez conseil à JeChange pour trouver une box internet rapide, fiable et bon marché. Nos conseillers répondent à toutes vos questions et vous font des offres Internet sur-mesure !

Rappel gratuit

0 note - Soyez le premier à noter
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆