Déploiement de la 5G en France : bilan

Le déploiement de la 5G en France est un sujet qui fait couler de l'encre. Qu'en est-il sur le territoire français ? JeChange en parle

  • Publié le

Toutes générations de réseaux confondues (2G, 3G, 4G et 5G), l’Hexagone abrite un total de 58 369 sites opérationnels. Ici, nous allons nous concentrer sur les sites exploitant la 5G en particulier.

Observatoire de l’ANFR sur le déploiement de la 5G

Qui est l’ANFR ?

L’ANFR ou Agence Nationale des Fréquences fait un observatoire mensuel des réseaux mobiles et cartographie l’ensemble des sites radioélectriques sur le territoire français.

A ce jour, elle a autorisé 28 821 sites 5G en métropole dont 17 559 sont déclarés techniquement opérationnels par les opérateurs.

Ces implantations de la 5G sont en quasi-totalité sur des sites déjà exploités en 2G, 3G ou 4G. L’ANFR souligne alors le « recyclage » des sites.

L’agence distingue les sites autorisés, qui ont donc le droit d’émettre, et les sites techniquement opérationnels, qui émettent déjà ou sont en capacité de le faire.

5G

Les sites autorisés et les opérateurs

Selon les opérateurs, environ 60 % des sites autorisés sont techniquement opérationnels et en activité. L’ARCEP s’occupe, de par son observatoire, de répertorier les sites commercialement ouverts dans le déploiement de la 5G.

La répartition des quatre opérateurs se fait ainsi :

  • Free a le plus de sites 5G activés avec 10 916 sites opérationnels sur les 17 991 autorisés
  • Bouygues Telecom déclare à son actif 3 445 sites opérationnels sur les 6 903 autorisés qui lui sont alloués
  • Orange, quant à lui, a activé 2 126 sites sur les 4 903 autorisés
  • SFR, enfin, a activé 1 904 sites sur les 5 275 sites autorisés qui lui sont impartis

Free peut alors se vanter d’avoir « le plus grand réseau 5G en France » et annonce couvrir plus de 9 000 communes et 62 % de la population en 5G. Bouygues, en revanche, est leader dans le déploiement de la 5G sur la bande de fréquence 3,5 GHz.

antenne 4G

Les fréquences utilisées pour le déploiement de la 5G

En France, trois bandes de fréquences sont utilisées pour le déploiement de la 5G : 700 MHz, 2,1 GHz et 3,5 GHz.

Ces bandes de fréquences n’ont pas la même portée ni le même débit. Prenons pour exemple la 700 MHz, elle est celle qui a la meilleure portée, mais elle propose un débit plus faible.

Les bandes 700 Mhz et 2,1 GHz sont utilisées pour les technologies 2G, 3G et 4G.

Seule la bande 3,5 GHz est dédiée au nouveau réseau mobile et propose le meilleur débit.

Dans cette bande, c’est Orange qui préside avec ses 1 840 sites opérationnels.

La bande de fréquences 3,5 GHz, celle qui sème le doute et fait débat

Même si elle est celle qui propose le meilleur débit, elle est aussi celle qui fait se questionner l’ARCEP.

Cette bande-cœur pour le déploiement de la 5G est très proche de celle utilisée par les stations terrestres du satellite. Elle est actuellement sous une consultation publique et est soumise à des tests alloués qui devraient s’achever fin octobre 2021.

En somme, l’ARCEP redoute un potentiel brouillage des services satellites par le déploiement de la 5G. Il va en effet falloir les faire cohabiter en évitant les interférences.

Une antenne satellite sur un toit dans la pénombre

Dans l’attente…

Faites le point sur la couverture réseau que vous proposent les différents opérateurs afin de trouver la meilleure offre.

Pour ce faire, les conseillers experts JeChange se mettent à votre disposition pour vous apporter gratuitement conseils et informations sur votre éligibilité, n’hésitez plus !

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.5/5 - 78 avis