Seulement 43% des Français font confiance aux banques

En partenariat avec l'institut Harris Interactive, le cabinet Deloitte a publié une étude concernant les rapports qu'entretiennent les Français et les banques. Ils sont selon cette étude très méfiants envers le système bancaire : 43% seulement lui font confiance. D'autre part, 44% ne recommanderaient pas leur propre banque.

  • Publié le 16/05/2011 (mis à jour le 26/09/2012)
  • Écrit par

La France est l'un des rares pays occidentaux à ne pas avoir subi de faillite d'une de leurs banques durant la crise financière. Cela ne veut pas pour autant dire que les Français ont davantage gardé confiance au système bancaire que leurs voisins. Une étude proposée par le cabinet Deloitte et Harris Interactive, et menée entre décembre et janvier dernier auprès de 3 189 clients des dix plus grandes banques françaises de détail, le confirme.

Ils sont en effet seulement 43% à croire encore aux banques, contre par exemple  62% des Britanniques, 67% des Belges, et même 57% des Américains ! Une défiance plus importante encore chez les plus de 50 ans (62% !), qui se justifie selon eux par le manque de disponibilité et de réactivité des représentants des banques et de la finance en général, mais aussi de compréhension face aux « accidents de la vie » de leurs clients, comme elles-mêmes en ont récemment subi…

La confiance des Français envers leur propre banque est elle aussi touchée, puisque 44% d'entre eux ne la recommanderaient pas à leurs proches : famille et amis. Et parmi les 56% restants, ils ne sont réellement que 15% à vouloir la recommander en vue de l'ouverture d'un compte bancaire. "La satisfaction ne suffit pas à elle seule à justifier la recommandation", conclut l'étude…

Face à cette grande méfiance, le cabinet Deloitte propose plusieurs solutions : que les tarifications soient plus clairement annoncées et affichées, mais aussi plus justes, et que les banques soient plus attentives aux situations personnelles de leurs clients. Ces derniers sont, eux, très attentifs à la personnalisation de leur établissement bancaire : ils n'aiment pas que leurs interlocuteurs (conseillers et/ou agents) dont ils reconnaissent le professionnalisme, changent trop souvent. D'autre part, 10% des personnes interrogées souhaitent tout simplement changer de banque.  Et vous ?

(Source : La Tribune)

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆