ING Direct rend la banque en ligne payante

Afin d'étendre sa clientèle à un plus large public, ING Direct offre désormais à tous la possibilité d'ouvrir un compte courant… en échange d'une certaine somme mensuelle.

Banque en ligne
Les personnes ne remplissant pas les conditions pour bénéficier gratuitement d'un compte chez ING Direct pourront toutefois en ouvrir un pour 5 € par mois.

Les banques 100 % en ligne adoptent une stratégie de frais bancaires réduits et permettent ainsi à leurs clients de réaliser des économies très significatives. Pour autant, la gratuité de la carte bancaire ou celle du compte courant n'est pas accessible à n'importe qui. Elle constitue jusqu'à présent un privilège réservé à ceux pouvant justifier d'un certain niveau de revenu ou d'épargne.

ING Direct France, filiale de la célèbre banque néerlandaise, apporte une modification importante à ses conditions dès le 21 juin prochain. Même les clients autrefois refusés par l'établissement pourront désormais ouvrir un compte courant et bénéficier d'une carte bancaire « Gold »… pour 5 € par mois.

ING Direct change les conditions d'ouverture d'un compte courant…

À compter du 21 juin 2016, la politique tarifaire d'ING Direct évolue. Contrairement à une idée entendue, la banque ne met pas fin à la gratuité du compte courant et de la carte bancaire pour ses clients mais élargit son offre. Elle acceptera désormais de fournir un compte et une carte à tout le monde, y compris aux particuliers qui ne remplissaient auparavant pas ses critères, contre monnaie sonnante et trébuchante. Concrètement, un client pourra maintenant ouvrir un compte bancaire chez ING Direct s'il se trouve dans l'une de ces deux situations :

  1. Les clients qui domicilient sur leur compte courant ING un revenu minimal de 1 200 € par mois ou qui disposent d'au moins 5 000 € d'épargne dans cette banque continuent à bénéficier de la gratuité dans les mêmes conditions qu'auparavant.
  2. Les clients qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas satisfaire l'un de ces critères peuvent néanmoins rester ou devenir client de la banque. La détention d'un compte courant associé à une carte bancaire Gold leur sera alors facturée 5 € par mois, soit 60 € par an.

…et revient à une pratique antérieure

Le compte courant payant ne constitue pas réellement une nouveauté pour ING Direct France. La filiale hexagonale de la banque néerlandaise fonctionnait selon le même principe jusqu'en août 2015. Elle laissait alors déjà le choix à ses clients entre la gratuité de ses services contre un revenu mensuel domicilié de 750 € au minimum ou 5 000 € d'épargne ou une facturation de 15 € par trimestre.

La nouvelle politique tarifaire applicable au mois de juin prochain constitue donc un retour aux sources pour ING Direct. Le revenu minimum réclamé a néanmoins considérablement augmenté entre-temps.

Conquérir et fidéliser de nouveaux clients

Les nouvelles conditions de gratuité applicables aux comptes courant ING ont deux objectifs principaux en termes de stratégie commerciale :

  1. inciter les clients « aisés » à approfondir leur rapport avec ING Direct et à en faire leur banque principale.
  2. séduire une nouvelle clientèle plus modeste qui n'avait auparavant pas accès à ses offres.

La direction de la banque fait valoir que les tarifs proposés aux clients non éligibles à la gratuité « restent deux fois moins élevés que ceux des banques traditionnelles ». ING Direct entend donc occuper un espace laissé vacant par les autres banques 100 % en ligne et créer un appel d'air auprès de tous les « petits » clients des banques traditionnelles qui aspirent à réaliser des économies.

ING Direct reste largement connue et plébiscitée des Français pour ses produits d'épargne comme son « livret Orange », bien plus que pour ses prestations bancaires. Sur le million de clients recensés par l'établissement en France, seuls 350 000 disposent à cette heure d'un compte courant. Or, dans un contexte de taux d'intérêt très bas, il devient vital pour l'entreprise de se réorienter et de compenser la baisse des revenus liés aux comptes d'épargne par la hausse des commissions pratiquées sur les comptes courants. La démarche peut donc être comparée à celle entamée par Boursorama à l'été 2015. Ce dernier avait abaissé de 200 € le revenu mensuel minimum requis pour ouvrir un compte bancaire.

Quelles perspectives pour ING Direct ?

Récemment interviewée par le site cbanque.com, la nouvelle P-DG d'ING Direct France Karien Van Gennip – ex-ministre néerlandaise du commerce extérieur – livre les nombreuses perspectives qui s'offrent à la banque en ligne dans les années à venir. Parmi elles, compte notamment l'ambition de « devenir la banque principale » de ses clients à moyen terme.

La filiale semble en tout cas avoir les moyens de ses ambitions et affiche une excellente santé en 2015. Pour ING Direct France, l'année a été marquée par le franchissement de la barre symbolique du million de clients et le lancement d'offres de crédit immobilier (en mai dernier). Ses assurances-vie et ses produits boursiers enregistrent dans le même temps une progression importante de leurs encours, qui passent de 4 à 5 milliards d'euros.

0 note - Soyez le premier à noter
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆