Gérer l’ensemble de ses comptes avec Fortuneo Budget

Afin de répondre au phénomène de multibancarisation des épargnants, Fortuneo vient de lancer son propre service de gestion de budget multicompte, automatisé et gratuit...

  • Publié le 02/02/2012 (mis à jour le 17/02/2012)
  • Écrit par

Filiale du Crédit Mutuel-Arkéa, Fortuneo Budget permet aux épargnants multibancarisés de gérer l'ensemble des comptes qu'ils détiennent dans différentes banques grâce à la même interface. Cette formule, inspirée des outils de « Personal Finance Management » très populaires aux Etats-Unis, est ouverte à tous les titulaires de compte qu'ils soient clients de Fortuneo ou non.

Pour installer ce tableau de bord, il faut commencer par s'inscrire sur le site budget.fortuneo.fr en rentrant une adresse e-mail et un code postal. Un code d'activation est alors envoyé à l'adresse mail indiquée par l'internaute afin de sécuriser l'ouverture du compte. Reste à rapatrier les données bancaires grâce aux différents modes d'importation (automatique, semi-automatique, manuel). Selon Fortuneo, « Budget réunit et agrège les comptes bancaires et livrets d'épargne de plus de 22 banques françaises (banques de réseau et banques en ligne) » et « met à jour en continu les informations tout en les catégorisant automatiquement en fonction de leur libellé ».

Coté récurrence, le système archive l'historique des opérations pendant 3 ans même si elles ne sont plus disponibles sur le site internet de la banque d'origine. « Les informations relatives aux comptes et opérations sont cryptées et stockées en France dans l'infrastructure Fortuneo selon les standards de sécurité bancaires », indique la banque. Sécurité toujours : Fortuneo Budget étant un service de consultation de données bancaires, il ne permet pas de réaliser des opérations bancaires sur les comptes (des virements par exemple), ce qui limite automatiquement des risques éventuels.

Avec ce nouvel outil gratuit et ouvert à tous, Fortuneo répond notamment à Boursorama (filiale de la Société Générale) qui, avec son « money center », propose ce type d'interface depuis mai 2011.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆