BNP Paribas va lancer sa banque en ligne : Hello Bank by BNP Paribas

Le marché des banques en ligne, porté par des frais réduits et des produits d’épargne souvent performants, confirme son développement accéléré dans le paysage bancaire français. Après le Crédit Agricole ou le Crédit Mutuel il y a déjà quatre ans, c’est au tour de BNP Paribas de lancer prochainement une nouvelle filiale assurant des prestations 100% en ligne.

C'est du moins l'information divulguée très récemment par l'Agefi. Le quotidien économique, sans connaître encore le nom de la nouvelle banque, avance même que la date d'ouverture au public serait déjà fixée au mois de juin de cette année. Autant dire que l'échéance se rapproche très vite et que les défis s'annoncent immenses pour BNP Paribas, qui accuse un certain retard sur ce secteur en plein essor.

Une ambition clairement affichée par BNP Paribas

Les objectifs fixés par BNP Paribas, d'après L'Agefi, sont pour le moins ambitieux et démontrent la volonté du premier groupe bancaire français d'obtenir très vite une autre première place, cette fois-ci dans l'univers des banques dématérialisées. D'ici cinq ans, la nouvelle banque en ligne Hello Bank by BNP Paribas devra en effet attirer dans l'idéal un minimum de 500 000 clients : un chiffre loin d'être négligeable si l'on en juge par les 425 000 clients actuels de Boursorama, plus gros opérateur en ligne et actif depuis déjà huit ans !

La banque sera indépendante du réseau d'agences physiques et adaptée aux accès réalisés via les appareils mobiles.

S'adapter aux nouveaux comportements de la clientèle

Les chiffres communiqués par BNP Paribas trahissent moins un acte de foi qu'un véritable pari sur l'avenir et sur le changement progressif des mentalités. Les banques en ligne, qui constituaient autrefois de simples comptes d'appoint pour une large majorité de clients, gagnent progressivement en pertinence et deviennent la banque principale d'un nombre croissant de particuliers. Une étude réalisée en 2010 par le Credoc, pour le compte de l'opérateur Monabanq, dévoilait ainsi que près de 48 % des clients en ligne détenaient au moins un compte courant avec carte bancaire. Si seulement 12 % l'utilisaient déjà comme compte principal, 31 % commençaient par ailleurs à l'envisager sérieusement. Un marché potentiellement gigantesque, à saisir dans les prochaines années.

Des précédents : Cortal Consors et la Net Agence

Bien que dénuée jusqu'à présent d'une offre 100 % en ligne, la BNP n'est pas entièrement étrangère à ce marché. Rappelons que la grande banque avait, dès 1999, fondé sa filiale Cortal Consors, qui avait innové à l'époque en proposant différents produits d'épargne et de courtage pouvant être souscrits directement sur Internet. Désormais bien implantée en France, en Allemagne et en Espagne, la filiale n'a toutefois jamais franchi le fossé la séparant d'une vraie banque en ligne en proposant des comptes courants.

En octobre 2009, l'offre en ligne de BNP Paribas s'était nettement étoffée avec la création de la Net Agence, une agence virtuelle de la BNP proposant l'ensemble des produits de la banque à une clientèle peu disponible et aux horaires contraints. Restait donc à créer une banque en ligne sous la forme d'une filiale entièrement autonome et des produits uniques, ce qui devrait être fait au mois de juin.

Face à des acteurs d'une taille déjà conséquente comme BforBank, Fortuneo et surtout Boursorama, BNP Paribas aura fort à faire pour imposer son nouveau modèle de banque en ligne sans pour autant cannibaliser la clientèle de ses agences physiques.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆