Home office : comment diminuer vos factures d’énergie ?

Avec la propagation du coronavirus en France, le gouvernement encourage les entreprises à favoriser le télétravail. Une réponse à la crise sanitaire qui n’est pas sans conséquence sur les factures d’énergie des salariés qui optent pour cette solution.

  • Publié le

Alors que le virus Covid-19 ne cesse de se propager en France et de ralentir tous les secteurs de l’économie, les salariés français sont désormais invités à rester chez eux et à opter pour le télétravail.

Cependant, le « home office » a ses propres inconvénients. Travailler à la maison c’est aussi dépenser de l’énergie.

Alors, comment gérer les pics de consommation et faire baisser vos factures ? Nos réponses.

Coronavirus : la France se met au télétravail

Si le pourcentage de télétravailleurs en France était jusque-là relativement faible comparé à nos voisins européens (variant entre 8 % et 17,7% selon les sources), la pratique du « home office » a indéniablement pris un nouvel essor avec la propagation toujours plus rapide du coronavirus.

Invitées par le Président de la République à privilégier le travail à distance afin d’endiguer l’épidémie de Covid-19, les entreprises sont nombreuses à avoir demandé à leurs salariés de poursuivre leurs activités en restant à domicile.

Une réponse efficace pour lutter contre la propagation du virus, mais qui a également ses contreparties, et notamment un impact sur les factures d’énergie ! 

Le « home office », c’est quoi  ?

Home office, télétravail… Deux mots utilisés indifféremment pour désigner une seule et même réalité professionnelle.

A savoir, une organisation du travail qui consiste – pour le salarié – à exercer de façon régulière et volontaire une activité professionnelle hors des locaux de son entreprise, chez lui, à son domicile, et ce en utilisant les technologies de l’information et de la communication : ordinateurs, portables, smartphone, Internet, Skype…

Ce mode de travail, qui s’inscrit ordinairement dans une démarche d’amélioration de l’organisation du travail, trouve aujourd’hui une justification sanitaire dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Le « télétravail » a-t-il un coût pour le salarié ?

Oui ! Et attention à la facture ! Travailler à la maison c’est aussi dépenser de l’énergie.

En travaillant à son domicile un salarié engage un certain nombre de frais : électricité, chauffage, eau, téléphone, internet

Si certaines entreprises disposent d’un accord-cadre de télétravail prévoyant une prime forfaitaire (versée à l’année ou au mois) pour couvrir les frais engendrés par la mise en œuvre du télétravail, ce type de dispositifs est encore loin d’être généralisé.

Que vous soyez salarié ou indépendant il existe cependant une méthode simple et rapide pour réduire ces différents frais : opter pour un fournisseur et une offre énergie adapté à vos besoins.

Pour faire baisser votre facture d’énergie, choisissez la bonne offre !

Dans cette période de crise, il n’y a pas de petites économies !

Or, diminuer sa facture d’énergie en changeant de fournisseur d’énergie et en choisissant une offre adaptée à ses nouvelles contraintes professionnelles, c’est possible !

Vous hésitez encore ? Vous redoutez des frais divers et variés, des interventions techniques sur vos installations, en un mot des complications ? Restez zen ! 

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence le 1er juillet 2007, vous être libre de souscrire une offre chez le fournisseur de votre choix.

Vous avez ainsi la possibilité de quitter à tout moment et sans frais les tarifs réglementés proposés par les fournisseurs historiques EDF et Engie (ex GDF Suez) moins compétitifs que les offres de marché proposées par l’ensemble des fournisseurs alternatifs.

Enfin, sachez qu’il existe des offres énergie qui proposent l’électricité ou le gaz moins cher les jours où cela vous est le plus utile.

Lundi, mercredi ou vendredi, c’est vous qui choisissez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3.8/5 - 53 avis