Isolation des combles : comparatif des isolants thermiques

Avantages et inconvénients de chaque isolant utilisé pour l’isolation de combles, prix, performance thermique, technique employée pour leur pose : retrouvez toutes les infos nécessaires pour préparer votre projet de rénovation thermique.

  • Publié le
  1. Tableau comparatif des isolants thermiques pour les combles
  2. Comment choisir le meilleur isolant pour vos combles ?
  3. Obtenir le meilleur prix pour l’isolation des combles

En matière de matériaux isolants ou d’isolant de toiture, vous avez l’embarras du choix :

  • ouate de cellulose,
  • laine de verre,
  • laine de roche,
  •  liège, bois,
  • coco,
  • et même laine de mouton !

Comment choisir ? Lesquels offrent les meilleures performances énergétiques ?

Quel matériau privilégier pour l’isolation de combles aménageables ou pour celle de combles perdus ?

Voilà autant de questions auxquelles il vous faudra répondre avant de vous lancer.

Pour vous y aider, suivez le guide !

Tableau comparatif des isolants thermiques pour les combles

Il existe deux grandes familles d’isolants thermiques :

  • ceux qui sont issus de la pétrochimie, comme la laine de verre ou le polystyrène ;
  • ceux d’origine naturelle, comme le chanvre, le bois, le liège ou encore la laine de mouton.

Retrouvez dans le tableau ci-dessous un comparatif des matériaux pour l’isolation des combles avec les avantages et les inconvénients de chacun, leur performance thermique et les prix moyens observés :

Matériau isolant

Avantages

Inconvénients

Pouvoir isolant

Prix

Laine de verre

Très bon marché, léger et facile à installer, excellent rapport qualité/prix

Peu écologique, durée de vie moyenne, sujette au tassement

de 0,032 à 0,046 W/(m.K)

5 à 10 €/m2

Laine de roche

Relativement bon marché, léger, facile à poser, répulsifs aux rongeurs

Peu écologique, durée de vie moyenne, sujette au tassement

de 0,033 à 0,044 W/(m.K)

15 à 25 €/m2

Laine de coco

Bonne isolation phonique, durée de vie importante

Relativement coûteux, production lointaine

de 0,037 à 0,047 W/(m.K)

25 à 30 €/m2

Laine de lin

Résiste à l’eau, écologique, longévité correcte

Facilement Inflammable

de 0,035 à 0,041 W/(m.K)

10 à 15 €/m2

Laine de mouton

Écologique, résiste à l’humidité

Durée de vie limitée

de 0,035 à 0,045 W/(m.K)

20 à 25 €/m2

Chanvre

Peu coûteux, écologique et grande performance énergétique

Peu aisé à installer

de 0,039 à 0,060 W/(m.K)

10 à 15 €/m2

Liège

Très bon isolant phonique, inflammable, résistant aux insectes

Rare, relativement couteux et fragile

de 0,037 à 0,041 W/(m.K)

20 à 25 €/m2

Bois

Durée de vie importante, écologique et bon régulateur d’humidité

Difficile à installer, demande à être traité

de 0,036 à 0,046 W/(m.K)

15 à 25 €/m2

Polystyrène

Résistant, prix attractif, et facile à installer

Peu écologique et inflammable

de 0,027 à 0,040 W/(m.K)

10 à 20 €/m2

Polyuréthane

Facile à poser, bon rapport qualité/prix, un des meilleurs isolants du marché

Faible longévité, peu écologique et toxique en cas d’incendie

de 0,022 à 0,028 W/(m.K)

10 à 20 €/m2

Ouate de cellulose

Ecologique, bon marché et ininflammable

Sujette au tassement, pose délicate

de 0,038 à 0,042 W/(m.K)

10 à 20 €/m2

Perlite exfoliée

Grand longévité, ininflammable, insensible aux rongeurs

Prix élevé

de 0,050 à 0,060 W/(m.K)

15 à 25 €/m2

Nouvelles offres !

Mint Energie, Plüm Energie, ekWateur, ilek… Ces noms ne vous disent rien ? Ce sont les supers challengers de EDF et Engie, ceux qui secouent le marché de l'énergie avec des offres inédites ! Faites une comparaison pour trouver la meilleure offre ! Je compare

Comment choisir le meilleur isolant pour vos combles ?

Tout dépend surtout de la nature des travaux envisagés.

En effet le meilleur isolant pour l’isolation des combles perdus n’est pas toujours le meilleur isolant pour l’isolation des combles aménageables.

Vos motivations environnementales, votre budget, la présence ou non de rongeurs ou d’insectes nuisibles dans la charpente, la technique employée (isolation des combles par soufflage ou via la pose d’isolants en panneaux ou en rouleaux) sont autant de critères à prendre en compte et dont l’importance dépend des caractéristiques propres à votre projet.

L’application d’un isolant : mur, comble, sol, cloison…

En fonction de la zone à isoler, de sa nature (combles perdus, aménagés ou aménageables), de la superficie à couvrir et de la difficulté d’accès à vos combles, différentes techniques peuvent être mises en œuvre pour l’isolation des combles, à savoir :

  • L’isolation par soufflage : c’est la technique la plus répandue et la moins coûteuse, adaptée à la plupart des charpentes, même pour les combles difficiles d’accès. C’est notamment cette technique qui est employée dans le cadre des offres d’isolation des combles à 1 euro. Elle ne convient en revanche que pour l’isolation des combles perdus.
  • L’isolation par épandage : relativement similaire à l’isolation par soufflage, l’isolation par épandage consiste à appliquer un isolant sous forme de flocons (ouate de cellulose, fibres de bois, etc) à l’aide d’un râteau.
  • La pose d’isolant en rouleaux : cette technique convient autant pour l’isolation de combles perdus que pour l’isolation de combles aménageables, auquel cas l’isolant de la toiture doit ensuite être couvert avec des panneaux de plâtre rigides type BA13. Pour que cette technique puisse être mise en œuvre, les combles doivent être facilement accessibles.
  • La pose d’isolant en panneaux : particulièrement adaptés aux combles aménageables grâce à leur faible encombrement, les panneaux isolants rigides ou semi-rigides ne sont cependant pas toujours aisés à poser. Leur installation peut prendre davantage de temps que d’autres méthodes d’isolation et s’avérer un peu plus coûteuse en main d’œuvre.

La performance

La performance énergétique d’un isolant est importante à prendre à compte dans la mesure, notamment, où elle conditionne l’éligibilité de votre projet de rénovation thermique aux aides pour l’isolation des combles allouées par l’État.

Comment calculer la performance d’un isolant ?

Un matériau isolant oppose une résistance à la chaleur, ce qu’on appelle communément la résistance thermique. Elle se mesure en m2. K/W.

Pour la calculer, il faut prendre en compte l’épaisseur du matériau et sa conductivité thermique lambda, ou plus simplement la quantité de chaleur pouvant y être transféré en un temps donné exprimée en W/m.K.

Pour faire simple, plus la conductivité thermique lambda est faible, plus la résistance thermique est bonne à épaisseur égale.

En accumulant les couches, on peut néanmoins améliorer la résistance thermique de l’ensemble.

Bon à savoir

Pour bénéficier des aides de l’État pour l’isolation des combles, la résistance thermique du matériau utilisé doit être au minimum de 7 m2. K/W pour les combles perdus et 6,5 m2. K/W pour les combles aménageables.

L’impact de l’isolation sur l’environnement

Une bonne isolation des combles permet d’économiser jusqu’à 30% de l’énergie utilisée pour le chauffage.

C’est bon pour vos factures de gaz ou d’électricité et c’est aussi bon pour la planète.

L’État a d’ailleurs fait de la rénovation thermique des logements une de ses priorités pour lutter contre le réchauffement climatique, promouvoir la transition énergétique.

Obtenir le meilleur prix pour l’isolation des combles

Le prix de l’isolation des combles dépend :

  • de la nature des combles à isoler, combles perdus ou combles aménageables,
  • du matériau utilisé et de son épaisseur,
  • de la technique employée,
  • du coût de la main d’œuvre.

On considère généralement que l’isolation des combles, tout compris, coûte entre 15 et 45 euros/m2 pour des combles perdus et jusqu’à 60 euros/m2 pour des combles aménageables.

La facture peut grimper jusqu’à plus de 150 euros/m2 pour une isolation par l’extérieur avec dépose de la toiture.

La technique la moins coûteuse est l’isolation par soufflage qui est d’ailleurs celle utilisée pour les offres d’isolation à 1 euro subventionnées par l’État et accessibles aux ménages les plus modestes.

Boostez votre pouvoir d'achat

Avec ses 10 ans d'expérience dans le conseil en réduction de factures, JeChange s'y connait en boost du pouvoir d'achat ! Prenez vite contact avec nos conseillers pour changer de fournisseur d’énergie et faire des économies !

Rappel gratuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3.8/5 - 9 avis