Piscine : un projet qui demande un budget. Le crédit, une solution

Le soleil revient, les températures élevées aussi… Et vous voulez les pallier avec une piscine ? Retrouvez comment financer votre projet

  • Publié le

Combien la construction d’une piscine coûte-t-elle ?

Plusieurs critères rentrent en compte pour le projet d’une piscine. En effet, le montant à emprunter va dépendre tout simplement de ce que vous souhaitez. Notamment dans les caractéristiques suivantes :

  • L’installation de la piscine :
    • semi-enterrée ou enterrée, votre piscine sera plus gourmande question budget. En effet, en plus de la piscine en elle-même, il faudra prévoir les travaux qui l’accompagnent, comme le terrassement ou bien le drainage. Pour ce type de piscine, il vous faut compter en moyenne entre 10 000 et 30 000 €.
    • hors-sol, votre piscine vous reviendra moins cher. Ces dernières sont posées sur le sol et, selon les dimensions et la qualité de la piscine, comptez entre 500 et 10 000 €.

Ensuite, il vous faut regarder le revêtement que vous souhaitez pour votre piscine :

  • pour un revêtement bois, il vous faut compter entre 2 000 et 10 000 €, compte tenu de la taille, du type de piscine et de la qualité du bois utilisé.
  • pour un revêtement béton, il vous faudra prévoir entre 10 000 et 25 000 €, en fonction de sa qualité.
  • enfin, si vous optez pour une piscine en coque et que vous la faites installer par un professionnel, comptez une moyenne entre 15 000 et 30 000 €.
piscine

Des frais supplémentaires à ne pas omettre

Enfin, une piscine implique des frais annexes auxquels vous ne pourrez pas couper. Parmi eux, nous retrouvons le système de sécurité. En effet, il faut faire très attention : ce dernier est devenu obligatoire. Pour sécuriser votre piscine et être dans la légalité, vous devez disposez d’une barrière de protection ou d’un abri de piscine qui recouvre l’ensemble du bassin. Vous pouvez aussi opter pour une alarme sonore ou encore pour une bâche de protection. En fonction du dispositif choisi, les prix peuvent peser dans le budget à prévoir. Par exemple, une barrière amovible sera dans une fourchette moyenne entre 1000 et 2000 € pour une taille de piscine standard. Quant à une alarme immergée, vous en trouverez dans les premiers prix aux environs de 250 €.

Une piscine, un projet, un coût : quel crédit choisir ?

Comme nous l’avons vu, la construction d’une piscine peut très vite avoir un coût important. Votre budget, épargné ou non, ne vous permet peut-être pas, en l’état, de vous acquitter de la somme. De fait, emprunter est une solution relativement courante. Cependant, quelles sont vos possibilités, et quel crédit ou prêt prendre pour financer votre projet ?

Crédit travaux

Le prêt travaux est une sorte de crédit à la consommation. Il vous permet d’effectuer un emprunt entre 5000 et 75 000 € avec un taux d’intérêt fixe. Cet emprunt est remboursable dans une période de 12 à 120 mois. Ce prêt est dédié à tout ce qui est de l’ordre de travaux, qu’ils soient de rénovation, de réparation, d’entretien ou bien d’amélioration de l’habitat.

Besoin d’un crédit ?

Trouvez le moyen de financement adapté à chacun de vos projets.
Nos experts financiers vous accompagnent afin de trouver LA solution adaptée à votre situation.
Donnez vie à vos projets, étude gratuite et sans engagement.

A partir d’un certain seuil en revanche, vous devrez fournir des factures ou devis pour justifier votre emprunt. Ce seuil varie en fonction des différents organismes de financement.

Un crédit travaux, comme tout autre crédit, vous engage et doit être remboursé.

Si c’est une solution intéressante pour aménager votre extérieur avec une belle piscine enterrée, pensez à vérifier votre solvabilité et apporter des garanties de remboursement avant de vous engager.

Le crédit travaux se décline en deux possibilités.

Prêt affecté à votre piscine

C’est un prêt qui sera dédié à la construction de votre piscine. Comme son nom l’indique, il sera affecté à ce projet. C’est-à-dire que si vous le choisissez, vous devrez apporter la preuve que vos dépenses sont liées au bien prévu. Si finalement, vous ne souhaitez plus acheter de piscine, le contrat serait caduc et la somme ne vous sera pas allouée.

Prêt personnel

Dans le cadre d’un prêt personnel, c’est une autre histoire. La somme que vous empruntez peut être utilisée comme vous le souhaitez, sans que vous ayez à justifier vos dépenses. Le taux est de manière générale plus élevé et il est préférable de le rembourser sur une échéance courte.

piscine2

Crédit renouvelable

Le crédit renouvelable quant à lui, appelé aussi revolving, vous permet d’emprunter jusqu’à 6000 €. Avec ce type d’emprunt, vous n’avez pas à justifier l’utilisation des fonds. Si c’est la forme de crédit la plus accessible et la plus courante, elle a comme défaut des taux souvent élevés avec des échéances courtes. Cependant, un crédit renouvelable vous permet de disposer rapidement d’une réserve de trésorerie.

Là encore, vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Et pourquoi pas en profiter pour faire un rachat de crédit ?

En effet, la construction d’une piscine peut être l’occasion. Le rachat de crédit peut vous amener à changer de banque, et il vous permet de :

  • réduire votre taux d’endettement et d’augmenter votre reste à vivre
  • financer un nouveau projet immobilier avec un prêt pour la construction de votre piscine
  • disposer d’un budget pour le financement de votre piscine.

Pour faire le point sur toutes ces possibilités et vous aider à trouver la meilleure solution de financement, n’hésitez pas ! Un conseiller CréditUnique se met à votre disposition gratuitement pour étudier votre projet et trouver avec vous la meilleure option. Il étudiera avec vous les possibilités et vous épaulera dans vos démarches.

Financez vos travaux grâce au rachat de crédit !

Vous avez déjà plusieurs crédits en cours et vous souhaitez rénover votre logement ?
Regroupez vos crédits et bénéficiez d’une seule mensualité !

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.7/5 - 12 avis