Rachat de crédit urgent : qu’est-ce que c’est, et comment ça marche ?

Un changement radical et imprévu dans sa situation personnelle, familiale ou patrimoniale peut aboutir au déséquilibre dans la gestion de ses finances voire à créer une situation de surendettement. Le rachat de crédit urgent est alors une option à envisager. Comment opérer un regroupement de crédits accéléré ? Réponse.

  • Publié le

Un peu d’air dans votre budget !

1 + 1 + 1 crédits = 1 seul crédit ! Avec le rachat de crédits, vous regroupez toutes vos dettes en une seule, et réduisez ainsi le montant global de vos remboursements… Difficile à croire ?
 
Simulez vos économies pour voir !
 

L’opération consiste à faire racheter rapidement par un organisme prêteur tiers tous les crédits en cours pour les fusionner en un seul emprunt (ce qu’on appelle le rachat de crédit). Le souscripteur peut profiter d’un allègement de ses mensualités tout en allongeant la durée de remboursement. Ainsi, il peut respecter ses créances en urgence sans risquer de tomber dans une spirale négative l’amenant à une situation de surendettement.

Quelles sont les particularités d’un rachat de crédit urgent par rapport à un regroupement de prêts traditionnel ? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre et les conditions à respecter ? Suivez le guide pour trouver la meilleure offre de rachat de crédit urgent par rapport à votre situation !

Comment ça marche ?

La recherche de rachat de crédit urgent implique de contacter un des acteurs suivants :

  • organisme prêteur chez qui l’emprunteur a contracté la plupart des prêts qu’il souhaite regrouper.
  • organisme prêteur tiers concurrent du précédent qui peut formuler une offre de rachat de prêt urgent ;
  • établissement spécialisé dans le rachat de crédit immobilier ou le rachat de crédits à la consommation ;
  • intermédiaire tel qu’un courtier expert dans le rachat de crédit ;
  • organisme local spécialisé dans l’aide et l’accompagnement aux personnes confrontées à une situation de surendettement.

Rachat de crédit urgent : pour quelles raisons ?

Perte d’emploi, divorce, travaux d’habitat impératifs, frais de santé : nombreux sont les cas de figure qui nécessitent un apport financier en urgence pour faire face à ses dépenses mais aussi aux échéances des crédits en cours à rembourser.

Devant un tarissement des rentrées d’argent ou une hausse subite des frais à honorer (voire des deux !), le rachat de crédit en urgence demeure une solution à considérer. Les raisons de faire appel à un rachat de prêts urgent sont donc nombreuses et variées.

Comment obtenir un rachat de crédit urgent ? 

Afin d’obtenir un rachat de prêts rapidement, il est nécessaire de suivre un certain nombre d’étapes. Celles-ci permettent à l’emprunteur d’optimiser son parcours et ainsi de répondre en urgence à la situation dans laquelle il se trouve. Comment demander un rachat de crédits urgent ?

  • Préparer les éléments relatifs à l’emprunt : il convient d’effectuer des copies des contrats de crédit à la consommation en cours ainsi que des tableaux d’amortissement associés.
  • Préparer un dossier complet : afin de maximiser ses chances d’obtenir un rachat de prêts aux meilleures conditions, les emprunteurs peuvent fournir des justificatifs de revenus (bulletins de salaire, avis d’imposition), de charges (quittance de loyer, tableaux d’amortissement) et de patrimoine (taxe foncière, copie de relevés bancaires…).
  • Solliciter l’intervention d’une banque ou d’un organisme spécialisé via un rendez-vous physique, un entretien téléphonique ou une prise de contact directement sur internet.
  • Après étude du dossier, l’organisme financier donne une réponse de principe, établit une proposition de financement et monte le dossier de crédit.
  • Une fois le dossier validé, les emprunteurs reçoivent l’offre de prêt.
  • Pour un prêt à la consommation, ce délai est de 14 jours qui peut être réduit à huit jours.
  • Les fonds sont ensuite débloqués par le prêteur qui rembourse les organismes de crédit directement.
Un jeune homme consulte un avis d’imposition en réfléchissant

Quelles sont les recommandations à suivre pour faire un rachat de crédit urgent ?

Il n’est pas toujours simple de faire confiance à son interlocuteur. Dénicher un organisme de qualité pour effectuer son rachat de crédits sans justificatifs impose de prendre en considération plusieurs critères dont :

  • les offres commerciales formulées ;
  • les taux d’emprunt de rachat de crédit urgent proposés ;
  • le coût des frais de dossier ;
  • la nature et le coût des garanties exigées ;
  • le coût global du nouveau crédit consenti ;
  • la flexibilité du nouveau prêt souscrit, notamment le fait de pouvoir moduler ses mensualités ou d’en faire le report ;
  • la somme possiblement empruntable ;
  • la durée de la période de remboursement et l’âge de fin de prêt.

Un peu d’air dans votre budget !

1 + 1 + 1 crédits = 1 seul crédit ! Avec le rachat de crédits, vous regroupez toutes vos dettes en une seule, et réduisez ainsi le montant global de vos remboursements… Difficile à croire ?
 
Simulez vos économies pour voir !
 

Ne pas confondre urgence et précipitation…

Urgent ou pas, le rachat de crédit nécessite une réflexion. Les seuls critères de taux d’emprunt et de montant de mensualités ne suffisent pas pour faire le meilleur choix. Le souscripteur doit avant tout observer et comparer le taux d’intérêt appliqué et le coût global du crédit (incluant les différents frais inhérents au regroupement de crédits).

Pour cela, il est recommandé de se fier au TEG (taux annuel global). Cela représente une excellente base de comparaison entre plusieurs offres de crédit. En effet, il tient compte de l’ensemble des frais, et non uniquement du taux d’intérêt.

Attention, dans la précipitation, les emprunteurs ont tendance à vouloir solliciter de nombreux organismes financiers spécialisés. Ils imaginent ainsi pouvoir accélérer le processus et se voir formuler des offres plus rapidement. Cette démarche est contre-productive. Pourquoi ? Parce que les banques peuvent se voir remettre le même dossier de la part de plusieurs intermédiaires.

L’établissement financier en déduit l’urgence du dossier à traiter. Cette situation est source de confusion, susceptible de déboucher sur des offres de rachats de crédits urgents mal adaptées à la situation du souscripteur.

L’idéal reste d’éviter de souscrire un rachat de crédits dans l’urgence, et de bien vous donner le temps de préparer vos justificatifs avant de vous engager.

Dans quels délais obtenir un rachat de crédit urgent ?

La procédure de rachat de crédit accélérée doit respecter les étapes classiques d’un rachat de prêt classique. L’organisme prêteur étudie la faisabilité de l’opération, puis formule une offre le cas échéant.

L’emprunteur dispose d’un délai de rétraction de 14 jours. Ce dernier peut-être réduit à huit jours sur votre demande une fois l’offre signée. De fait, le déblocage des fonds n’intervient que lorsque la période de rétraction s’achève.

Le gain de temps ne peut donc pas s’effectuer sur cette partie-là. En revanche, la préparation du dossier et le choix du bon interlocuteur sont les deux critères fondamentaux permettant d’obtenir un rachat de crédits urgent.

Comment faire un rachat de crédit urgent et rapide pour éviter le défaut de paiement ?

Une personne dont le taux d’endettement s’envole n’est plus en mesure à terme de faire face aux échéances de remboursement. C’est alors l’emballement et la longue descente vers le surendettement. Le fait de ne pas pouvoir honorer ses créances provoque également son inscription au Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP).

Comment se retrouve-t-on fiché à la Banque de France ? En cas de :

  • non-paiement de deux mensualités consécutives ;
  • situation d’impayé pendant plus de 60 jours dans le cas d’un remboursement par échéance non mensualisée ;
  • abus de découvert bancaire autorisé suivant une mise en demeure de la banque face à la non régularisation de la situation sous 60 jours pour une somme d’un montant égal ou supérieur à 500 € ;
  • non remboursement du capital restant dû après mise en demeure de payer le créancier.

Le fonctionnement du FICP

Si le particulier ne régularise pas la situation dans un délai de 30 jours, son inscription au FICP est effective. Le fichage dure 5 ans maximum, période durant laquelle tout rachat de crédit urgent apparaît compliqué à obtenir. Pour obtenir sa radiation du FICP, le particulier doit régulariser tous ses paiements.

     Bon à savoir : en cas de surendettement, l’emprunteur est automatiquement fiché au FICP.

Etant donné les conséquences d’être fiché au FICP et les délais d’octroi d’un rachat de crédit urgent, il est primordial d’anticiper une évolution négative de sa situation financière. Dès qu’une dégradation budgétaire personnelle se ressent, l’option d’une restructuration de ses charges de crédit doit être envisagée. Le rachat de crédit urgent a l’avantage d’alléger les mensualités en rallongeant la durée de remboursement, éloignant de fait le danger de concéder des incidents de paiement.

De plus, le fait de regrouper ses prêts (crédits à la consommation, dettes bancaires) en un seul et unique emprunt apporte plus de lisibilité et de transparence. C’est en ayant les idées claires que le souscripteur pourra rétablir la situation de manière plus efficace.

Enfin, le rachat de crédit urgent peut inclure une réserve d’argent pour financer un projet personnel comme l’achat d’un véhicule si pratique dans le cadre de la recherche d’un emploi ou pour engager des travaux urgents dans son logement. Cette trésorerie est une véritable bouffée d’oxygène. Toutefois, il faut respecter le taux d’endettement. Après l’opération de rachat de crédit, le seuil théorique est fixé à 33 %.

Puis-je faire un rachat de crédit urgent si je suis interdit bancaire ?

Une interdiction bancaire, ou « IB », est à distinguer d’un fichage FICP, comme décrit précédemment. En effet, l’interdiction bancaire est consignée dans un autre fichier, appelé le FCC : Fichier Central des Chèques impayés. Un tel fichage apparaît en cas d’émission de chèques sans provision ou d’usage abusif d’une carte bancaire. Sans régularisation entre-temps, il est inscrit pour une durée maximale de 5 ans.

Bien qu’il ne soit pas légalement interdit pour une personne fichée au FCC de souscrire un emprunt bancaire, il est quasiment impossible d’y parvenir. En effet, l’interdiction bancaire signifie une situation très difficile pour l’emprunteur. De ce fait, les organismes financiers n’octroient généralement pas d’emprunt à cette clientèle, d’où l’importance d’anticiper ses difficultés et de les résoudre grâce à un rachat de crédits urgent.

Il est cependant possible d’obtenir la levée d’une interdiction bancaire avant le délai des 5 ans. Pour cela, la personne concernée doit régulariser les incidents auprès de sa banque. Il sera alors beaucoup plus facile d’obtenir un rachat de prêts rapide.

Financez votre projet grâce au rachat de crédit !

Vous avez déjà plusieurs crédits en cours et de nouveaux projets en tête ?
Regroupez vos crédits et bénéficiez d’une seule mensualité !

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.1/5 - 126 avis