Une étude Ifop éclaire le rapport entre les Français et la propriété immobilière

L’accès à la propriété immobilière demeure un des événements les plus engageants pour les Français, derrière le mariage mais devant la signature d’un CDI.

Un paillasson porte l’inscription « Home Sweet Home » dans une maison, sur le parquet

L'acquisition immobilière est un acte essentiel pour les Français. Plus d'un tiers d'entre eux (34 %) l'affirment dans le sondage effectué par l'Ifop pour Le Figaro Immo. Cette réponse arrive en deuxième position, juste derrière le mariage (38 %) mais devant le CDI (29 %). Comment se caractérise cet attachement à la pierre ? Réponses.

Niveau d'engagement : l'achat immobilier comme le mariage

Ce niveau d'engagement exprimé par les sondés trouve son origine sur la modalité de financement d'une telle opération. Le crédit immobilier est un contrat qui engage les souscripteurs sur un temps long. En effet, la durée de remboursement est généralement supérieure à dix ans et a tendance à augmenter actuellement (223 mois en octobre 2018). Il s'agit bien d'une décision qui engage quasiment autant que le mariage dont la durée moyenne est de 15 ans selon l'Insee.

Jugeant les recherches compliquées, acheter un logement pose souci à plus d'une personne interrogée sur deux. Par ordre d'importance, la recherche du bien est la priorité (32 %), devant la négociation du prix d'achat (18 %) et des conditions du prêt immobilier (17 %), et l'accès aux aides publiques (7 %). Au moment de la décision, la localisation géographique demeure un élément prépondérant, même si le financement revêt de plus en plus d'importance.

Un peu d'air dans votre budget !

1 + 1 + 1 crédits = 1 seul crédit... si, si, promis ! Avec le rachat de crédits, vous transformez toutes vos dettes en une seule, et réduisez ainsi le montant global de vos remboursements... Difficile à croire ? Simulez vos économies pour voir !

Je réduis mes mensualités

Achat immobilier : des Français patients en quête de conseils

44 % des Français ne se lancent qu'une fois leur budget déterminé, et 34 % patientent jusqu'à ce qu'ils découvrent une annonce immobilière coup de cœur. Pour 22 %, l'accès à la propriété immobilière passe par la maitrise préalable des diverses étapes du processus de vente. Un bon achat se caractérise surtout par une opération financière adaptée au budget initial (67 %), bien plus que par la rapidité de la transaction (14 %).

En quête de conseils sur les zones de prospection au regard de leurs attentes et de leur budget, les Français se tournent autant vers les agences physiques (47 %) que le web (48 %). Sur Internet, ils consultent plus précisément les sites d'annonces en ligne (23 %), les sites d'agences immobilières (20 %) et les sites de ventes de particulier à particulier (18 %). Plus d'un quart disent aussi échanger avec leur banquier.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3,5/5 - 2 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆