Comparateur assurance animaux

Comparez et trouvez la meilleure offre d’assurance pour votre animal !
Service gratuit. Résultats en 2 min.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.2/5 - 610 avis

Assurance animaux, est-ce obligatoire ?

Légalement parlant, souscrire une assurance animaux n’est pas obligatoire. En revanche, les frais vétérinaires suite à l’adoption de votre compagnon peuvent vite peser dans la balance du budget familial. En effet, comme pour les humains, les accidents, les accrochages, les rhumes qui durent un peu, etc. Tout autant de choses qui vont demander interventions diverses et achats de médicaments. Pour mieux protéger votre fidèle ami, beaucoup de compagnies d’assurances proposent des contrats d’assurance animaux. Comment choisir la bonne offre sinon en réalisant un comparateur ?

Comparateur assurance animaux : pourquoi souscrire un contrat ?

Les coûts vétérinaires, vous avez dû le remarquer, sont bien souvent élevés. Souscrire un contrat d’assurance animaux vous permet donc de réduire vos dépenses.

Même si la souscription exige un versement mensuel, comme c’est le cas pour nos mutuelles santé, ces cotisations sont très vite rentabilisées.

De manière générale, une assurance animaux peut coûter entre 60 et 950 € par an, en fonction des garanties choisies et de la formule souscrite. En revanche, dès que votre animal a besoin de soins spécifiques, que ce soit dû à une maladie ou un accident, les frais peuvent vite grimper dans l’ordre de milliers d’euros. Une assurance santé animaux vous permet un remboursement en partie ou total de ces frais vétérinaires.

Comment fonctionne une assurance animaux ?

Le fonctionnement d’une assurance animaux est sensiblement le même que celui de notre mutuelle santé. En effet, en tant que maître d’un animal, vous souscrivez à une couverture santé, plus ou moins importante afin de protéger votre petit compagnon. Plusieurs contrats existent, n’hésitez pas à faire un comparateur d’offres pour trouver la plus adaptée aux besoins de votre animal.

     Bon à savoir :

Certains contrats d’assurance comprennent des délais de carence. Ces derniers vont généralement de 24 h (pour un accident) à 45 jours pour une maladie. Si cette maladie entraîne des soins chirurgicaux, le délai peut monter à 6 mois, allant jusqu’à 120 jours pour une chirurgie orthopédique.

N’hésitez pas à faire un comparateur d’offres pour voir lesquelles vous proposent les meilleurs délais.

Comparateur des diverses formules, pour plusieurs niveaux de protection

Une compagnie d’assurance est libre de proposer les tarifs à mettre en vigueur. De fait, un assureur peut choisir ses prix, fixer ses garanties et ses conditions. Cependant, beaucoup d’enseignes affichent ce type de formules :

  • Basique
    • souvent dites économiques, ce sont des formules d’entrée de gamme. Elles vous permettent généralement de couvrir les frais vétérinaires en cas de maladie et/ou d’accident. Le taux de remboursement quant à lui est souvent à hauteur de 50 à 70 %. Elles vous permettent un soutien financier lors de vos visites chez le vétérinaire, mais le plafond annuel de remboursements est peu élevé. La prise en charge est bien souvent limitée. Généralement, les cotisations oscillent de 5 à 15 € par mois. Le plafond de remboursements annuel est compris entre 1000 et 1400 €.
  • Confort ou Médiane
    • une solution intermédiaire qui satisfait le plus grand nombre. De manière générale, elle couvre les soins suite à une maladie ou un accident, mais aussi les examens complémentaires. Pour des cotisations mensuelles raisonnables, le taux de remboursement est situé entre 70 et 85 %. Le plafond de remboursement annuel varie de 1300 à 1700 € par an. Pour cette formule, il faut compter généralement des mensualités de l’ordre de 15 à 30 €.
  • Premium
    • les formules premium quant à elles sont des offres haut de gamme, et complètes. Elles sont plus onéreuses mais couvrent cependant . Entre autres, elles prévoient la prise en charge d’examens, des frais d’analyse, de pharmacie ainsi que des frais d’euthanasie et d’obsèques. Le taux de remboursement quant à lui est entre 90 et 100 %. Les cotisations peuvent varier de 30 à 80 € par mois, voire plus. Le plafond de remboursement annuel quant à lui atteint les 2200 € en moyenne.

Dans la plupart des contrats, les formules prennent en charge les soins dits de prévention tels que la vaccination, le détartrage dentaire et la stérilisation.

Le fonctionnement de l’assurance est relativement simple

Vous devez simplement remettre à votre vétérinaire une feuille de soins. Une fois que vous vous êtes acquitté de la facture du praticien, il suffit à ce dernier de remplir la feuille de soins, de la dater et de la signer/ tamponner. De votre côté, vous devez renvoyer cette feuille de soin remplie avec la facture détaillée des interventions et vous obtiendrez remboursement des frais en fonction de votre contrat et des garanties dont il dispose.

Dans un délai s’étalant de quelques heures à plusieurs semaines en fonction de votre contrat, vous recevrez un remboursement par virement, directement sur votre compte bancaire.

     Bon à savoir :

Vous devez envoyer une facture détaillée des soins, car seuls ceux pris en compte dans votre contrat vous seront remboursés, quel que soit le taux de remboursement appliqué.

Là encore, n’hésitez pas à effectuer un comparateur d’offres afin de trouver la formule la plus adaptée aux besoins de votre compagnon et à votre budget.

Les exclusions au contrat

Chaque assureur détient sa propre liste d’exclusions, d’où l’utilité de faire un comparateur d’offres.

En revanche, voici les exclusions quasi incontournables dans les contrats d’assurance animaux :

  • L’âge de votre animal
  • en effet, cela peut être un motif d’exclusion. Généralement, les compagnies d’assurance acceptent les animaux âgés de 3 mois à 8 ans. Plus votre animal est âgé, plus les risques de santé sont fréquents et somme toute normaux, puisque dus à la vieillesse.
  • L’état de santé général de votre compagnon
  • là aussi, un assureur ne prendra que rarement en compte un problème de santé déjà connu de votre ami à poils.

     Bon à savoir :

Nous vous recommandons de ne pas attendre pour prendre une assurance ! Dans un premier temps, parce que plus votre animal sera jeune, moins il sera considéré « à risques » et votre contrat sera meilleur marché. Pour le bien être de votre compagnon et de votre budget, évitez d’attendre que votre ami ait été malade pour l’assurer : cela évite d’avoir des soins exclus des garanties mises en place.

JeChange vous aide à faire le point grâce à son comparateur d’assurances animaux.

Vos avis sont importants pour nous