Pourquoi les banques en ligne sont moins chères ?

Les banques en ligne sont moins chères grâce au poids moindre de leurs coûts structurels de fonctionnement. Délestées d’agences physiques et d’effectifs pléthoriques, les banques à distance ont plus de latitude pour fixer leurs tarifs.

Un jeune homme lit les informations de sa carte bancaire devant son écran d’ordinateur portable au bureau

Les banques en ligne se distinguent des banques traditionnelles en dématérialisant le parcours client, depuis la souscription en ligne jusqu'à la distribution de produits bancaires à distance. Grâce à des tarifs accessibles à tous, elles constituent les banques les moins chères du marché. Alors, simple effet de communication ou réalité ? Revenons ensemble sur la grille tarifaire des banques à distance.

Quels sont les services gratuits des banques en ligne ?

Les banques en ligne grappillent des parts de marché sur les établissements traditionnels. Elles profitent notamment de coûts structurels bien plus légers mais aussi de contraintes plus limitées pour formuler des offres commerciales agressives. Leur succès relatif est également alimenté par l'instauration de vastes campagnes publicitaires. Les banques en ligne dépensent en effet sans compter dans leur stratégie d'acquisition client, quitte à enchainer des bilans annuels déficitaires.

Pour capter la clientèle, les banques en ligne distribuent par exemple des primes de bienvenue pour les nouvelles souscriptions. Ces bonus promotionnels peuvent aller de 80 euros à 160 euros. Elles mettent aussi en place des taux boostés sur quelques mois pour toute nouvelle ouverture d'un livret d'épargne bancaire. Mais surtout, les banques en ligne misent sur la gratuité pour séduire les prospects. 

Outre les services gratuits obligatoires imposés à toutes les banques, les banques à distance proposent l'ouverture d'un compte courant et l'octroi d'une carte bancaire sans frais. Elles ne prélèvent rien sur les opérations bancaires courantes y compris les paiements et les retraits en zone euro. Toutefois, cette gratuité est conditionnée, parfois à plusieurs niveaux.

Quelles sont les conditions pour ouvrir gratuitement un compte dans une banque en ligne ?

Les barrières à l'entrée prennent plusieurs formes. Pour les offres standards, par exemple, il y a plusieurs conditions pour ouvrir un compte gratuitement :

Conditions

Exemples

De revenus

1000 euros nets par mois pour Hello bank!

De revenus ou d'encours

1000 euros nets par mois ou 2.500 euros d'encours pour Boursorama Banque ;

1200 euros nets par mois et 5.000 euros d'encours pour Fortunéo Banque.

De revenus et d'usage de carte bancaire

1600 euros nets par mois pour BforBank et 3 paiements par trimestre (BforBank propose directement une carte bancaire haut de gamme Visa Premier).

De versements ou d'encours

1200 euros par mois à verser sur le compte courant chez ING Direct (ING Direct propose directement une carte bancaire haut de gamme Gold MasterCard) ou 5.000 euros d'encours (en cas de non respect, il faut s'acquitter de 5 euros par mois).

D'usage de la carte bancaire

3 opérations par mois chez Orange Bank (en cas de non respect, il faut s'acquitter de 5 euros par mois).

Quels sont les services payants chez les banques en ligne ?

Toutes ces pure players ne facturent pas aux mêmes prix leurs services, d'où l'intérêt d'utiliser un comparateur de banques en ligne afin d'évaluer précisément les frais de gestion de compte facturés et les services bancaires à la carte proposés.

Généralement, l'assurance de moyen de paiement est gratuite (notamment chez Boursorama Banque, Fortuneo, ING Direct, Orange Bank). Idem pour les opérations bancaires courantes (prélèvement, virement).

Les retraits et les paiements illimités hors réseau en zone euro sont également gratuits, sauf pour les offres C-Zam et Nickel, et dans une moindre mesure pour les offres Eko By CA, N26 et Revolut. En ce qui concerne les paiements par carte bancaire en devises, la gratuité prédomine encore dans la plupart des banques en ligne, même si des exceptions existent à l'instar d'Orange Bank et d'Axa Bank qui ponctionnent 2 % du montant par opération.

Les paiements en devises sont en revanche payants, bien que les tarifs restent attractifs. Parmi les moins onéreuses lors d'un séjour à l'étranger, citons N26 (1,70 % du montant), Boursorama Banque et Fortuneo (1,94 %) et BforBank (1,95 %). Notez que la néobanque Revolut autorise gratuitement les paiements et les retraits en devises jusqu'à 200 euros par mois (2 % du montant par opération au-delà).

Bon à savoir  : souscrire une offre premium plus chère permet de supprimer ces frais ainsi que d'élargir les garanties d'assistance et d'assurance.

Attention tout de même à la facture qui augmente en cas d'opérations ou de demandes particulières, suite à des incidents de paiement ou des dysfonctionnements du compte. Néanmoins, le cadre légal plafonne certains frais bancaires, limitant ainsi le coût des commissions d'intervention.

Enfin, les néobanques et les comptes sans banque qui ne disposent pas de la licence bancaire (contrairement aux banques en ligne) ne peuvent proposer de découvert bancaire, ni de chéquiers ni de produits d'épargne, de crédit ou d'assurance.

De même, les banques à distance ne permettent pas d'échanger en face à face avec un conseiller bancaire attitré, ce qui peut refroidir certains usagers. Mais les faibles effectifs participent à cette tarification avantageuse qui fait des banques en ligne les banques les moins chères du marché.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4,4/5 - 5 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆