Mutuelle santé, comment trouver la mutuelle adaptée à son handicap ?

En tant que personne handicapée, vous pouvez être amené à avoir plus de dépenses de santé qu’une personne ne souffrant d’aucun handicap. C’est pourquoi il est intéressant de souscrire une mutuelle santé handicap.

  1. Quel remboursement par la sécurité sociale pour les personnes handicapées ?
  2. Mutuelle handicap, est-elle obligatoire ?
  3. Quelles sont les aides pour les personnes en situation de handicap ?
  4. Comment choisir une complémentaire santé pour handicapé ?

Avec une mutuelle handicap, vous allez pouvoir obtenir des remboursements adaptés à vos besoins réels. Malgré un remboursement à 100 % de la Sécurité sociale, sous certaines conditions, des frais peuvent rester à votre charge, notamment si les professionnels de santé prennent des dépassements d’honoraires.

Quel remboursement par la sécurité sociale pour les personnes handicapées ?

Le remboursement va dépendre de la nature de votre handicap. Si celui-ci est reconnu, vous pouvez prétendre à un remboursement à hauteur de 100 % et être ainsi exonéré du ticket modérateur.

Attention, ce remboursement à 100 % est fixé selon la base de remboursement de la Sécurité sociale et non sur le montant réel de la dépense. Il peut donc exister un reste à charge qui sera, selon votre contrat, compensé par votre mutuelle santé handicap.

Voici les conditions à respecter pour bénéficier d’une prise en charge à 100 % :

  • souffrir d’une pathologie inscrite dans la liste des 30 affections de longue durée (ALD) et souffrir d’un handicap lié à l’une de celles-ci. C’est le cas par exemple de la sclérose en plaques, de la paraplégie ou encore de l’insuffisance cardiaque grave ;
  • souffrir d’une affection hors liste, mais invalidante, à l’image de la malformation congénitale des membres ;
  • être titulaire d’une rente accident du travail ou maladie professionnelle avec un taux égal ou supérieur à 66,66 % ;
  • être bénéficiaire d’une pension d’invalidité, d’une pension de retraite après une pension d’invalidité, ou d’une pension de veuf(ve) invalide.

Mutuelle handicap, est-elle obligatoire ?

En France, la mutuelle est obligatoire si vous êtes salarié du secteur privé depuis la loi ANI de 2016, même s’il existe des conditions qui permettent de refuser cette mutuelle collective. Dans ce cadre, ce n’est pas vous qui choisissez la nature des garanties, mais votre employeur.

Vous pouvez toutefois souscrire des renforts et ainsi bénéficier d’une couverture plus importante. A terme, vous pourrez profiter de la portabilité de votre mutuelle.

Ainsi, la mutuelle handicap n’est, en soi, pas obligatoire. Toutefois, handicap et mutuelle sont liés. De fait, être handicapé, c’est se rendre plus souvent chez le médecin et, surtout, chez des spécialistes. Si vous êtes salarié du privé, les renforts pourront vous aider à prendre en charge les éventuels dépassements d’honoraires, les frais importants liés au dentaire, à l’optique et à l’audition, etc.

Si vous n’avez pas d’obligation en matière de mutuelle, nous ne pouvons que vous conseiller de souscrire une mutuelle individuelle adaptée à votre handicap.

Quelles sont les aides pour les personnes en situation de handicap ?

En France, il existe diverses aides pour les personnes handicapées afin qu’elles puissent bénéficier d’un revenu ou d’un complément de revenu. Cela viendra compenser le fait qu’elles ne peuvent travailler de la même manière que les autres selon la nature de leur handicap.

Voici quelques aides auxquelles vous pouvez prétendre :

  • l’allocation adulte handicapé (AAH) : pour en bénéficier, vous devez présenter un taux d’incapacité de 80 % minimum. Si vous ne pouvez accéder à l’emploi de manière durable, le taux d’incapacité peut se situer entre 50 et 79 %. Il faut avoir 20 ans minimum et respecter un plafond de ressources ;
  • la prise en charge à 100 % de la Sécurité sociale au titre de l’ALD ;
  • la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) qui prend en charge les dépenses de santé à la place de la mutuelle classique ;
  • l’aide au paiement de la complémentaire santé (ACS) : la CMU-C s’obtient sous conditions de ressources. Si vos revenus sont trop élevés, vous pouvez peut-être prétendre à l’ACS, aussi sous conditions de ressources. Cette fois, la prise en charge n’est pas intégrale, mais vous bénéficiez d’une aide pour payer votre mutuelle handicap moteur ou mental.

Comment choisir une complémentaire santé pour handicapé ?

Nous l’avons dit, mutuelle et handicap sont liés. Impossible d’être dans cette situation et de ne pas souscrire une mutuelle santé handicap. Toutefois, l’objectif n’est pas de trouver une complémentaire parce qu’il le faut. Il est nécessaire de bien choisir sa mutuelle pour compléter au mieux les remboursements du régime d’Assurance Maladie et réduire, voire supprimer le reste à charge.

Ces thématiques pourraient vous intéresser

Les garanties indispensables

Si vous envisagez de souscrire une mutuelle handicap moteur ou mental, vous devez choisir, de prime abord, les garanties indispensables au quotidien. Il s’agit ici des remboursements des consultations, de l’hospitalisation, mais aussi des remboursements au niveau dentaire et optique.

N’oublions pas également l’appareillage pour mieux entendre, cela peut s’avérer indispensable. Bien choisir les garanties essentielles de sa mutuelle handicap, c’est souscrire un contrat qui vous permettra d’être en bonne santé et de ne pas renoncer aux soins.

Les garanties conseillées

Lorsque vous choisissez votre mutuelle, il est important, nous l’avons dit, de choisir des garanties adaptées. En tant que personne handicapée, si vous consultez régulièrement des spécialistes qui facturent des dépassements d’honoraires, trouvez une mutuelle santé handicap qui les rembourse au mieux. De même, votre mutuelle devra rembourser l’appareillage lié à votre handicap, un comparateur de mutuelle santé vous aidera à trouver la garantie la mieux adaptée à votre situation.

Les niveaux de remboursement

Il existe divers niveaux de remboursement dans le cadre de la mutuelle handicap. Le choix se fera selon vos besoins, mais aussi votre budget. Plus les remboursements sont importants, plus la cotisation est élevée, c’est logique. Adaptez votre niveau de remboursement à vos habitudes en termes de dépenses de santé pour trouver le meilleur rapport qualité/prix.

Le coût de la complémentaire santé pour personnes handicapées

Le coût de la mutuelle santé handicap va varier selon la nature des garanties et selon la compagnie que vous aurez choisie. C’est donc votre handicap lui-même et vos besoins spécifiques qui vont déterminer le coût de votre complémentaire santé.

Les prix sont libres en la matière, nous ne pouvons que vous conseiller d’utiliser un comparateur de mutuelle santé. C’est simple et rapide, vous allez pouvoir obtenir des devis de mutuelle très différents, tant en termes de prix que de garanties.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

5/5 - 6 avis