Quelle assurance pour vos vacances à l'étranger ?

Savez-vous à quelle hauteur seront pris en charge des frais de santé survenus à l'étranger ? JeChange fait le point sur vos droits : un guide à lire en vue de partir en vacances l'esprit tranquille !

  • Publié le 03/07/2012 (mis à jour le 23/04/2015)
  • Écrit par
Assurance santé en vacances
La Carte Européenne d'Assurance Maladie constitue un précieux sésame quant à la prise en charge des frais médicaux dans n'importe quel État membre de l'UE.

La perspective de passer des vacances hors des frontières françaises ne doit pas faire oublier la prise de précautions élémentaires en matière d'assurance santé pour soi-même comme pour ceux qui feront partie du voyage.

Partir tout en étant protégé quoi qu'il arrive est une démarche responsable pour éviter de payer plus cher les soins dispensés hors des frontières et ainsi mal terminer des vacances pourtant bien commencées.

La prise en charge des frais médicaux en Europe

Un précieux sésame : la Carte Européenne d'Assurance Maladie

Avant de partir dans un pays membre de l'Union européenne, il est impératif de se procurer au moins deux semaines avant le départ la Carte Européenne d'Assurance Maladie (CEAM). Cette carte, en vigueur depuis le 1er juin 2004, sera utilisée lors d'un séjour temporaire dans un pays autre que celui d'origine. Elle est délivrée par la Caisse d'Assurance Maladie de l'assuré social, par Internet, courrier ou fax. Aucun justificatif n'est à fournir.

Cette carte, équivalente de la Carte Vitale en France, est la même pour tous les États membres de l'Union, et présente pour tous les mêmes caractéristiques techniques.

Elle atteste de l'appartenance de son titulaire au régime de l'Assurance Maladie français et lui offre la couverture de ses frais médicaux engagés partout en Europe aux mêmes conditions que les assurés du pays concerné, dans le respect de la législation en vigueur du pays dispensant les soins.

La Carte Européenne d'Assurance Maladie, gratuite, individuelle et nominative est délivrée pour chaque membre de la famille, même âgé de moins de 16 ans et reste valable une année. Elle ne doit pas être utilisée pour un séjour en Europe dans un but médical. Elle est prévue pour servir uniquement dans le cadre d'un séjour touristique, linguistique ou professionnel et pour des soins en aucun cas prévus à l'avance. Tout acte de chirurgie esthétique par exemple ne sera bien entendu pas pris en compte...

Son fonctionnement

La CEAM devra être présentée dans les établissement médicaux qui accueilleront l'assuré social. Elle garantit un accès direct aux prestataires de soins dans le pays de séjour et dispense de l'avance de frais au même titre que les assurés du pays d'accueil.

En cas d'oubli, de vol, de perte ou en l'absence de cette carte, le malade devra avancer le montant des soins et demander leur remboursement à son retour en France en présentant toutes les factures et justificatifs inhérents aux frais engagés. Ces documents devront être accompagnés du formulaire « soins reçus à l'étranger » et permettront d'obtenir un remboursement au choix :

  • soit sur la base des tarifs en vigueur de l'État de séjour et dans la limite des dépenses engagées,
  • soit selon la législation française en le signalant sur le formulaire S3125.

Il est conseillé de ne pas trop tarder pour demander cette carte au risque de se voir délivrer une carte provisoire, valable seulement 3 mois.

La prise en charge de frais de santé hors Europe

Si le voyage prévu se situe à l'étranger hors des limites de l'Espace Économique Européen, il convient de se renseigner auprès de la Caisse d'Assurance Maladie pour savoir si le pays accueillant a signé une convention de Sécurité sociale avec la France. Si tel est le cas, l'assuré social malade à l'étranger pourra bénéficier d'une prise en charge des soins selon les modalités édictées par la convention.

Dans le cas contraire, l'assuré devra régler sur place l'intégralité des soins et des médicaments et, sur présentation de justificatifs (factures), demander dès le retour en France le remboursement au vu des tarifs conventionnés français, dans la mesure où il s'agissait de soins d'urgence. Il faut savoir que certains pays tiers à l'Union européenne pratiquent des tarifs de soins élevés.

Les assurances liées aux cartes de crédit

Les titulaires de cartes de crédit et tout particulièrement pour les cartes dites « haut de gamme », proposent des garanties d'assistance pour tout problème de santé à l'étranger, rapatriement mis à part. En cas de besoin, un service d'assistance est offert pour tous les possesseurs de ces types de cartes bancaires, permettant de faciliter les démarches.

Si la carte n'offre pas de garanties suffisantes, il est possible et même fortement conseillé de souscrire à une assurance complémentaire.

Les assurances complémentaires

Pour compléter les prestations offertes par les régimes obligatoires de l'assurance maladie, les compagnies d'assurance proposent des couvertures d'assurance santé et accidents corporels. Avant tout départ, il est donc important de vérifier ses garanties, les exclusions, les délais d'attente ou de carence, leur territorialité et de les compléter si elle s'avèrent insuffisantes.

L'assurance complémentaire santé remboursera tout ou partie des frais de soins restant à charge après le remboursement par l'Assurance Maladie. Certaines formules incluent également les frais hospitaliers et le remboursement d'un billet aller/retour pour un proche désirant se rendre au chevet du malade.

Dans le cas d'accidents corporels, un contrat d'assurance individuelle permettra de bénéficier de prestations forfaitaires ou indemnitaires comme des indemnités journalières ou un capital qui sera versé en cas d'invalidité et de manière plus générale pour pallier aux dépenses non prises en charge par la Sécurité sociale. À noter que certaines prestations peuvent être cumulées avec les indemnités obtenues suite à un recours contre le responsable de l'accident.

Vous avez prévu de partir à l'étranger ? Pensez à utiliser notre comparatif de mutuelles pour être sûr d'être bien couvert avant votre départ !

0 note - Soyez le premier à noter
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆