Thermostat Nest et Pack Chauffage : Direct Énergie innove

Avec Nest, la promesse commerciale faite à ses abonnés par Direct Énergie, premier fournisseur alternatif d’énergie de France, peut tenir en quelques mots : conjuguer réduction du montant de leur facture de gaz à pilotage de leur installation domestique, et ce, en toute simplicité. Alors, pari tenu… ?

Le thermostat Nest est subventionné en France par Direct Énergie

Présents jusqu'alors sur les seuls marchés anglo-saxons – États-Unis, Canada et Royaume-Uni -, les produits connectés intelligents de la firme californienne débarquent sur le Vieux Continent.

Subventionnés par Lampiris en Belgique ou Essent aux Pays-Bas, ces appareils de domotique sont intégrés à une offre spéciale commercialisée par Direct Énergie sur le marché français : le Pack Chauffage.

Le thermostat intelligent de Nest : gadget ou outil source de véritables économies ? 

Mais de quoi parle-t-on au juste ? D'une success-story comme sait en compter la Silicon Valley avant tout. Fondée en 2011 par deux anciens d'Apple, Nest est rachetée un peu moins de trois ans après sa création par le géant du web Google, pour la modique somme de… 3,2 milliards de dollars. Entre temps, elle aura su s'imposer sur le marché nord-américain, conquérir et fidéliser plus d'un million de clients et employer près de 600 personnes.

Une réussite fulgurante d'autant plus impressionnante que la firme n'a bâti son succès que sur la conception de deux produits composant sa gamme : un thermostat et un détecteur de fumée, tous deux connectés. Et tous deux mis en vente à un prix relativement élevé qui plus est : « Learning Thermostat » est ainsi vendu outre-Manche 179 livres, soit environ 225 euros pièce.

Comment donc expliquer un tel succès à partir de ces seuls éléments, sinon à passer outre la caractéristique essentielle propre à ces deux objets : leur intelligence supposée ? À la différence de produits communs de domotique, permettant de rendre votre maison « connectée », ceux de Nest se proposent de la rendre « consciente, au service de ses occupants ».

C'est là la valeur ajoutée de ce « Learning Thermostat ». Contrairement à un banal thermostat connecté, permettant un pilotage du chauffage de votre foyer à distance via votre smartphone ou tout autre appareil, le thermostat de Nest est capable d'apprendre par lui-même à connaître les habitudes des occupants du logement dans lequel il est installé.

Mis en service en complément d'un détecteur de fumée et de monoxyde de carbone doté de capteurs de mouvements et de luminosité, ce thermostat peut par exemple arrêter le chauffage d'une pièce s'il ne perçoit plus votre présence, mais l'inverse est également vrai.

Cette capacité du thermostat à se reprogrammer tout seul en fonction de vos habitudes pour une période de temps donnée, à mémoriser vos préférences de température et à trouver le bon équilibre confort-économie d'énergie via une technologie basée sur de l'auto-apprentissage fait de Nest un outil particulièrement innovant et utile à l'emploi.

La promesse de réaliser de 15 à 20 % d'économies sur sa facture d'énergie

Bien évidemment, l'on peut penser qu'un thermostat capable de détecter la présence des occupants d'un logement et de décider par lui-même de chauffer – ou non – certaines pièces en conséquence est susceptible d'optimiser non seulement la température intérieure de votre habitat mais aussi votre consommation d'énergie et ainsi limiter le montant de vos dépenses.

Chiffrer avec précision ces gains en énergie est en revanche un exercice un brin plus délicat, mais qui ne semble pas désarçonner pour autant les cols blancs de l'entreprise. « Learning Thermostat permet de faire baisser sa facture de chauffage de 15 % à 20 % », affirme Lionel Paillet, directeur général Europe de Nest.

Chiffres exacts ou pas, le renchérissement du coût de l'énergie aidant, Nest n'aura vraisemblablement pas de mal à convaincre sur les économies d'énergie que ses produits sont susceptibles de faire réaliser à leurs utilisateurs. C'est donc sur un tout autre terrain que la filiale de Google est attendue de pied ferme : celui de la protection des données personnelles qui lui sont confiées.

« Nest fait du respect de la vie privée une de ses principales préoccupations », affirme-t-on du côté de la firme, vraisemblablement conscient de la sensibilité de ce type de question auprès d'un public européen. Et d'aussitôt préciser que Nest possède « un siège social et des équipes distinctes de celles de Google. Nous considérons que la maison est le lieu le plus privé qu'il soit ».

Direct Énergie, premier fournisseur en France à subventionner Nest

Autant le dire d'entrée de jeu : tous les ménages français ne sont pas éligibles à Nest. D'une part, et c'est là le principal bémol de ce produit, le thermostat n'est pas compatible avec les foyers équipés d'un chauffage 100 % électrique. Soit environ 30 % du parc de logement actuel de l'Hexagone !

D'autre part, cette solution énergétique n'est pas à la portée de toutes les bourses. En sus du prix de l'équipement – on l'estime à la louche à 250 euros, celui-ci nécessite d'être installé par un professionnel agréé par Nest : comptez environ 90 euros de plus.

Ce ticket d'entrée élevé n'a pour autant pas découragé Direct Énergie, premier fournisseur alternatif d'énergie de France de faire du thermostat Nest la vedette de sa nouvelle offre de rentrée, sobrement baptisée « Pack Chauffage ».

Si pour l'heure, Direct Énergie ne précise aucun prix, l'on sait cependant que ce pack comprend la gamme de services et produits suivants :

  • un diagnostic sécurité visant à s'assurer de la sécurité de votre chaudière (conformité aux normes, fuites possibles…)
  • son entretien annuel ainsi qu'un ramonage au besoin
  • l'intervention prioritaire (sans autre précision) d'un technicien en cas de panne de votre installation
  • le fameux thermostat Nest, avec pose comme mise en service inclues dans l'offre

Bien entendu, l'éligibilité à cette offre suppose enfin la souscription à un contrat de fourniture d'énergie – gaz naturel seulement ou gaz combiné à de l'électricité – auprès de Direct Énergie.

Le fournisseur d'énergie, par ailleurs fort de près de 1,1 million d'abonnés, précise que cette offre est réservée aux foyers chauffés au gaz naturel grâce à une chaudière individuelle et que ce Pack sera mis sur le marché fin septembre.

Vous déménagez ?

Laissez JeChange se charger de la souscription et résiliation de vos contrats d'énergie, vous êtes bien trop occupé pour ça ! Nos conseillers vous guident parmi les meilleures offres du marché. Choisissez celle qui vous convient et emménagez la tête reposée !

Rappel gratuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.2/5 - 12 avis