Energie : et si elle vous était facturée en fonction de vos revenus ?

Et si le prix de l'énergie était fixé en fonction des revenus ? C'est la question qui se pose actuellement pour l'arrivée de l'année 2023.

  • Publié le

Une hypothèse retenue comme fiable : les plus riches payent l’énergie plus cher

Des réflexions sont sur la table à ce jour concernant le prix de l’énergie. En effet, avec l’explosion des cours, maintenir l’envolée des prix est une priorité. Les consommateurs, aujourd’hui encore bien protégés grâce au bouclier tarifaire de l’Etat, devraient sentir les répercussions en début d’année 2023, avec la fin de cette protection. Pour rappel, la reprise économique mondiale post pandémie a commencé à faire grimper les prix de l’énergie avec une crise bien marquée par différents enjeux, suivie par la guerre en Ukraine.

chèque énergie

L’Etat continuera toutefois d’apporter une aide, mais celle-ci ciblera les foyers les plus modestes. Bruno le Maire a indiqué le 11 juillet qu’il faudra, « à partir du 1er janvier 2023, que sur l’électricité et le gaz, on soutienne davantage ceux qui en ont besoin. Mais pour qu’on puisse le faire, il faut aussi qu’il y ait des augmentations pour ceux qui peuvent se le permettre. Cela veut dire qu’on tiendra compte du niveau de revenu des personnes ». La Première ministre, Elisabeth Borne, expliquait la veille qu’on « ne va pas exposer les Français les plus modestes à des hausses inconsidérées du prix de l’énergie ».

Sans le bouclier tarifaire, le prix du gaz aurait dû augmenter de 54 % hors taxe en juin 2022, par rapport à octobre 2021. Pour rappel, le mois d’octobre avait déjà marqué une augmentation non négligeable.

Une facture d’énergie en fonction des revenus, une proposition à l’étude

Dans le cadre de la loi pouvoir d’achat, des sujets sur la protection des Français sont nombreux. Le gouvernement est sur de nombreux fronts, notamment sur le carburant et l’énergie. Une des adaptations possibles concernant le prix de l’énergie serait donc d’adapter la facture en fonction des revenus. Le ministre de l’économie avait déclaré que « nous commençons à cibler ceux qui en ont le plus besoin. On le fait sur le carburant ».

Au vu du coup de la mesure d’aide qu’est le bouclier tarifaire, elle ne pourra pas s’étaler plus dans le temps. Pour le gouvernement, « il faut passer de mécanismes généraux à des mécanismes plus ciblés ».

Des hausses à prévoir dès janvier 2023

Payer ses factures en fonction de son salaire est donc une piste retenue par le gouvernement. Pour Bruno le Maire, cela veut dire « qu’on tiendra compte du niveau de revenu des personnes ».

S’il n’y a, pour l’instant, pas plus de précision, cette possibilité reste en lice pour des solutions éventuelles au 1er janvier 2023. « Le prix du gaz aurait dû augmenter de 50 %, et les Français ont vu zéro augmentation » a souligné Bruno le Maire. Il ajoute que pour l’électricité, cette dernière aurait dû augmenter de 35 % là où elle a été plafonnée à 4 % aujourd’hui. Pour lui, « à partir du premier janvier, il faudra faire passer un certain nombre de hausses [dans le secteur de l’énergie], en fonction du niveau des revenus ».

Et pour ceux qui se chauffent au fioul ?

Le Républicains ont déposé un amendement concernant les foyers qui se chauffent au fioul. S’il a reçu un avis défavorable du gouvernement, les députés abondent cette proposition et votent pour une aide.

Dans ce dernier, on peut lire qu’à « défaut d’une baisse généralisée sur des taxes sur l’énergie en pleine crise énergétique, cet amendement propose une aide exceptionnelle de soutien aux particuliers utilisant le fioul comme chauffage. Il s’agit ici de faire preuve de pragmatisme avant la disparition souhaitée des chaudières au fioul, en soutenant de manière temporaire les Français qui utilisent encore ce chauffage ».

Vive les économies !

Le pouvoir d’achat, ses hauts, ses bas… Chez JeChange on connait ! Vous saviez qu’un changement de fournisseur d’énergie, d’internet ou même d’assurance peut vous aider à arrondir vos fins de mois ?
On s’occupe de tout pour vous !

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.5/5 - 6 avis