edf

ERDF : raccordement, relevé et contacts

Enedis (ex ERDF) assure la gestion et la maintenance du réseau de distribution d'électricité sur 95% du territoire français. Cette mission essentielle permet notamment à tous les particuliers d'opter pour le fournisseur d'électricité de leur choix, et garantit un approvisionnement sécurisé en énergie jusqu'au compteur.

Pour une mise en service rapide et gratuite contactez-nous

Ou appelez directement le : 0800 811 911 Appel gratuit

L’identité et les activités d’Enedis ont connu de nombreuses évolutions au cours des dernières années, et notamment depuis la libéralisation du marché de l’électricité intervenue au 1er juillet 2007. Ci-dessous tout ce que vous devez savoir sur le rôle et les missions de cet acteur incontournable de votre quotidien !

ERDF, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité

En France, le réseau électrique de distribution est la propriété des collectivités locales, qui en confient la gestion à un « gestionnaire de réseau de distribution » ou GRD, via une délégation de service public. Selon les particularités historiques liées à la distribution de l’électricité dans chaque région, le GRD peut être :

  • Enedis (ex ERDF), une filiale d’EDF compétente sur environ 95% du territoire français.
  • Une entreprise locale de distribution, ou ELD. On compte en France un total de 150 ELD, qui se répartissent les 5% du territoire restant.

Le statut juridique d’Enedis

Enedis a le statut juridique d’une société anonyme (SA). Elle reste cependant une filiale du groupe EDF à 100%. L’entreprise dispose de sources de financement en lien avec la mission de service public dont elle exerce le monopole : en guise de compensation des coûts d’exploitation du réseau, elle perçoit notamment le Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité (TURPE), une taxe prélevée sur la facture de l’abonnement à l’électricité de tous les consommateurs.

Le TURPE représente 90% des ressources financières d’Enedis. La révision de son montant fait l’objet d’une proposition de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), puis d’une validation du gouvernement.

La gouvernance d’ERDF

La gouvernance du gestionnaire de réseau Enedis est assurée par deux organes dont les rôles sont bien distincts :

  • Le directoire d’Enedis est composé de 5 membres, dont un président, cette fonction étant occupée par M. Philippe Mouloubou depuis sa désignation en 2014. Le rôle du directoire consiste à définir les grandes orientations du développement de l’entreprise en matière de stratégie industrielle, sociale ou environnementale.
  • Le conseil de surveillance assure quant à lui le contrôle et la supervision des indicateurs économiques de l’entreprise. Il est présidé par M. Christian Nadal.

Depuis l’ouverture du marché de l’électricité à la concurrence en 2007, Enedis et les ELD ont une obligation de neutralité : ils assurent la sécurité de l’approvisionnement en électricité jusqu’au compteur, quel que soit le fournisseur d’électricité choisi par le client (le fournisseur historique EDF ou l’un des fournisseurs alternatifs d’électricité).

Incitation à la performance et situation de monopole

Qu’il s’agisse de soumettre une demande de devis pour un raccordement ENEDIS ou encore de faire poser un nouveau compteur, pas le choix : vous serez contraint de passer par le service client Enedis si l’opérateur est compétent sur votre territoire. Cette situation de monopole s’explique par la délégation de service public dont bénéficie l’entreprise. A l’inverse de la fourniture d’électricité, pour laquelle joue une concurrence pleine et entière depuis 2007, la distribution d’électricité est une mission d’intérêt général qui doit être assurée par un seul et même acteur sur un territoire donné. Afin d’éviter les abus liés à cette position monopolistique ou une mauvaise gestion, Enedis et les entreprises locales de distribution (ELD) sont soumises au contrôle de la Commission de Régulation de l’Électricité.

 

Le simple changement de logo ayant été jugé insuffisant par l’Autorité de la concurrence pour distinguer l’activité de fourniture d’électricité d’EDF et la distribution d’électricité par ERDF, l’entreprise a finalement opté pour un changement complet d’identité en mai 2016. C’est ainsi qu’ERDF est officiellement devenu Enedis, soit une contraction des termes « Énergie » et « Distribution ». L’opération de changement de nom a nécessité un budget estimé entre 20 et 25 millions d’euros, et s’est déroulée sur deux ans environ : le temps nécessaire pour procéder à la modification de tous les supports, véhicules et enseignes de la marque.

ERDF en chiffres

Indicateurs opérationnels

Quelques chiffres résument bien l’importance et le rôle d’Enedis sur le marché français de l’électricité :

  • Enedis apporte l’électricité à 36 millions de clients, dont 364 000 nouveaux foyers ou entreprises desservis en 2017.
  • Thermique, nucléaire, hydroélectricité, éolien, solaire… Plus de 377 000 sites de production d’électricité sont raccordés au réseau de distribution d’Enedis, dont 16 000 sites de production d’énergies renouvelables.
  • 1,4 million de kilomètres de lignes électriques en gestion.
  • L’entreprise, enfin, compte 38 700 salariés (1200 recrutements en 2017).

Indicateurs financiers

Sur le plan financier, l’entreprise affichait en 2017 :

  • Un chiffre d’affaires de 14,083 milliards d’euros (+1,7% par rapport à 2016).
  • Un bénéfice net de 609 millions d’euros (-22,5% par rapport à 2016).
  • Des fonds propres s’élevant à 40,463 milliards d’euros (+2% par rapport à 2016.

 

En 2015, l’entreprise ERDF a fait le choix de changer de logo, à la fois pour créer une identité graphique moins proche de celle de sa maison-mère EDF et pour mieux refléter ses nouvelles missions. Ainsi, l’abandon d’une typographie entièrement bleue au profit de nouvelles lettres en vert symbolise l’engagement du groupe dans le processus de transition énergétique et de développement durable à l’échelle nationale, et la valorisation des nouvelles énergies vertes.

Que fait ERDF pour les consommateurs d’électricité ?

Les particuliers doivent compter sur Enedis pour plusieurs prestations essentielles :

Enedis : le raccordement

  • A l’occasion d’un déménagement, le distributeur assure à la fois l’ouverture du compteur avec EDF ( ou n’importe quel autre fournisseur) et la mise hors service du compteur d’électricité. L’opération, selon les cas, peut se résumer à une ouverture du compteur électrique à distance ou nécessiter le déplacement d’un technicien ERDF. Ces frais de mise en service de l’électricité sont définis par Enedis et non pas par votre fournisseur d’électricité.
  • Le gestionnaire du réseau est également compétent pour procéder à tout type d’intervention standard sur le compteur, que l’opération soit faite à la demande du client (modification de puissance, modification de l’option tarifaire…) ou à l’initiative d’Enedis (installation d’un compteur Linky).
  • Enedis a la responsabilité du raccordement des nouveaux logements. Chaque bâtiment en chantier fait l’objet d’une demande de raccordement, sur laquelle Enedis se base pour élaborer un devis. L’équipe intervenante se contente de raccorder jusqu’à la limite de terrain, par voie aérienne ou souterraine. A charge pour le propriétaire d’effectuer lui-même les travaux sur son terrain. Le suivi des travaux de raccordement peut être réalisé en ligne via l’espace client Enedis Connect. Si vous disposez d’une source autonome de production d’électricité, vous devrez signer avec Enedis un Contrat de Raccordement, d’Accès et d’Exploitation (CRAE) pour obtenir le droit d’injecter cette énergie sur le réseau.

Enedis/ERDF relève votre compteur

Les techniciens Enedis assurent gratuitement la relève du compteur électrique au moins une fois par an pour les foyers encore non équipés de Linky. Le service ERDF Mon Compteur vous permet également de procéder à un relevé en ligne. Enedis, enfin, intervient en dépannage et en urgence à la suite d’une panne d’électricité touchant votre logement ou l’ensemble du quartier. Les équipes sont disponibles 24h/24 et 7j/7.

Attention : Enedis n’assure pas en revanche la commercialisation de l’électricité, cette tâche revenant aux différents fournisseurs du marché (Direct Energie, ENI, Total Spring, EDF ou Engie (ex GDF Suez)…). C’est avec l’un de ces derniers que vous devez souscrire un contrat d’électricité.

Garantir la fiabilité et l’accessibilité du réseau

La mission prioritaire d’Enedis consiste à garantir la continuité du service public, autrement dit à optimiser la fiabilité et la qualité de l’approvisionnement en électricité de l’ensemble de la population.

Le gestionnaire de réseau dispose donc des moyens nécessaires pour intervenir en urgence et procéder à une nouvelle mise en service de l’électricité dans un quartier après des intempéries, voire une catastrophe naturelle. Le délai d’intervention pour un dépannage est, en moyenne, légèrement supérieur à 70 minutes. Avec un réseau de distribution d’électricité long d’environ 1,4 million de kilomètres, incluant notamment toutes les lignes à basse tension, la mission de maintenance et de gestion du réseau assurée par Enedis est très complexe. L’opérateur investit lourdement dans la modernisation et la sécurisation des infrastructures, via notamment des travaux d’enfouissement des lignes électriques.

Les débats autour d’ERDF

Le compteur communicant Linky

Le déploiement progressif des compteurs intelligents Linky a débuté et devrait se poursuivre jusqu’en 2021. Ces compteurs de nouvelle génération, dits « communicants », ont la particularité de transmettre en temps réel l’index de consommation au gestionnaire du réseau, ce qui permet donc une tarification basée sur la consommation réelle et une facture d’électricité plus précise : vous pourrez bientôt dire adieu aux factures de régularisation douloureuses suite à une mauvaise estimation. Certains particuliers et associations dénoncent toutefois le supposé danger de Linky sur plusieurs points :

  • L’utilisation de la technologie du courant porteur en ligne (CPL) pour la transmission automatique des données a soulevé les craintes des associations de personnes souffrant d’électrosensibilité.
  • La communication des données permet certes un meilleur suivi de communication, mais pose selon certains le problème de la protection des données personnelles et du respect de la vie privée.

Différents tests et études ont permis de réfuter la nocivité de Linky dans l’un et l’autre cas. Rappelons que les clients n’ont pas la possibilité légale de refuser le nouveau compteur EDF Linky, le compteur n’étant pas leur propriété.

Le respect de la concurrence entre les fournisseurs d’électricité

Au même titre que GRDF pour la distribution du gaz naturel, le statut juridique d’Enedis (ex ERDF) a pu poser question quant à la neutralité exigée de cet opérateur. L’entreprise est en effet à 100% une filiale d’EDF, ce qui peut laisser craindre une partialité et un meilleur traitement du fournisseur historique par rapport aux fournisseurs alternatifs arrivés plus récemment sur le marché. La Commission de Régulation de l’Énergie, dans ses dernières conclusions du 3 janvier 2017, a toutefois salué les efforts entrepris par Enedis pour se démarquer de sa maison-mère, à la fois par un changement d’identité nominale et graphique (voir ci-dessous) mais aussi par la neutralité reconnue des prestations assurées aux clients, quel que soit le fournisseur concerné.

Les activités à l’international

Depuis le début des années 2010, Enedis s’attache à multiplier les partenariats avec des grands groupes étrangers afin de valoriser son savoir-faire professionnel dans le domaine de la distribution d’électricité. L’entreprise a notamment conclu des accords de coopération industrielle en Chine et en Russie. Eedis apporte par ailleurs un soutien actif à l’organisation non gouvernementale Électriciens Sans Frontières, une association reconnue d’utilité publique et dont le rôle est d’améliorer les conditions d’accès à l’énergie électrique dans les pays émergents et les régions les plus pauvres de la planète.

Quelle est la différence entre ERDF et RTE ?

Enedis (ex ERDF) et les entreprises locales de distribution assurent la gestion du réseau de basse et moyenne tension. L’entreprise Réseau de Transport d’Électricité (RTE), quant à elle, est responsable du réseau à très haute tension qui dessert l’ensemble du territoire français. On distingue ainsi le « réseau de transport » et le « réseau de distribution », la transition entre les deux étant assurée par des transformateurs électriques. RTE, tout comme Enedis, est une filiale d’EDF.

ERDF dans les régions

Attention : le numéro de téléphone d’ERDF n’est pas toujours le même selon votre département de résidence. Pour solliciter des interventions techniques ou organiser un déménagement ERDF, consultez en premier lieu la liste des antennes régionales du gestionnaire de réseau, et veillez à contacter ENEDIS sur le bon numéro ! Les frais d’intervention, en revanche, sont les mêmes partout.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.3/5 - 24 avis