Serveur proxy : c’est quoi, comment ça marche, et pourquoi l’utiliser ?

Un serveur proxy est une sorte de pont. Il établit la communication entre vous et le réseau internet, JeChange vous en dit plus !

  • Publié le

Qu’est-ce qu’un serveur proxy ?

Le serveur Proxy est un composant intermédiaire entre votre terminal et les sites web que vous allez visiter. Il sert notamment à protéger l’utilisateur en gardant ses données confidentielles et en sécurisant sa connexion. Toutefois, le serveur proxy a bien d’autres utilités, faisons le point sur les fonctionnalités de ce dernier :

  • En effet, le serveur proxy peut servir de pare-feu. C’est un système qui agit comme une barrière entre votre réseau et le réseau internet. Les pare-feu servent notamment à bloquer les accès indésirables aux réseaux qu’ils protègent. Le serveur proxy, placé entre internet et votre réseau privé, permettra d’autoriser ou de bloquer le trafic avant que celui-ci n’atteigne votre réseau.
  • De même, il peut faire du filtrage de contenu. Par exemple, une entreprise peut l’utiliser pour empêcher ses employés de visiter des sites web, leur en interdire l’accès. En d’autres termes, le serveur proxy peut bloquer le trafic sortant considéré comme indésirable.
  • Question sécurité, un serveur proxy peut vous permettre de rendre la tâche plus difficile à un pirate informatique. En effet, en plus des pare-feu qu’il héberge, le serveur proxy peut rendre un visage unique à tous les appareils d’un réseau. De fait, si un pirate informatique veut s’attaquer à une machine en particulier, il aura plus de mal à localiser cette dernière.
  • Enfin, un serveur proxy peut être utile pour un partage de connexion. Ainsi, si vous ne disposez que d’une seule connexion internet, vous pouvez rediriger tous vos appareils vers cette même connexion.

Comment fonctionne le serveur proxy ?

Là encore, un exemple pour expliquer simplement. Quand vous allez sur un site web, vous envoyez une requête au serveur du site concerné, et de fait, votre navigateur devient client. Les serveurs de leur côté reçoivent une requête. Ils répondent à cette dernière avec des données qui leur ont été demandées. Chaque site internet dispose d’un ou plusieurs serveurs. Ces derniers doivent amener le site web à votre navigateur et le trafic représente alors les requêtes et les réponses qui en découlent.

Comme vous le savez peut-être déjà, une adresse IP peut être privée ou publique. Si votre adresse IP est publique et que cela ne vous convient pas, vous pouvez utiliser un serveur proxy. Pour faire simple, il s’agit d’un autre ordinateur qui relie votre ordinateur au réseau internet. Ce dernier a sa propre adresse IP. De fait, le transfert de communications vers le web se fait via ce serveur proxy alors que votre ordinateur ne communique quant à lui qu’avec le proxy.

Bon nombre de serveurs proxy, bien qu’il ne s’agisse pas de la totalité, proposent de masquer votre adresse IP. Cela vous permet de rester anonyme face aux sites web que vous visitez.

Y a-t-il différents types de serveurs proxy ?

Votre ordinateur détient tous les paramètres pour la configuration d’un serveur proxy. Votre système d’exploitation peut détecter une liste de serveurs proxy disponibles, mais vous pouvez tout aussi bien entrer ces adresses manuellement. Dans ce cas, il vous faudra trouver le numéro de port proxy spécifique, et ces informations vous seront communiquées par le fournisseur de service.

On différencie le serveur de transfert du proxy inverse…

Le rôle de tampon est valable dans les deux cas, qu’il s’agisse d’un serveur proxy ou d’un proxy inverse. Cependant, ils ne tiennent pas ce rôle de la même façon.

  • Le serveur proxy de transfert traite le trafic entrant et sortant des serveurs web. Pour se faire, il envoie des requêtes sortantes et agit donc au nom d’un réseau client pour recevoir ensuite des réponses à ses requêtes. Enfin, il envoie ces réponses à son client après qu’il les a filtrées. En fonction de vos paramétrages, certaines requêtes peuvent être bloquées.
  • Les proxys inverses, aussi appelés serveurs mandataires inverses, reçoivent quant à eux les requêtes des clients au nom d’un serveur. Le proxy inverse se situe non pas entre votre ordinateur et les serveurs web, mais entre les serveurs web et internet. Ainsi, il gère le trafic au nom des différents serveurs utilisés par un site web. En effet, une organisation de plusieurs serveurs peut donc avoir une présence unifiée sur internet en passant par un proxy inverse.

Vous l’aurez compris, la différence est simple : le premier défend les clients, alors que l’autre défend les serveurs.

Pourquoi utiliser un serveur proxy ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles on peut utiliser un serveur proxy :

  • L’anonymat et la confidentialité, car il peut masquer votre adresse IP et protéger ainsi vos données privées en ligne.
  • En sécurité, il peut protéger votre réseau en masquant l’adresse IP et en interceptant les requêtes entrantes considérées comme malveillantes.
  • Un contrôle d’utilisation d’internet, comme un contrôle parental par exemple. L’utilisation d’un serveur proxy peut vous permettre de bloquer l’accès à certains sites.
  • Gagner en fluidité pour votre navigation, car vous pouvez l’utiliser pour mettre en cache vos pages web régulièrement consultées. Cette mise en cache va permettre une accélération des requêtes vers le site concerné.

Attention cependant : à ne pas confondre avec le VPN !

En effet, la confusion peut être faite entre proxy et VPN. Pourquoi ? Parce que les deux vous permettent de vous connecter à internet via un intermédiaire, mais il s’agit de leur seul point commun.

Pour faire simple, un proxy vous permet de diriger votre trafic vers une destination, un transfert de données, là où le VPN chiffre vos données et la connexion entre votre appareil et internet.

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.4/5 - 14 avis