Le prix du kwh d'électricité en France en 2013

Découvrez le prix du kilowatt-heure d'électricité (kwh) de tous les fournisseurs de France en 2013. Quels sont les éléments qui expliquent la tarification EDF ? Comment diminuer le coût de son abonnement et payer un kwh moins cher ?

kwh d'électricité

Le prix de l'électricité est la somme des services facturés qui servent à acheminer l'énergie jusqu'au client final et selon les besoins exprimés par ce dernier. Des frais de raccordement et de la pose de compteur (avec des puissances qui varient d'un foyer à un autre), du type d'abonnement (mono ou triphasé) au kilowatt-heure facturé à partir de votre consommation, des options souscrites au type d'énergie choisie (électricité verte), sans oublier les diverses taxes qui finissent d'alourdir la note, les facteurs influençant le tarif de l'électricité sont nombreux. Pour résumer, le prix de notre kwh se décompose ainsi :

  • Prix de la fourniture d'énergie (37%) qui correspond àa la production et à la commercialisation de l'électricité
  • Prix de l'acheminement de cette énergie via les réseaux de transport (33%). Il s'agit du TURPE qui rémunère RTE, ERDF ou les ELDs qui est prélevé en partie sur l'abonnement et la consommation.
  • Le coût engendré par diverses taxes (30%) telles que la CSPE, responsable à elle seule d'une augmentation de 2,5 % de la facture d'électricité en janvier 2013.

Pour une facture d'un montant de 100 euros, seuls 37 euros remboursent l'électricité que nous avons consommée. Le reste est composé de frais de transport, de distribution et de ..taxes. Et ces dernières n'ont pas fini d'augmenter. Que ce soit pour financer la modernisation des réseaux, le remplacement de nos compteurs, le financement imposé à EDF de racheter l'électricité d'origine renouvelable, etc.. Nombreux sont les spécialistes du marché de l'énergie à déclarer que notre facture d'électricité va augmenter de 50% au cours des huit prochaines années. Une bonne raison pour revenir sur les éléments qui composent le tarif de l'électricité en France en 2013.

La France moins chère pour l’électricité dans l’Union Européenne

Diverses enquêtes réalisées en Europe ont permis de conclure que nous payons notre électricité moins cher en France que dans les autres pays de Union Européenne, hors coût de l'abonnement. Les prix de l'électricité française seraient inférieurs de 27% en moyenne. L'explication avancée est que le recours à l’énergie nucléaire diminue nos coûts de production, d'où une électricité aux tarifs plus compétitifs. Mais les hausses de tarifs en France sont récurrentes ...et que rien ne laisse penser que ces augmentations vont cesser dans un futur proche. Et si le prix de l'électricité française est le plus bas d'Europe, il n'en reste pas moins que l'addition grève le budget des ménages. Au 1er janvier 2013, le tarif réglementé pour une puissance de 6 kVA est de 12,63 centimes par kWh (prix kwh EDF = 0,12 euros). Facture à laquelle il faut rajouter l'abonnement annuel de 78 euros. Comme le relève 60 Millions de Consommateurs, les dépenses d’électricité et de chauffage peuvent atteindre désormais 150 € par mois pour les mieux isolés d'entre-nous.

Revenir chez EDF est toujours possible, à n'importe quel moment, grâce à la loi Nome

Des coûts de production bas ... ou pas

La part du nucléaire représente environ 85% de la production d'électricité française. L'énergie thermique (centrales au charbon, fuel) et l'hydraulique sont loin derrière avec respectivement 8% et moins de 5% des parts. Avec l'éolien, le solaire et les autres énergies vertes qui sont encore à la traine, on se rend rapidement compte que le kilowattheure français est nucléaire.

La bonne nouvelle était que toutes les études réalisées jusqu'à peu concluaient que le nucléaire était la source d'énergie la plus économique (entre 33 et 50 euros par mégawatheure) après l'hydroélectricité (le coût de l'électricité produite dans les barrages est de l'ordre de 17 euros le mégawatheure), qu'elle avait la capacité d'utiliser peu de matière première et qu'elle produisait un kilowatt moins cher que les centrales thermiques. Mais de nombreuses voix s'élèvent aujourd'hui pour dénoncer le coût caché de la pollution engendrée par nos centrales et réclament que ce coût soit intégré dans le prix de revient du KhW d'électricité d'origine nucléaire. De plus, les travaux de maintenance décidés après l'accident de Fukushima et un parc nucléaire vieillissant finissent d'augmenter la facture des investissements à réaliser.

La rentabilité de cette source d'énergie s'avère dès lors beaucoup moins intéressante... Les frictions créées par l'éventualité de fermer nos centrales (58 réacteurs) et de mettre un terme à l'électricité nucléaire permettent de relancer le débat sur la compétitivité et la nécessité de produire efficacement et à faible coût l'électricité de demain.

L'engagement de la France d'atteindre 23 % d'électricité renouvelable en 2020 à un coût qui, additionné aux investissements à réaliser dans le nucléaire représente la jolie somme de 400 milliards d'euros.

Le prix de l'électricité comparé à d'autres énergies

Tableau résumant le coût de l’énergie pour 100 kWh de chaleur - au 1e juillet 2007
Énergie Coût
Electricité (tarifs kwh EDF) 12 €
Gaz propane 11,20 €
Fioul domestique 7,20 €
Gaz naturel 5,90 €
Bois bûche 4,30 €

Si les coûts de production de l'électricité nucléaire sont intéressants, les foyers français ne s'en rendent pas forcément compte en comparant leurs factures. L'électricité reste chère. Et lorsqu'elle est utilisée comme mode de chauffage, la facture passe mal. Pour les foyers qui ont la possibilité d'accéder au réseau GrDF, le recours au gaz naturel pour chauffer nos maisons et même nos appartements reste l'option la plus économique qui soit. Sans parler des sources d'énergies telles que la géothermie, l'aérothermie, mais dont les coûts d'installation nécessitent des budgets plus conséquents. Pour les foyers qui n'ont pas d'autre choix que de se chauffer à l'électricité, Jechange.fr les encourage à choisir un fournisseur d'électricité moins cher après avoir comparé ses tarifs avec tous ses concurrents. Seule cette action permettra de réaliser de véritables économies.

La concurrence et des offres qui se multiplient

JeChange.fr a été le premier à lancer un comparateur d'électricité qui tient compte des besoins de chacun.

La France voit coexister deux types de marchés : le marché régulé et le marché dérégulé. Le premier concerne les tarifs que seul Edf peut commercialiser et qui sont fixés par l'Etat (le prix de l'électricité au kwh réglementé = 12 centimes d'euros). Le second marché est celui de la concurrence et des nouveaux fournisseurs d'électricité (Poweo, Direct Énergie, Enercoop, ..) . C'est la coexistence de ces deux marchés qui, d'après la CRE (Commission de Régulation de l'Energie) fait obstacle au développement d'une véritable concurrence et donc, d'une baisse des prix. Si la loi Nome contraint EDF à vendre un quart de sa production d'électricité nucléaire à ses concurrents à prix coûtant, le tarif de 42 euros mégawattheure (MWH) vendu par l'opérateur historique à ses concurrents est également jugé trop élevé par les fournisseurs alternatifs. Ces derniers vendraient leur électricité avec environ 6% de perte.

Tarif Bleu (tarif réglementé), Mon Contrat Electricité (prix libres), options base, Heures Pleines/Heures Creuses, Tarif de Première Nécessité (TPN), Option Tempo, Offre 100% Pur Jus, Offre Poweo Elec, .. Les offres sont nombreuses et s'adaptent à toutes les demandes. Si la concurrence n'a pas encore entamé l'érosion des prix de l'électricité, changer de fournisseur est simple, réversible (on peut revenir chez EDF) et permet d'alléger sa facture parfois jusqu'à 10% - N'hésitez plus à abuser des comparateurs mis à votre disposition, et comparez tout, même le tarif de l'abonnement et les services que proposent les fournisseurs.

Taxes qui s'appliquent au prix de l'électricité en France

Les taxes à elles seules représentent 30% du montant de nos factures. Elles pèsent donc fortement sur le coût du Kilowatt/heure. La France fait partie des pays - avec les États de l’Europe du Nord - qui taxent le plus l’électricité. Voici de quoi se composent ces taxes :

Face à la flambée des prix de l'électricité, il faut désormais comparer les fournisseurs entre eux.

Les Taxes sur la Consommation Finale d’Electricité (TCFE) : Le montant de cet ensemble de taxes varie selon un coefficient multiplicateur fixé par votre conseil municipal. Rien d'étonnant à ce que le fruit de ces taxes soit ensuite reversé à votre commune (TCCFE) et à votre département (TDCFE). La TCFE est calculée sur le volume de kilowattheures que nous avons consommés. Inutile de préciser qu'elle alourdit la note des usagers qui n'ont pas le choix que d'avoir une consommation électrique élevée (pas d'accès au gaz naturel et donc recours au tout électrique). C'est la TFCE qui explique que le tarif TTC de l'électricité diffère selon les communes. Certaines communes n'imposent pas la TFCE à leurs administrés ce qui permet une économie qui peut s'élever à une centaine d'euros tous les ans ! Montant de la TCFE : 0,0091 euros/kWh

La Contribution aux charges de Service Public de l’Électricité (CSPE) : C'est votre consommation d'électricité qui influence directement le montant de cette taxe. Plus vous consommez, plus vous la faites grimper. A quoi sert cette taxe qui concerne tout KWh consommé sur le continent ? A financer le coût plus élevé de la production d'électricité en Corse, dans les DOM (la fameuse péréquation tarifaire qui impose un tarif identique pour tous), ... La CSPE finance aussi le surcoût supporté par les fournisseurs qui ont l'obligation d'acheter de l'électricité produite par les énergies renouvelables (quand EDF rachète notre électricité photovoltaïque par exemple). Enfin, cette taxe finance le Tarif de première nécessité (TPN), les programmes de solidarité prévus pour les foyers les plus défavorisés et le budget du médiateur de l’énergie. La SCPE est réglé par tous les consommateurs en France, quelque soit leur fournisseur (EDF ou autre). La CSPE est fixée par le gouvernement sur proposition de la commission de régulation de l’énergie (CRE). Montant de la CSPE : 0,0105 euros/kWh

La Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) : Réévaluée en 2013, fixée par arrêté ministériel et incluse dans le prix de votre abonnement gaz ou électricité, cette taxe finance les retraites des anciens employés qui dépendaient du régime des industries électriques et gazières. Tous les fournisseurs d'accès sans distinction vous ponctionnent cette somme selon la puissance de votre compteur et l'option tarifaire pour laquelle vous avez optée. Que vous soyez en tarif réglementé ou en offre de marché, vous n'échapperez pas à la CTA. Cette somme est d'abord ponctionnée par le fournisseur directement sur la facture de ses clients, puis prélevée par RTE (le réseau de transport d'électricité) avant d'être reversée à la Caisse Nationale des Industries Electriques et Gazières (CNIEG).

La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) : A 5,5% lorsqu'elle appliquée à votre abonnement, la TVA passe à 19.6% lorsqu'elle concerne votre consommation électrique. Elle impacte également les taxes listées ci-dessus telles que la CTA ou bien encore la TCFE.

9 commentaires

Haegeman Danielle  - Le 5 août 2012 à 11h17

Pourriez-vous me faire connaître le prix du KWS taxes comprises pour un bâtiment situé près de LIMOUX 113000. Merci de me répondre. Meilleures salutations.

JeChange.fr  - Le 6 août 2012 à 09h43

Bonjour,

Le prix du kilowatt/heure varie en fonction du fournisseur choisi. Pour avoir le prix correspondant à votre logement, nous vous invitons à utiliser notre comparateur disponible gratuitement à l'adresse : http://www.jechange.fr/energie/electricite/comparateur

MERLIN Alphonse  - Le 6 décembre 2012 à 08h51

restons objectifs ! EDF est obligé de vendre à la "concurrence" 25% de sa production à un prix convenu que tout revendeur trouvera tjs trop cher... EDF est tenu aussi de racheter à des prix "prohibitifs" l'électricité verte, éolienne, solaire,hydro... que la concurrence n'a pas, ce qui grève le prix du dit nucléaire. Dans ce cas la concurrence voulue par bruxelles pour détruire le service public est-il bien intentionné? à terme au dam des consommateurs ? je suis producteur d'électricité solaire...et edf me paie le kwh produit 10 fois le kwh consommé...

Giroudot  - Le 23 mars 2013 à 18h38

Je n'ai pas vu assez de précision dans votre analyse concernant la taxe départementale de 2 à 4,14%, ainsi que la taxe communale de 0 à 8,28%, bien souvent au max. Longtemps sans variation ces deux taxes sont depuis 2012 indexées en proportion de l’indice moyen des prix à la consommation. Nous pouvons donc malheureusement, compter sur une augmentation régulière...

capodanno  - Le 20 avril 2013 à 00h26

EDF est certes obligé de racheter au prix fort l'électricité d'origine verte mais limite pour les particuliers un maximum de kwh par an et cela bien en dessouss de la capacité de production. Donc le surplus qu'EDF récupère est gratuit ce qui baisse largement le prix de rachat et notre facture est gonflée aussi par les taxes dont une sert a financer les retraites des agents EDF qui de surcroît consomme énormément d'électricité vu qu'ils la payent un prix dérisoire.

desnoyer  - Le 7 juillet 2013 à 13h37

tarification fantaisistes

l'electricité étant a ce jour le chauffage le moins cher avec des radiateurs récents (a l'exception de celui qui fait son bois lui même)

Bruneteau  - Le 31 juillet 2013 à 01h57

★ ★ ★ ★ ★

Je vous conseil de faire comme moi de refuser de payer ces taxes de fou comme des moutons j'ai 365€ de taxe pour 420€ de consommation, WTF, c'est finni je ne paierai plus. Faites de meme avant qu'il ne soit trop tard et qu'on soit obligé de manger des patates froides du lundi au dimanche.

chris  - Le 11 août 2013 à 21h55

On paie aussi le CE monumental des employés d'edf et tous les autres avantages...(elec gratuite)

LESIRE  - Le 10 avril 2014 à 13h38

Suis d'accord avec Chris, on paie, les séminaires en palace,chateau ect.. les primes, y compris leurs consommations (des agents edf) J'ai un voisin et amis agent edf l'electricité fonctionne jours et nuits. 25°/27° en hiver chez eux il faut ouvrir fenêtre.

Ajouter un commentaire

  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆