Besoin d'aide pour choisir
votre abonnement de gaz ?

Nos conseillers vous aident à trouver l’offre adaptée à vos besoins, parmi celles des différents fournisseurs et partenaires de JeChange.fr.

Me faire rappeler ou appeler directement le :
Appelez le 01 73 30 95 33

Le compteur de gaz, savoir lire et relever son index

  • Publié le 19/03/2013 (mis à jour le 07/08/2015)
  • Écrit par
  • Aucun commentaire
Gazpar
Avec le compteur intelligent Gazpar, il ne sera bientôt plus nécessaire de relever son compteur de gaz naturel pour suivre sa consommation.

Savoir lire et relever l'index de son compteur de gaz permet d'être facturé au plus près de sa consommation, évitant ainsi les factures qui se basent sur une estimation.

Votre compteur de gaz se situe normalement à l'extérieur de votre domicile. Positionné à l'intérieur d'un caisson marqué au logo de GRDF, il s'ouvre en tournant simplement la serrure. L'index à relever correspond aux chiffres indiqués sur le compteur. C'est à partir de ces chiffres qu'est ensuite calculée votre consommation de gaz naturel.

Techniciens ou service Auto-relevé ?

Vous pouvez confier le relevé de votre compteur aux agents GRDF. Ce service est inclus dans votre facture de gaz, indiqué à la ligne contribution tarifaire d'acheminement (CTA). Un agent GRDF viendra alors relever votre index tous les 6 mois, à une date précisée sur votre facture mais rarement respectée en pratique. Entre deux relevés, vous paierez des factures intermédiaires basées sur des estimations.

Une estimation peut être corrigée par l'occupant d'un domicile en appelant son fournisseur de gaz (ENGIE, Eni…) et en lui communiquant lui-même son index de consommation. Votre fournisseur peut également vous proposer un service « Auto-relevé », c'est-à-dire de relever vous-même votre compteur de gaz. Cette solution présente l'avantage de vous permettre d'être facturé exclusivement à partir de votre consommation réelle. Chez ENGIE (ex GDF), ce service s'appelle M@ Relève.

Comment lire son compteur GRDF ?

Que vous choisissiez ou non d'opter pour l'auto-relevé, il existe de nombreuses situations dans lesquelles il peut être utile de savoir lire son compteur : changement de fournisseur de gaz, déménagement...

Seuls les premiers chiffres (sur fond clair) ou ceux figurant après la virgule intéressent votre fournisseur de gaz. Il n'est pas nécessaire de lui communiquer ceux se trouvant sur fond rouge. Sur l'exemple donné ci-dessous, la consommation de gaz est de 1 234 mètres cubes.

compteur gaz

Le calcul de ma consommation

Pour calculer votre consommation de gaz à partir des chiffres de votre compteur, votre fournisseur soustrait à ces chiffres ceux indiqués lors de votre dernier relevé. Concrètement la consommation de gaz qui vous sera facturée est donc égale à :

index de fin de période - (moins) index de début de période

Le gaz : du mètre cube (m3) au kiloWatt-heure

Découvrez les prix du kWh de gaz en France et faites jouer la concurrence

Le compteur de gaz donne le volume de gaz que vous avez consommé en mètres cubes. Si vous souhaitez connaître votre consommation d'énergie en kWh, il faut appliquer un coefficient de conversion, mentionné sur votre facture, servant à transformer ce volume (en mètres cubes) en énergie (en kiloWatt-heure).

On lit souvent sur Internet l'exaspération des usagers lorsque sont débattues les questions de la conversion du m3 au kWh et du coefficient thermique appliqué. Première constatation, ce n'est pas votre fournisseur de gaz qui est responsable de cette conversion, mais GRDF, le gestionnaire du réseau de distribution. Les fournisseurs ne font en effet qu'appliquer à vos factures de gaz le coefficient fourni par GRDF.

Pourquoi cette conversion est-elle nécessaire et comment est-elle calculée ? Plus la commune du point de livraison (PDL) est élevée, plus le gaz naturel est léger. De plus, certains types de gaz possèdent un pouvoir calorifique plus élevé que d'autres selon qu'ils proviennent d'Algérie, de Russie, ou bien encore des Pays-Bas. Cela signifie que, pour un même volume, ils peuvent fournir plus d'énergie. Ces raisons expliquent le choix de facturer la consommation de gaz en fonction de la quantité d'énergie fournie plutôt que selon le volume consommé.

Désaccord sur l'index de sa facture

Si vous n'êtes pas d'accord avec le montant de votre facture de gaz, votre interlocuteur n'est pas le propriétaire de votre compteur (GRDF) mais votre fournisseur. C'est lui que vous devez contacter. Il se rapprochera ensuite de GRDF si cela est nécessaire.

Si, par contre, c'est votre compteur qui vous semble défectueux (il est bloqué, bruyant, il tourne trop vite...), contactez GRDF. Notez que la situation est identique pour un compteur EDF à ceci près qu'ils sont la propriété d'Enedis (ex-ERDF). Si le désaccord persiste et que vous estimez que votre facture de gaz reste trop élevée, obtenez des devis de la concurrence en estimant votre consommation de gaz chez d'autres fournisseurs.

Nos conseillers sont à votre service

Nos experts vous rappellent gratuitement et vous conseillent dans le choix de votre fournisseur. Vous pouvez également les joindre au 01 73 30 95 33.

Me faire rappeler

Aucun commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)