Besoin d'aide pour choisir
votre abonnement d'électricité ?

Nos conseillers vous aident à trouver l’offre adaptée à vos besoins, parmi celles des différents fournisseurs et partenaires de JeChange.fr.

Me faire rappeler ou appeler directement le :
Appelez le 01 73 30 95 33

Comment réduire sa facture d'électricité ?

Avec l'augmentation globale du prix de l'énergie, les foyers consacrent une part croissante de leurs dépenses domestiques à leur facture d'électricité. JeChange.fr vous propose quelques clés pour réduire leur coût.

Alors que la consommation finale d'énergie du secteur résidentiel n'a augmenté que de 1,7 % entre 2002 et 2013, la consommation d'électricité a explosé sur cette même période, avec une hausse de l'ordre de 23,7 %, et ce malgré des appareils de moins en moins énergivores !

En cause, la multiplication du nombre d'équipements électriques au sein des foyers, l'augmentation de leur dimensionnement et de leur durée d'utilisation, mais aussi des usages pas toujours très économes. Quelles sont les solutions pour alléger ces factures sans pour autant changer de mode de vie ?

Diminuer les dépenses liées au chauffage et au ballon d'eau chaude

Le chauffage et l'eau chaude représentent à eux deux près de 75 % des dépenses d'énergie d'un foyer français. Réduire la consommation d'électricité liée à leur fonctionnement est donc un enjeu crucial pour diminuer le coût de votre facture.

Il existe de nombreux moyens efficaces pour réduire votre facture de chauffage : renforcer l'isolation thermique de votre domicile, régler la température à une valeur adéquate, entretenir correctement vos équipements...

De la même manière, des gestes simples permettent de réduire le coût de votre facture dû au chauffe-eau de façon significative. Privilégier les douches aux bains, régler la température du ballon d'eau chaude entre 55 et 60 °C ou encore installer de petits équipements visant à réduire sa consommation d'eau diminuent ainsi la facture de façon substantielle.

Adopter les bons comportements en cuisine

La cuisson représente en moyenne 7 % des dépenses d'énergie des ménages. Pourtant, plusieurs astuces permettent de réduire sans effort votre consommation d'énergie en cuisine. Penser à couvrir vos casseroles et à utiliser des plaques de cuisson appropriées selon la taille des ustensiles vous permettra par exemple une économie non négligeable.

Il est également important d'adapter vos ustensiles à vos habitudes de cuisson :

  • Pour faire bouillir de l'eau, privilégiez la bouilloire, peu vorace en énergie.
  • Pour réchauffer vos plats, le four à micro-ondes consommera moins qu'un four classique.
  • Pour cuire vos légumes, la cocotte minute sera jusqu'à 60 % plus économe que les casseroles.

De même, si vous avez souvent recours à vos plaques de cuisson sur de courtes durées, optez plutôt pour la cuisson par induction. Les plaques à induction chauffant beaucoup plus vite, elles offrent une économie de courant d'environ 30 % par rapport aux surfaces vitrocéramiques et 50 % par rapport aux plaques classiques. 

Si vous êtes plutôt un adepte de la cuisson au four, préférez un four à chaleur tournante permettant de cuire plusieurs plats en même temps. Un four combiné (four + micro-ondes) réduira par ailleurs votre consommation d'électricité de 66 à 75 %.

Enfin, une plaque ou un four continuant de chauffer après avoir été éteints, exploitez cette chaleur lors des cuissons longues en les éteignant quelques minutes avant la fin de cuisson.

Recourir aux bons gestes au quotidien

Totalisant entre 17 et 20 % des dépenses d'énergie d'un foyer moyen, l'électricité spécifique, c'est-à-dire l'électricité utilisée pour des services ne fonctionnant qu'avec cette énergie, est le deuxième poste de consommation des foyers après le chauffage. Considérant l'augmentation du prix de l'électricité, sa part en constante croissance fait de la réduction des dépenses lui étant allouées un enjeu financier essentiel. Pour cela plusieurs solutions s'offrent à vous.

Répartition des dépenses d'électricité spécifique des foyers en 2015

Consommation d'électricité d'un ménage Français hors chauffage, eau chaude et cuisson (Source : Centre EDF R&D).

Limitez la consommation de vos appareils de lavage

L'ensemble des appareils électroménagers liés au lavage représente 33 % de l'électricité spécifique consommée par les foyers possédant un sèche-linge en plus de leur lave-linge et d'un lave-vaisselle.

Le sèche-linge consommant à lui seul 17 % de l'électricité spécifique dépensée, pour réduire sa facture d'électricité, il est fortement recommandé de privilégier le séchage des vêtements à l'air libre. Lorsque c'est impossible, préférez un appareil doté d'une sonde d'humidité qui s'arrêtera ou se mettra en veille automatiquement dès le séchage terminé et essorez convenablement votre linge avant de l'y placer.

Même si votre lave-linge consomme relativement peu d'électricité, vous pouvez tout de même limiter la part de votre facture lui étant due en n'ayant pas systématiquement recours au prélavage, le plus souvent inutile, et en privilégiant les programmes à basse température.

De la même manière, si le lave-vaisselle est réputé plus économique que de faire la vaisselle à la main en laissant couler l'eau, il faut pour cela qu'il soit systématiquement rempli avant utilisation. Pensez également à utiliser le programme « éco » permettant de réduire la consommation jusqu'à 45 %.

Enfin, n'oubliez pas de nettoyer régulièrement les filtres et les joints de vos appareils de lavage pour leur garantir un fonctionnement optimal.

Choisissez les appareils multimédias les moins énergivores

Deuxième source de consommation d'électricité spécifique, les appareils multimédias se multiplient au sein des foyers. Pour limiter leur dépense d'électricité, il est important de sélectionner les appareils les plus économes.

Les téléviseurs à écran LCD consomment par exemple moins d'énergie que ceux dotés d'un écran plasma. De la même manière, il est conseillé de privilégier l'utilisation d'ordinateurs portables, nécessitant entre 50 et 80 % d'énergie en moins que les postes fixes, et les imprimantes à jet d'encre qui n'ont pas besoin de préchauffage et requièrent entre 5 et 10 W, contre 200 à 300 W pour les imprimantes laser.

De manière générale, les équipements multifonctions consommeront moins que la somme des appareils qu'ils remplacent : une imprimante combinant scanner, fax et photocopieur nécessitera ainsi 50 % d'énergie en moins que l'ensemble de ces appareils pris individuellement.

Enfin, les chargeurs de téléphone ou d'ordinateur portable risquant de continuer à consommer de l'électricité même si la charge est terminée et qu'ils ne sont plus reliés à un appareil, débranchez les systématiquement.

Traquez les veilles de vos appareils électriques

Même éteints, de nombreux appareils continuent de consommer de l'électricité lorsqu'ils restent branchés. TV, lecteur DVD, console de jeu et ordinateur mais aussi cafetière, micro-ondes, machine à pain, lave-linge et lave-vaisselle : faites attention aux veilles cachées !

Pour les éviter, vous pouvez vous doter de prises « coupe veille », qui stoppent l'arrivée du courant lorsque vous éteignez un appareil, de prises dites « intelligentes », qui l'arrêtent au bout d'un certain temps de veille, ou encore de logiciels gestionnaires d'énergie réduisant la consommation de votre ordinateur de 40 à 60 %.

Enfin, en cas d'absence prolongée, débranchez tous vos appareils électriques, chauffe-eau compris. Attention cependant aux appareils connectés : les veilles de certains lave-linge ou lave-vaisselle sont par exemple connectées à la détection de fuites.

Optimisez le fonctionnement de vos appareils producteurs de froid

Les réfrigérateurs et les congélateurs sont très gourmands en électricité. Leur consommation dépendant de l'écart de température avec l'extérieur, pour économiser de l'énergie, il vaut mieux éviter de les placer près d'une source de chaleur (radiateur, four, plaques de cuisson, fenêtre ensoleillée...). Il est également impératif de laisser de l'espace derrière et au dessus de l'appareil pour que l'air circule correctement.

Si votre congélateur s'acclimatera parfaitement à une cave ou un garage non chauffé, mieux vaut éviter de tels environnements pour votre réfrigérateur. Chaque appareil est en effet conçu pour fonctionner dans une certaine fourchette de températures ambiantes que vous pouvez retrouver sur la documentation et à l'intérieur de l'appareil. En dehors de cette fourchette, ses performances vont être altérées et il va surconsommer ou s'arrêter.

Il est également préférable de ne pas ouvrir ces appareils trop longtemps et trop souvent pour éviter la déperdition d'air froid, et de n'y placer ni aliments encore chauds, ni liquides ou légumes non couverts afin de parer à toute évaporation favorisant l'accumulation de givre. Une couche de givre dépassant 3 mm augmente en effet la consommation de vos appareils de près de 30 %.

Enfin, pour éviter toute surconsommation, pensez également, en plus du dégivrage de vos appareils, à régulièrement dépoussiérer leurs grilles arrière, les nettoyer et vérifier que les joints de leurs portes sont propres et bien ajustés.

Eclairez-vous malin

De nombreux gestes simples permettent de diminuer votre consommation électrique consacrée à l'éclairage tout en conservant une luminosité optimale.

Vous pouvez par exemple aménager votre intérieur de manière à profiter au maximum de la lumière naturelle. En orientant vos meubles de façon à éviter les zones d'ombres gênantes et bénéficier d'un maximum de luminosité là où vous en avez le plus besoin (bureau, plan de travail, coin lecture...), il est possible d'économiser jusqu'à une heure d'éclairage quotidien ! Habiller vos murs et plafonds de couleurs claires réfléchissant mieux la lumière est également une solution pour limiter le recours à l'éclairage artificiel.

Pensez à vous équiper en ampoules basse consommation. Des modèles de lampes fluocompactes (LFC) ou de lampes à LED sont maintenant adaptables à tous les types de luminaires. Vous pouvez également ajuster l'intensité lumineuse de vos ampoules selon les pièces : les pièces à vivre nécessitent entre 15 et 20 W par m2 contre entre 10 et 15 W par m2 pour les chambres et les couloirs et 5 W sont suffisants pour regarder la TV ou l'ordinateur.

Comparer les options tarifaires et les offres des fournisseurs

Depuis l'ouverture du marché de l'électricité à la concurrence, des fournisseurs alternatifs proposent des offres de marché à des prix souvent plus intéressants que les tarifs réglementés de l'opérateur historique EDF.

Les offres Happ-e de GDF Suez et Online électricité de Direct Energie promettent par exemple une économie de 8 % sur le prix du kWh d'électricité HT. Pour comparer les différentes offres des fournisseurs d'électricité ou tout simplement vous renseigner, consultez notre comparateur des meilleurs tarifs d'électricité.

Les fournisseurs proposent également diverses options tarifaires. Souscrire une option « heures creuses – heures pleines » vous permettra par exemple de faire d'importantes économies si vous faites fonctionner le maximum de vos appareils électriques pendant les heures creuses, où le prix du kWh d'électricité HT est réduit. Certaines machines (lave-linge, lave-vaisselle...) sont par ailleurs équipées d'un départ différé qui permet de profiter facilement de cet avantage.

Nos conseillers sont à votre service

Nos experts vous rappellent gratuitement et vous conseillent dans le choix de votre fournisseur. Vous pouvez également les joindre au 01 73 30 95 33.

Me faire rappeler

2 commentaires - Réagissez à votre tour
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Arthur  -  Le 21 août 2012 à 12h39

Bonjour, Cet article est très intéressant, pour les personnes qui désireraient avoir plus d'astuce toujours dans cette optique des gestes simples et gratuits, il y a un site sur lequel vous trouverez d'autres solutions : http://maville.estaucourant.com/ecoconcours/ecogestes

L'ensemble de ces gestes sont réunis dans un jeu de carte ludique : Les cartes de Watty.

Répondre

romane  -  Le 12 août 2015 à 17h00

pour information 60 millions de consommateurs, teste des douchettes à économie d'eau et préconise la pose de matériel d'économie d'eau sur les robinets et WC.
L'étude montre qu'une famille de 4 personnes peut réduire de 30% sa facture d'eau (de 150 m3 /an à 100 m3) soit 50 m3 d'économie d'eau par an, tout en gardant le même confort.
Il est indiqué que ces matériels d'économie d'eau permettent au final une économie entre 217 et 267 € /an ce qui représente 45% de la facture d'eau (30% d'économie pour l'eau et 15% supplémentaire sur l'énergie).
 

Répondre