Au troisième trimestre, Bouygues Telecom est premier sur les recrutements dans le fixe

Des quatre grands opérateurs du marché français des télécoms, seul Bouygues n’avait pas encore publié ses résultats pour le troisième trimestre 2014 : l’anticipation était d’autant plus importante que les observateurs et les actionnaires attendaient de pied ferme les premiers résultats du changement de la stratégie commerciale du groupe.

Devanture de Bouygues Telecom
Bouygues Telecom a poussé son avantage au T3 dans l'Internet fixe en dépit d'un chiffre d'affaires en nette baisse

Le communiqué publié en date du vendredi 14 novembre 2014 confirme pour une bonne part les tendances de l'année : l'offre Internet fixe de Bouygues attire plus de clients que n'importe quel autre concurrent, tandis que la branche mobile de l'opérateur, certes poussée par la 4G, éprouve tout de même davantage de difficultés.

Une belle percée dans l'Internet fixe

100 000 clients supplémentaires Bbox en trois mois

Les chiffres publiés par Bouygues Telecom sont éloquents, et démontrent le succès et la cohérence de l'offre Internet fixe de l'opérateur. La fameuse formule Bbox triple-play d'entrée de gamme, à 19,99 € par mois, tout comme les nouvelles offres fibre tirant parti du réseau Numericable, y sont pour beaucoup. La branche du fixe compte ainsi 2,319 millions de clients au 30 septembre 2014, soit 104 000 de plus qu'au 30 juin 2014 et une belle augmentation de 4,69 % de la clientèle.

Bouygues Telecom, sur ce point, écrase tous ses concurrents : Orange, par exemple, n'est parvenu à recruter sur la même période « que » 84 000 clients, tandis que Free en gagnait 70 000 et que SFR en perdait près de 28 000.

Un regain d'activité constant depuis le début de l'année…

Bien loin de n'être qu'une embellie passagère, la bonne santé de Bouygues Telecom dans le domaine du fixe est d'une constance parfaite depuis le tout début de l'année, et tend même à s'accélérer un peu. Les offres Bbox, au premier trimestre, ont attiré très exactement 100 000 clients supplémentaires. Au second trimestre, les internautes étaient à nouveau 102 000 à rejoindre les rangs de l'opérateur. La nouvelle attractivité de l'offre fixe de Bouygues Telecom semble donc bien partie pour s'installer dans la durée et pour offrir au groupe un nouveau souffle.

…mais encore beaucoup de chemin à parcourir !

Les excellents résultats trimestriels et annuels de Bouygues Telecom ne doivent cependant pas faire oublier l'essentiel : dans le domaine de l'Internet fixe, l'opérateur reste encore un nain en termes de clientèle. Le dernier chiffre disponible, soit 2,319 millions de clients, pourra être utilement comparé avec les 5,271 millions de SFR, les 5,805 millions de Free et bien sûr les 10,258 millions d'Orange. La marge de progression de Bouygues Telecom reste par conséquent particulièrement importante.

Des résultats plus mitigés dans le mobile

Dans le domaine de la téléphonie mobile, Bouygues Telecom arrache à grand peine un solde positif de clientèle : il passe de 11,024 à 11,048 millions, soit une augmentation modeste de 24 000 nouveaux abonnés. Ce chiffre cache de profondes disparités entre les forfaits et le prépayé.

Les bonnes performances des forfaits et de la 4G…

Les formules avec forfait affichent une santé plutôt satisfaisante, tirée toutefois exclusivement par les bonnes performances des offres low cost de B&You. Les 78 000 clients supplémentaires de la filiale, en effet, compensent une hémorragie chez l'opérateur historique, pour un solde net de 47 000 forfaits supplémentaires au sein du groupe. Ces chiffres expliquent sans doute la volonté de Bouygues de fusionner les deux services et à terme, peut-être, l'identité des deux marques de téléphonie.

Un autre motif de satisfaction est la diffusion rapide de la 4G au sein de la clientèle : un phénomène évidemment favorisé par la compétitivité reconnue des offres de Bouygues dans ce domaine. De 9 % à la fin décembre 2013, la part des clients abonnés à la 4G passe à 22 % au 30 septembre 2014.

…sont contrebalancées par le déclin du prépayé

Le déclin constant du prépayé, perceptible chez tous les opérateurs concernés et accéléré par la prolifération des forfaits low cost, n'épargne pas Bouygues Telecom. 23 000 clients supplémentaires ont abandonné ce mode de consommation en trois mois, portant le total à 1,017 million de clients au 30 septembre 2014.

La restructuration engagée par Bouygues Telecom ne semble pas avoir encore porté tous ses fruits, même si les premiers effets bénéfiques se font clairement sentir. Le chiffre d'affaires sur neuf mois continue d'afficher une diminution sévère de 5 %, à 3,294 milliards d'euros contre 3,453 milliards un an auparavant. Ce mauvais résultat, certes attendu par le groupe, promet de beaux défis à relever en 2015.

Forfait bloqué = sérénité

Restez maitre de votre consommation téléphonique (ou de celle de vos enfants) en optant pour un forfait bloqué. JeChange vous a sélectionné un TOP 5 des forfaits bloqués !

Je découvre
0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Soyez le premier à noter !

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆