Antennes 4G : une baisse de régime en février

À l'image des résultats enregistrés par l'ANFR en janvier, le déploiement de la 4G par les opérateurs ralentit quelque peu en février. Quel opérateur détient le record du nombre d'antennes installées ?

Février s'est-il montré propice à la poursuite du déploiement de la technologie 4G ? Comme chaque mois, l'Agence nationale des fréquences (ANFR) publie les données qui lui sont communiquées par les quatre grands opérateurs et dresse un état des lieux du vaste chantier du très haut débit mobile en France.

Le deuxième mois de l'année 2016 apparaît en demi-teinte sur ce terrain, notamment pour Bouygues Telecom dont l'activité semble littéralement paralysée par les incertitudes qui pèsent sur son avenir immédiat. Orange, SFR et Free Mobile maintiennent en revanche un effort satisfaisant. Il est cependant encore difficile de prédire si les deux derniers sauront respecter le calendrier très strict qui leur est imposé par l'ARCEP pour 2017.

Bouygues Telecom marque le pas

Le déploiement des antennes 4G de Bouygues Telecom a connu une halte assez brutale au mois de février. L'opérateur s'est contenté d'installer 9 antennes de plus en 800 MHz et une autre en 2 600 MHz. Il compte désormais un total de 10 512 antennes en service à travers le territoire.

Cette performance fait bien pâle figure en comparaison des 175 antennes activées en janvier, et surtout des 643 antennes de décembre. Passant à 7 303, le nombre de supports diminue même d'une unité en février, sans que cette perte soit expliquée. La filiale du groupe BTP serait-elle entrée en phase d'hibernation dans l'attente du règlement de son sort ? Il est vrai que, même si elles avancent, les négociations concernant la fusion d'Orange et de Bouygues menées avec l'héritier de France Telecom et les autres opérateurs semblent encore buter sur quelques points importants.

Pour autant, Bouygues Telecom conserve une marge confortable et reste un solide numéro deux en matière de 4G. Son réseau étendu lui permet de couvrir 75 % de la population française. À ce rythme, l'opérateur aura cependant bien du mal à tenir sa promesse de porter ce taux à 82 % dès la fin de l'année 2016.

SFR et Free maintiennent l'effort de rattrapage

Avec respectivement 6 814 et 6 268 antennes 4G actives au 1er mars 2016, SFR et Free ont encore du chemin à parcourir pour rattraper les deux leaders. Ils affichent cependant une performance assez bonne au cours du mois de février.

Mis particulièrement sous pression par l'ARCEP depuis le début de l'année, l'opérateur au carré rouge a installé 397 antennes supplémentaires, contre 454 en janvier. Son activité de déploiement 4G est globalement stable si l'on tient compte du fait que le mois de février est un peu plus court. SFR devra maintenir ce rythme voire même l'accélérer pour être en mesure de respecter l'obligation de couvrir au moins 40 % des zones peu denses du territoire à l'échéance de janvier 2017.

Moins riche en antennes que SFR, Free Mobile n'en possède pas moins un bon millier de supports actifs en plus. Cela explique qu'il couvre pour l'instant une part un peu plus importante de la population. Toutefois, au vu de l'installation de « seulement » 124 antennes de plus en février (essentiellement en 2 600 MHz), Free devrait sans doute être rattrapé en cours d'année par l'opérateur au carré rouge.

Orange confirme sa domination

Au mois de février 2016, Orange avait annoncé couvrir plus de 80 % de la population française en 4G, ce qui le classe d'emblée en tête de la course à la 4G. 260 antennes supplémentaires ont vu le jour le mois dernier et l'opérateur dénombre désormais 11 974 antennes actives.

À compter du 25 mai 2016, Orange pourra s'appuyer sur l'autorisation d'utiliser les bandes de fréquences en 1 800 MHz afin d'étendre son réseau 4G. Jusque là réservé à Free et Bouygues, ce droit s'étendra en effet à l'opérateur historique des télécoms ainsi qu'à SFR. L'ANFR a d'ailleurs pris les devants et délivre déjà les autorisations d'ouverture d'antennes sur cette fréquence. Orange en compte à présent 87 et SFR en détient quant à lui… 1 783 !

Et pour la 2G/3G ?

L'obligation de couvrir à 100 % tous les centre-bourgs en 2G d'ici la fin d'année 2016 est-elle vraiment prise au sérieux par les opérateurs ? Difficile d'en juger, tant l'activité sur ce plan apparaît modeste. Orange enregistre 17 supports 2G de plus en février, contre 33 pour SFR. Bouygues Telecom en perd là encore 2, sans doute dans le cadre de l'accord de mutualisation signé avec SFR.

Concernant la

Marre du hors forfait ?

Vous êtes bavard(e) et un smartphone sans data internet est pour vous un cauchemar ?
Découvrez notre sélection de 5 forfaits ILLIMITES pour rester connecté à petit prix !

Je découvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette page vous a-t-elle été utile ?

4.3/5 - 6 avis