Les moins de 34 ans prêts à abandonner leur opérateur télécoms pour Apple ou Samsung

Quel avenir pour les opérateurs télécoms ? D’après une étude du cabinet Wyman, les plus jeunes à savoir les moins de 34 ans sont prêts à arrêter leurs contrats avec leurs opérateurs Télécoms pour aller chez Apple ou Samsung si ces derniers décidaient de se lancer dans les services de téléphonie.

Une jeune femme hésite entre deux téléphones

Et vous ? Êtes-vous prêt à abandonner votre opérateur pour votre constructeur ? Selon une étude du cabinet de conseil Wyman, les opérateurs Télécoms ont du souci à se faire avec la population la plus jeune. Ils sont en effet nombreux parmi elle à se dire prêts à lâcher leurs opérateurs au profit des constructeurs Apple ou Samsung.

Les opérateurs télécoms ont-ils du souci à se faire ?

Avez-vous déjà envisagé de mettre un terme à votre contrat avec votre opérateur mobile si votre constructeur Apple ou Samsung se lançait dans les services de téléphonie ? D’après l’étude du cabinet de conseil Oliver Wyman, les plus jeunes, eux, sont prêts à franchir le cap !

Les moins de 18 à 24 ans seraient susceptibles pour 49% d’entre eux à abandonner leurs opérateurs pour profiter des services de téléphonie des constructeurs Apple ou Samsung. 38% des personnes entre 25 et 38 ans se disent également prêtes à sauter le pas si Apple et Samsung se lançaient dans les services télécoms. Et enfin, cette étude révèle que 33% des personnes de la tranche d’âge 35 à 44 ans sont également prêtes à lâcher leurs opérateurs télécoms.

La situation complexe des opérateurs télécoms

Cette étude révèle pour les opérateurs télécoms une situation plus que délicate sur le marché. Ces derniers doivent notamment continuer à réaliser de lourds investissements dans les réseaux sans forcément en tirer le plus de profits à l’inverse des acteurs d’internet.

Sur le marché français, les investissements dans la fibre optique s’élèvent à 6,7 milliards d’euros et devraient continuer à augmenter considérablement d’ici 2020. De même pour les réseaux mobiles 4G avec l’installation de nouvelles antennes et le déploiement de la 5G dans les années à venir.

A quel créneau les opérateurs peuvent-ils se raccrocher ?

Tout n’est cependant pas perdu pour les opérateurs télécoms ! Pour Emmanuel Amiot, partenaire du cabinet conseil Oliver Wyman en France, ces derniers peuvent en effet devenir un tiers de confiance de la data.

Concrètement, pour celui-ci l’augmentation de la production des données aujourd’hui et dans les années à venir représente une opportunité pour les opérateurs dans la gestion et la sécurisation des données utilisateurs.

Le marché des services de téléphonie évoluera-t-il dans ce sens pour les opérateurs mobiles dans les prochaines années ?

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)

Cette page vous a-t-elle été utile ?

3,6/5 - 24 avis

Merci d'avoir pris le temps de nous noter

☆ ☆ ☆ ☆ ☆