France Télécom, l’opérateur historique des télécoms en France

Aujourd’hui devenu Orange, France Télécom est l’opérateur historique des télécommunications en France. Créé en 1988, il est à l’origine du déploiement d’un des réseaux téléphoniques les plus performants au monde et encore aujourd’hui très largement utilisé.

Le fil torsadé d'un combiné téléphonique orange rampe sur le sol

À l'origine, France Télécom était une administration placée sous l'égide du ministère des PTT. Elle était chargée par l'État de déployer et de gérer le réseau téléphonique sur l'ensemble du territoire. Cette mission était alors considérée comme un service public, au même titre que l'éducation ou que l'entretien du réseau routier.

Le réseau de cuivre mis en place par France Télécom pour le téléphone a aussi permis de connecter de très nombreux foyers à l'Internet Haut Débit dès le début des années 2000 grâce à la technologie ADSL.

Aujourd'hui, il est encore utilisé par plus de 22 millions de foyers français pour surfer sur le Web.

D'où vient France Télécom ?

France Télécom est l'héritière de la Direction générale des Télécommunications créée au sein du ministère des PTT en 1941. Cette entité est donc à l'origine une administration totalement publique.

Elle est chargée de développer le réseau téléphonique et de raccorder les foyers français qui en font la demande. Le téléphone est alors considéré comme un service public.

Les employés de la Direction générale des Télécommunications sont donc des fonctionnaires. Ils gèrent pour l'État l'un des réseaux téléphoniques les plus performants au monde et mettent au point le Minitel dans les années 80 avec la participation de grands groupes industriels français.

Quand a été créée France Télécom ?

À la fin des années 80, une directive européenne instaure le principe d'une ouverture à la concurrence du secteur des télécommunications. Pour s'y conformer, la Direction générale des télécommunications prend le nom de France Télécom le 1 er janvier 1988 sous la présidence de François Mitterrand.

À l'été 1990, France Télécom perd définitivement son statut d'administration et devient un établissement de droit public, financièrement indépendant de l'État. Son premier président est Marcel Roulet, un ancien polytechnicien et ingénieur de l'École nationale supérieure des télécommunications.

L'actionnaire de France télécom reste l'État français à 100% jusqu'en 1997.

Quand la société France Télécom a-t-elle été privatisée ?

En juillet 1996, pour préparer l'ouverture à la concurrence, une loi fait de France télécom une société anonyme dont l'État demeure l'actionnaire unique.

Quelques mois plus tard, France Télécom procède à une première ouverture de son capital, suivi d'une seconde ouverture en 1998. De nombreux Français deviennent alors actionnaires de France Télécom, mais l'État reste l'actionnaire majoritaire encore quelques années.

Ce n'est qu'en 2004 que la participation de l'État dans le capital de France Télécom passe en dessous de 50%. La société devient de facto une entreprise privée. Auparavant, elle avait racheté Orange, un opérateur de téléphonie mobile britannique, en 2000.

Wanadoo est-elle une filiale de France Télécom ?

Wanadoo est une filiale de France Télécom spécialisée dans l'accès à Internet. Elle a été créée en 1995 et va rapidement permettre à sa maison mère de devenir le leader en France des Fournisseurs d'Accès à Internet.

En 2000, Wanadoo compte plus d'un million d'abonnés français et développe sa présence dans de nombreux pays en Europe et en Afrique en menant une ambitieuse politique d'acquisition.

En 2003, l'accès à Internet devient de plus en plus le cœur de métier de France Télécom. Wanadoo rejoint donc la maison mère et n'est plus à proprement parlé une filiale.

Wanadoo disparaît définitivement en 2006, remplacée par Orange qui devient l'unique marque commerciale de France Télécom.

Quand France Télécom est-elle devenue Orange ?

À l'origine, Orange est un opérateur de téléphonie mobile britannique racheté en 2000 par France Télécom, au plus fort de la bulle Internet, pour près de 40 milliards d'euros. Rapidement, l'ensemble des activités mobiles de France Télécom, comme Itinéris ou Mobicarte, est regroupé pour constituer un nouveau groupe, Orange SA.

Depuis 2006, France Télécom commercialise la grande majorité de ses offres sous la marque Orange. Orange devient même la marque unique de France Télécom dans la plupart des pays dans lesquels elle est implantée.

En 2012, même la ligne fixe France Télécom devient la lige fixe Orange. Néanmoins, le nom juridique de l'entreprise demeure encore France Télécom.

Il faut attendre le 28 mai 2013 pour que le changement de nom soit complet. France Télécom prend alors très officiellement le nom de son ancienne filiale, Orange, et ce, pour l'ensemble de ses activités.

Qu'est-ce que la boucle locale ?

Le réseau téléphonique cuivré qui vous permet aujourd'hui de téléphoner ou d'avoir un accès à Internet via l'ADSL a été déployé par la Direction générale des télécommunications dès les années 70.

France Télécom a ensuite pris le relais dès sa création à la fin des années 80. La boucle locale, c'est la partie de ce réseau qui relie votre domicile au central téléphonique le plus proche. Elle concerne près de 40 millions d'abonnés en France. C'est pourquoi quel que soit votre opérateur, c'est toujours le numéro de ligne fixe France Télécom qui permet de localiser votre logement et de le raccorder à Internet.

Cependant, vous n'avez pas à vous en soucier. Lorsque vous souscrivez un abonnement à l'ADSL, votre opérateur se charge de toutes les démarches nécessaires auprès d'Orange. Vous n'avez pas besoin d'ouvrir une ligne et de prendre un abonnement France Télécom comme auparavant.

Que reste-t-il aujourd'hui de France Télécom ?

Si le nom France Télécom a officiellement disparu, il restera ancré dans la mémoire collective pour longtemps. Ce fleuron de l'industrie française a donné naissance au leader français de la fourniture d'accès à Internet et de la téléphonie fixe et mobile.

Si Orange est aujourd'hui un poids lourd des télécommunications en France, en Europe et dans le monde, c'est à France Télécom, son ancienne maison mère, qu'elle le doit.

Les autres opérateurs français continuent encore d'appeler Orange France Télécom pour ne pas citer le nom de leur concurrent, mais ne vous y trompez pas, France Télécom, paix à son âme, a bel et bien disparu. En revanche, pour les nostalgiques, sachez que la messagerie Wanadoo et les adresses mail se terminant par @wanadoo.fr existent toujours !

1 commentaire 1 note - Réagissez à votre tour
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆

bernard  -  Le 4 octobre 2018 à 09h14

★ ★ ★ ★ ★