Le prix du gaz pour un professionnel

tarifs pro du gaz
Offres pour les « petits professionnels », formules intermédiaires ou contrats « grands comptes », les offres pro des fournisseurs de gaz s'adaptent à tous les types d'entreprise.

Le coût de l'approvisionnement en gaz constitue souvent une part importante des charges fixes des professionnels. Découvrez les conseils de JeChange.pro pour choisir le meilleur contrat de fourniture en gaz et réduire votre facture.

Lorsque les locaux professionnels sont étendus et que les besoins en chauffage ou en énergie sont particulièrement élevés, la facture de gaz naturel a tendance à gonfler assez vite. Tous les professionnels ont désormais la liberté de quitter les tarifs réglementés d'Engie (ex-GDF Suez) pour souscrire une offre de marché chez le fournisseur historique lui-même ou chez un fournisseur alternatif.

Dans le cadre de l'extinction des tarifs réglementés pour les professionnels, ils en ont même désormais l'obligation si leur consommation annuelle dépasse 30 MWh. Si elle est bien menée, cette transition permet d'espérer des économies substantielles sur les prochaines factures : en moyenne - 5 % à - 10 % !

Les tarifs réglementés du gaz subsistent pour les petits professionnels…

Au 1er janvier 2016, les tarifs réglementés de vente (TRV) du gaz naturel restent uniquement accessibles aux professionnels les moins gourmands en énergie, c'est-à-dire à ceux dont la consommation n'excède pas 30 MWh par an. Grâce à l'espace client en ligne et aux auto-relevés de compteur, il est facile de surveiller sa consommation : si vos besoins augmentent progressivement, il est préférable d'anticiper un dépassement futur de ce seuil et de commencer dès à présent la recherche de l'offre de marché la plus compétitive.

Les professionnels qui se situent bien en-dessous de ce seuil n'en ont pas moins eux aussi la liberté d'opter pour un contrat de marché. Des formules performantes proposées par Direct Energie, Lampiris, ENI ou Engie lui-même permettent de bénéficier d'un prix du kWh fixe pendant plusieurs années. Parmi ces formules à prix fixe, on retrouve par exemple Duo Fixe d'Engie, Domelia de Proxelia… Il est également possible de profiter d'un prix indexé sur les TRV offrant une réduction immédiate et garantie : - 5 % ou - 10 % par rapport aux TRV par exemple.

…et ont totalement disparu pour les autres

Pour se mettre en conformité avec ses obligations européennes, la France a organisé au cours des dernières années l'extinction progressive des tarifs réglementés de vente du gaz naturel pour les professionnels étant de gros consommateurs de gaz. Depuis début 2016, les différentes échéances sont désormais toutes franchies. Le calendrier s'établissait de la façon suivante :

  1. Dès le 19 juin 2014, les plus gros consommateurs de gaz naturel, essentiellement des industries ou de vastes complexes de bureaux, ont dû renoncer aux tarifs réglementés lorsqu'ils se fournissaient directement auprès d'un gestionnaire du réseau de transport (GRTgaz sur la plus grande partie du territoire ou TIGF dans le quart Sud-Ouest).
  2. Le 1er janvier 2015, une nouvelle vague de suppression des TRV a concerné tous les clients non résidentiels qui consomment plus de 200 MWh par an. La mesure a touché non seulement les professionnels et entreprises du privé mais aussi certaines structures publiques et syndicats de copropriété de grands immeubles.
  3. Depuis le 1er janvier 2016, le seuil de consommation permettant de conserver les TRV a été abaissé à seulement 30 MWh pour les professionnels. Les syndicats de copropriété peuvent en revanche toujours conserver leur abonnement aux tarifs réglementés si leur consommation n'excède pas 150 MWh.

Professionnels : comment choisir votre nouveau contrat gaz ?

Difficile de comparer la situation d'un travailleur indépendant dans l'artisanat à celle d'un grand site industriel rassemblant des milliers de salariés. Pour une meilleure lisibilité, la plupart des fournisseurs alternatifs et le fournisseur historique Engie ont créé différentes familles de contrats pour les professionnels :

  • Les contrats pour les « petits professionnels » sont les formules optimales pour une consommation annuelle allant jusqu'à 100 MWh. Ils conviendront à la plupart des travailleurs non salariés (professions libérales, commerçants, artisans…) mais aussi à une vaste majorité de TPE et PME.
  • Une gamme de contrats intermédiaires, spécialement conçue pour ceux consommant entre 100 et 300 MWh par an, est le plus souvent proposée à des cibles bien spécifiques comme les copropriétés moyennes, les PME industrielles ou encore les entreprises agricoles.
  • Les contrats des « grands comptes » constituent pour ainsi dire un monde à part où la consommation peut facilement se chiffrer en GWh. Les clients bénéficient d'un contrat sur-mesure et d'outils de pilotage avancés. Ils peuvent même se raccorder directement au réseau de transport.

Comment réaliser des économies sur sa facture de gaz ?

Le choix de la meilleure offre de marché de fourniture en gaz doit obligatoirement passer par la consultation d'un comparateur en ligne. Un comparateur permet de recenser rapidement et efficacement tous les prestataires disponibles sur votre secteur géographique. Vous pourrez alors établir une présélection et examiner dans le détail les trois à cinq offres qui vous semblent les plus compétitives, en accordant une attention particulière aux points suivants :

  • Le prix de vente. Il est important de bien distinguer l'abonnement annuel (coût fixe) et le prix du kWh (coût variable), mais aussi les prix hors taxes et TTC. Concernant le mode de tarification, vous pouvez profiter des cours actuellement très faibles du gaz pour souscrire un contrat à tarif fixe sur deux, trois ou même quatre ans qui vous protégera contre une remontée des prix… Jouer la carte d'une réduction immédiate par rapport aux TRV, avec un contrat à prix indexé, reste cependant tout aussi judicieux. Enfin, dans le cas de la souscription à une offre promotionnelle, il est crucial de bien vérifier les conditions et la durée de l'offre.
  • La période d'engagement. Par défaut, la résiliation d'un contrat de fourniture en gaz est soumise à un formalisme très simple et peut être initiée à tout moment. Il est cependant parfois avantageux de consentir par contrat à une période d'engagement d'une certaine durée (12, 24 mois…) en échange d'un effort supplémentaire du fournisseur sur le coût du kWh de gaz ou de l'abonnement.
  • Les services annexes. Le gaz étant strictement identique et neutre d'un fournisseur à l'autre, les opérateurs se distinguent essentiellement par la qualité du service clientèle. En tant que professionnel, vous pouvez vous montrer particulièrement exigeant concernant les outils de suivi mis à votre disposition dans votre espace client en ligne et les garanties d'approvisionnement dont vous pourrez bénéficier.
À lire également : Votre lieu de travail n'est pas relié au gaz ? Découvrez les étapes pour raccorder un local professionnel au gaz naturel !
0 note - Soyez le premier à noter
  • (obligatoire)
  • ☆ ☆ ☆ ☆ ☆