Les démarches pour raccorder son local professionnel à l'électricité

raccordement à l'électricité des professionnels
Afin de gagner du temps, certains fournisseurs proposent de se charger des démarches liées au raccordement de locaux professionnels à l'électricité auprès du gestionnaire de distribution.

Le raccordement électrique par Enedis d'un nouveau local professionnel nécessite de prendre un certain nombre de dispositions. JeChange.pro détaille pour vous la marche à suivre.

Quel professionnel peut se passer aujourd'hui d'une alimentation en électricité, ne serait-ce que pour quelques jours ? Afin de ne pas vous retrouver en difficulté lors de l'emménagement dans vos nouveaux locaux professionnels, accordez toute l'attention nécessaire aux travaux de raccordement du bâtiment avec le réseau de distribution d'électricité, en prévoyant notamment des délais suffisants.

Travailleurs indépendants ou petites et moyennes entreprises, découvrez l'intégralité des étapes à respecter pour une mise en service rapide et sans contretemps.

Demande de raccordement

La demande de raccordement doit être adressée par vos soins à l'entreprise qui assure la gestion du réseau de distribution dans votre secteur géographique. Dans 95 % des cas, il s'agit d'Enedis. Il est toutefois possible que votre zone dépende d'une « entreprise locale de distribution » (ELD). Pour en avoir le cœur net, vous pouvez contacter nos conseillers. Ils pourront également vous renseigner sur tous les fournisseurs en mesure de vous proposer des offres de fourniture en électricité pro.

Si vous dépendez d'Enedis, vous pouvez télécharger l'intégralité du dossier de demande de raccordement sur le site https://www.enedis.fr/, ou vous le faire envoyer par courrier postal. Il vous appartient ensuite de remplir le dossier et de l'accompagner des différentes pièces justificatives demandées, en joignant notamment la localisation exacte du chantier (plan à l'appui), la copie du permis de construire ou de l'autorisation d'urbanisme et enfin la puissance de raccordement souhaitée. Enedispourra ensuite reprendre contact avec vous, au besoin, pour clarifier certains points.

Afin de gagner du temps et de vous libérer de nombreuses contraintes, vous pou vez aussi faire appel à un fournisseur qui se chargera à votre place de l'ensemble des démarches auprès du distributeur (demande de raccordement, suivi des travaux…). Ce service conviendra à de nombreux professionnels ou chefs d'entreprise. Il peut être payant ou entièrement gratuit. Dans ce dernier cas, il faut néanmoins souvent s'engager en contrepartie à sélectionner le même opérateur pour votre futur contrat de fourniture en électricité.

Pour tout besoin urgent, pensez au compteur de chantier

L'accès à une alimentation en électricité est, bien souvent, une nécessité pratique dès le début du chantier de votre nouveau local professionnel. Indépendamment de la demande de raccordement, vous pouvez donc solliciter la pose temporaire d'un compteur de chantier pour faciliter le travail des ouvriers sur le site.

Si le besoin est d'une durée inférieure à 28 jours, le formalisme est très simplifié et passe par une simple demande, adressée au fournisseur de votre choix ou directement au distributeur. Au-delà, les autorisations sont plus rares et un certificat de conformité sera exigé.

Proposition de raccordement

Après l'étude du dossier de demande et un éventuel examen sur site, le distributeur adresse gratuitement une « proposition de raccordement », c'est-à-dire un devis. Chez Enedis, le document parvient au client dans un délai maximal de dix jours suivant la validation du dossier par le service raccordement électricité.

Le devis détaille un certain nombre de points incontournables, dont le détail des travaux à réaliser par le distributeur et ceux relevant de votre responsabilité (typiquement le creusement d'une tranchée sur votre terrain jusqu'au compteur en bordure de voie publique). Le document indique par ailleurs un échéancier prévisionnel pour la réalisation des travaux et donc une date indicative pour une possible mise en service de votre installation. Attention : le devis ne reste valable que trois mois et doit être renvoyé dans ce délai avec une signature ! Au-delà, un nouveau devis, payant cette fois, sera nécessaire.

Les travaux ne pourront débuter de façon effective qu'après le paiement d'un acompte, voire de la totalité de la « contribution » demandée par Enedis, soit par carte bancaire en ligne soit en joignant le paiement avec le devis signé. Hors nécessité de procéder à une extension du réseau de distribution, la facture présentée par Enedis est forfaitaire et dépend à la fois de la puissance de raccordement demandée et de votre zone géographique. Le coût est en effet plus élevé en zone peu dense.  

Choix du fournisseur, mise en conformité du Consuel

Avant la fin des travaux de raccordement menés par le distributeur, le chef d'entreprise aura pris soin de réaliser deux formalités importantes. Sans elles, impossible de solliciter ensuite la mise en service de l'installation !

  • Vous devez avoir choisi un fournisseur d'électricité et signé un contrat de fourniture. Les « petits professionnels » dotés d'un compteur d'une puissance inférieure ou égale à 36 kVA ont encore le choix entre le tarif réglementé Bleu d'EDF et une offre au tarif du marché, chez EDF ou un fournisseur alternatif (Direct Energie, ENI, Lampiris, Engie…). En revanche, pour les entreprises dotées d'un compteur plus puissant, plus d'alternative : depuis le 1er janvier 2016, elles doivent obligatoirement souscrire une offre de marché chez le prestataire de leur choix. Quoi qu'il en soit, il est toujours intéressant de comparer les prix de l'électricité proposés aux professionnels par les différents fournisseurs. 
  • L'installation intérieure d'électricité de l'entreprise doit avoir fait l'objet d'un certificat de conformité, délivré par l'organisme de contrôle agréé CONSUEL. Ce certificat atteste de la conformité de votre installation aux normes de sécurité en vigueur (NF C 15-100) et vous décharge de votre responsabilité en cas de problèmes ultérieurs. Attention : il existe une attestation CONSUEL spécifique pour les locaux professionnels. Il est important de veiller à ne pas solliciter par erreur celle réservée aux particuliers.

Mise en service

La mise en service peut intervenir dès la fin des travaux de raccordement si les autres conditions sont remplies. À compter du jour de la demande, elle ne nécessite que quatre à cinq jours d'attente en moyenne.

L'opération exige en effet le déplacement physique d'un technicien employé par le distributeur. Votre propre présence est préférable mais pas toujours indispensable. Enedis s'engage à vous prévenir à l'avance si tel est le cas.

0 commentaire - Soyez le premier à réagir
  • (obligatoire)
  • (obligatoire)