Top 8 des fake news les plus insolites

Dans les années 90, Mulder et Scully étaient convaincus que la vérité était ailleurs. 25 ans plus tard, certains ont décidé d'arrêter de chercher pour la créer de toute pièce On appelle ça des fake news, et la vérité ? Elles sont tellement présentes que c’est à en perdre la boule ! Top 8 des infox (nouveau terme officiel made in France) les plus insolites de ces dernières années.

Un petit garçon avec un nez de Pinocchio vend un journal à la criée sur lequel est écrit « Fake news »

1- Le bug de l'an 2000

C'est fou ce qu'on pouvait être naïfs à l'époque. Il a suffi que quelques énergumènes, repris par des médias en manque de buzz, nous expliquent que les ordinateurs et programmes n'avaient pas été pensés pour faire débuter l'année par un 2, pour qu'un vent de panique souffle sur nos têtes écervelées. L'apocalypse nous pendait au nez et on s'attendait même à voir des avions s'écraser en plein vol le 1 janvier 2000 à minuit pétante. Une bien belle arnaque qui a quand même permis à un paquet de sociétés informatiques de décrocher le jackpot en venant au secours d'entreprises apeurées par l'annonce de ce futur black out !

2- Une pluie de requins prisonniers dans l'ouragan Irma

C'est bien connu, les Gaulois n'ont peur que d'une chose : que le ciel leur tombe sur la tête. Avec l'ouragan Irma, ce fut pire encore. En plus de se prendre une sacrée saucée accompagnée de vents à plus de 280 km/h, les habitants des Antilles et leurs voisins, s'attendaient à voir pleuvoir des requins. C'est en tout cas, la rumeur qui circulait à l'époque sur les réseaux sociaux. Des squales ayant été soulevés par l'ouragan et pris au piège sur des dizaines de kilomètres avant de retomber plus loin dans un vulgaire remake du nanard Sharknado ! Une bien belle fake news créée de toute pièce par le site BreakYourOwnNews.

3- La fin du monde du 21 décembre 2012

Les Mayas en plus d'être d'excellents astrologues capables de prédire les éclipses et de comprendre le mouvement des planètes, furent à leur insu, à l'origine d'une énorme fake news qui secoua la planète en 2012. Selon des (pseudos) experts de cette civilisation, les Mayas avaient prévu la fin du monde pour le 21 décembre 2012, puisque leur calendrier n'allait pas plus loin que cette date. Pas bête ! Sauf que le 22 décembre, tout le monde allait bien (à part peut-être les restes de crises d'angoisse de la veille). Aux dernières nouvelles, et après de nouvelles découvertes, la fin du monde serait plutôt prévue pour 2116. Pensez à mettre à jour vos agendas.

4- Des suppositoires à la vodka

Une trouvaille qui, selon le quotidien Métro, aurait permis à certains adeptes de se saouler plus rapidement qu'en consommant la vodka par voie orale. Réponse d'une alcoologue : « Avant de se livrer à toute expérimentation, il suffit de se mettre UNE goutte d'alcool dans l'oeil ou dans le nez (ce sont tous deux des muqueuses, comme le rectum) pour comprendre sa douleur. » Santé !

5- Des usines de recyclage de cadavres pour fabriquer des savons et de la margarine

Les fans du film Fight Club se souviennent sans doute du vol de stock de graisse dans une clinique de liposuccion, pour en faire des savons revendus à des boutiques de luxe. Eh bien, le concept existait déjà en 1917. La rumeur fut propagée par le Times et le Daily Mail qui racontèrent que des témoins avaient découvert des usines allemandes qui extrayaient la glycérine des cadavres de soldats pour en faire des savons et de la margarine. Cette fake news fut finalement attribuée aux services secrets anglais du MI7 qui employèrent pendant la Première Guerre Mondiale 25 écrivains pour imaginer des histoires utilisées comme propagande.

6- La preuve de l'existence de la machine à remonter dans le temps

Vieux fantasme des temps modernes, la machine à voyager dans le temps continue de remuer les neurones de certains, alimenté par les images partagées sur les réseaux sociaux. Comme cet extrait d'un film avec Charlie Chaplin dans lequel une vieille dame se baladerait avec un smartphone collé à l'oreille. Une chose est sûre, quand on veut se convaincre qu'une chose existe, le cerveau humain trouve toujours un moyen d'y croire.

7- Le « bonne chance, Monsieur Gorsky » adressé par Neil Armstrong à son ancien voisin lorsqu'il posa le pied sur la Lune

A Houston : « Bonne chance, Monsieur Gorsky ». Cette phrase aurait été prononcée par l'astronaute Neil Armstrong après son fameux « un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité ». La rumeur veut que ce Monsieur Gorsky n'était autre que le voisin de Neil Armstrong quand il était petit. Ce dernier surprit un jour cette phrase lancée par Mme Gorsky à son mari : « Tu veux que je te fasse une gâterie ? Tu peux toujours te brosser. Je t'en ferai une le jour où le gamin d'en face ira sur la Lune...». L'anecdote a fait le tour de la planète mais a toujours été démentie par Neil Amrstrong.

8- Une taxe sur les jardins potagers

Se faire carotter par les impôts même quand on n'a pas un radis et qu'on fait pousser quelques malheureux légumes au fond de son jardin … C'était le projet du gouvernement de François Hollande selon une rumeur lancée en 2016. 200 euros par an pour un potager de plus de 20m2, l'addition était dure à avaler. A telle point qu'une pétition sur le site change.org recueillit des milliers de signatures. En vain, puisque cette histoire n'était évidemment qu'un énorme fake !

Heureusement pour nous, les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) ont décidé de réagir et de prendre des mesures pour lutter contre les fake news… Reste plus qu'à espérer que ce n'en soit pas une !